Changer d'édition

La sécurité d'abord

La sécurité d'abord

La sécurité d'abord

Sponsored Content

La sécurité d'abord

~EXTERNE
~EXTERNE
Quelles mesures les concessionnaires et les ateliers automobiles ont-ils prises pour se protéger contre le Covid-19 ?

Comme dans de nombreux autres secteurs de l'économie, les concessionnaires et garages automobiles ont repris leurs activités dans le cadre de l'assouplissement des mesures du Coronavirus. Sur la base des recommandations du gouvernement en consultation avec Fedamo, les différentes entreprises ont également pris les précautions appropriées pour assurer la sécurité des employés et des clients.

Outre le port obligatoire de protection sur la bouche et le nez, des distributeurs de désinfectant ont été installés aux entrées et des séparations en plexiglas ont été aménagées dans différentes zones de contact comme la réception

Frank Lentz - Directeur juridique de la Fédération des Artisans et Secrétaire général de la Fedamo