Changer d'édition

Plongée au cœur de l’Italie de Dante

Plongée au cœur de l’Italie de Dante

Plongée au cœur de l’Italie de Dante

Sponsored Content

Plongée au cœur de l’Italie de Dante

Dante Alighieri est parfois surnommé le «maître de l’imaginair » européen. Il est mort il y a 700 ans: le moment est donc idéal pour porter un regard neuf sur les régions italiennes qui ont influencé son œuvre par leurs panoramas, leurs saveurs et leurs atmosphères uniques.

La Divine Comédie de Dante est le récit poétique d’un voyage qui a été profondément inspiré par les jeunes années de l’auteur dans sa Florence natale, ainsi que par près de deux décennies d’exil. Que ce soit en voiture, en train, à vélo ou à pied, partez à la découverte des villes, des paysages, des bâtiments et de l’art qui ont enrichi sa vision du monde.

Un nouveau regard sur Florence

Profitez d’une vue inédite de Florence, le berceau de Dante, en visitant à pied les lieux qui ont forgé son caractère et sa vision littéraire, à commencer par les sublimes mosaïques dorées du Baptistère de San Giovanni où il a été baptisé. Ces représentations ont nourri son imagination au cours de son exil et inspiré les visions du Paradis et de l’Enfer dépeintes dans son poème épique. De même, il a pu admirer le Crucifix de Giotto en la Basilique de Santa Maria Novella et observer la dévotion des adorateurs de la Vierge à l’Enfant de Bernardo Daddi dans l’église d’Orsanmichele devenue musée.

– La Toscane côté campagne — de nouveaux horizons loin de la foule
– La Toscane côté campagne — de nouveaux horizons loin de la foule
©Toscana Promozione

 À deux pas de là, rejoignez-la Via Dante Alighieri au cœur du «quartier de Dante», un réseau dense d’étroites ruelles et de maisons-tours médiévales qui héberge également un musée consacré au poète. Le chemin jusqu’à l’abbaye de San Miniato al Monte est comparé dans le poème à l’ascension du Mont du Purgatoire. Depuis son sommet, vous profiterez de l’une des plus belles vues sur Florence. Le circuit pédestre vous mènera également jusqu’à la basilique Santa Trinita, dont l’intérieur gothique résonne encore des machinations politiques qui s’y sont tramées et qui ont, pour certaines, condamné Dante à l’exil.

Explorez la Toscane et l’Émilie-Romagne

Prenez le moyen de transport de votre choix pour marcher dans les pas du poète en exil. Les routes de Dante en Toscane mènent à de nombreux lieux et vues mémorables qu’il a eu l’occasion d’admirer. Des routes antiques et des chemins médiévaux vous conduiront depuis Florence jusqu’à des églises et des forteresses qui ont compté dans l’univers de Dante. Avec d’autres exilés, il a notamment trouvé refuge en 1302 à l’abbaye de San Godenzo, ainsi qu’à l’hermitage de Santa Maria plus que millénaire. Ces splendides bâtiments ne sont que deux des nombreuses œuvres d’art architecturales souvent méconnues qui ponctuent les somptueux paysages champêtres de Toscane.

Cap sur la Toscane : de nouveaux horizons loin de la foule
Cap sur la Toscane : de nouveaux horizons loin de la foule
©Massimiliano Morosinotto, via Unsplash

Ensuite, empruntez les routes de Dante d’Émilie-Romagne en direction de Ravenne où le poète s’est établi, a terminé sa Divine Comédie, puis a passé le reste de sa vie. Le Cammino di Dante traverse des joyaux insoupçonnés, tels que la ville thermale médiévale de Brisighella dans les Apennins. Dante a pu arpenter l’avenue couverte unique de la Via del Borgo aménagée au XIIe siècle et visiter l’église paroissiale de Thò datant du Ve siècle. Le guide de voyage Lonely Planet a répertorié ce chemin parmi les meilleures destinations durables dans son édition Best in Travel de 2021. Les amateurs de nature, quant à eux, apprécieront la richesse du parc régional Vena del Gesso Romagnola tout proche.

Cap sur les somptueuses mosaïques du VIe siècle à Ravenne
Cap sur les somptueuses mosaïques du VIe siècle à Ravenne
© ArchiviofotoAPTServiziEmiliaRomgna

Ravenne l’étincelante

La ville de Ravenne compte pas moins de huit sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Dante a trouvé l’inspiration dans les lumineuses mosaïques qui émaillent la ville et qui avaient pour lui «la douce lueur des saphirs d’Orient». Ravenne a été la dernière capitale de l’Empire romain d’Occident. Lorsqu’elle a été prise par les Byzantins au VIe siècle, ces derniers ont impressionné la population locale à grand renfort d’églises majestueuses et de riches décorations. Les visiteurs d’aujourd’hui le sont tout autant qu’à l’époque. Si vous avez besoin de décompresser après vos aventures, la ville est également proche de la mer Adriatique.       

Cap sur les somptueuses mosaïques du VIe siècle à Ravenne
Cap sur les somptueuses mosaïques du VIe siècle à Ravenne
© ArchiviofotoAPTServiziEmiliaRomgna

 Les admirateurs de Dante voudront voir son tombeau en caisson dans la magnifique basilique Saint-François du XIVe siècle: tout le monde sera fasciné par les poissons rouges qui évoluent dans la crypte inondée. Le Musée de Dante présente de nombreux souvenirs de la vie du grand homme, ainsi que des explications de son œuvre qui intéresseront tous les publics, des érudits jusqu’aux profanes.

Optez pour le train

Pour rentrer à Florence, que diriez-vous de prendre le train? Vous pouvez même vous faire tracter par une locomotive à vapeur sur la ligne Ravenne-Faenza en Émilie-Romagne, ce qui vous laissera le temps d’apprécier les splendides paysages. Une balade dans la ville de Faenza dont le nom signifie littéralement «faïence» vaut assurément le détour. Vous pourrez y découvrir les céramiques confectionnées dans la région depuis des temps immémoriaux. Ensuite, la Faentina, première ligne ferroviaire italienne trans-Apennins, vous fera traverser la Toscane à destination de Florence. Longue de seulement 100 kilomètres, elle compte 30 tunnels, 55 ponts et viaducs, ainsi que 18 franchissements.

La gastronomie à l’honneur

Nombreux sont ceux qui attribuent le très convoité titre de «Capitale de la gastronomie italienne» à Bologne en Émilie-Romagne. Outre des visites passionnantes, cette ville offre la possibilité d’apprécier toute l’inventivité des chefs qui utilisent des ingrédients locaux, en particulier le jambon de Parme, le Parmigiano Reggiano et les tortellini. Sans oublier le vinaigre balsamique de Modène, une cité qui se distingue par son architecture classée au patrimoine de l’UNESCO, son art et sa cuisine fine.

Cap sur Bologne, la capitale italienne du goût
Cap sur Bologne, la capitale italienne du goût
© Comune di Bologna

 Si vous souhaitez allier gastronomie et escapades champêtres, nous vous conseillons la Route des vins du val d’Orcia. Ses paysages alternent entre collines et vallons, champs de céréales et d’oliviers et, bien évidemment, vignes et exploitations viticoles. Les champignons, les truffes, les châtaignes et le lait de brebis et de vache de la région sont utilisés avec respect, imagination et élégance pour créer des saveurs et des plats uniques. Par ailleurs, les habitants sont particulièrement créatifs lorsqu’il s’agit d’extraire les arômes des huiles et raisins locaux.

Vous pouvez rejoindre la région en moins de neuf heures de voiture au départ du Luxembourg, ou prendre un vol direct à Findel à destination de Florence, de Bologne ou de nombreux autres aéroports proches. Pour en savoir plus sur ces régions et l’Italie en général, consultez le site Internet, la page Instagram, la chaîne YouTube et la page Facebook officiels du syndicat d’initiative italien.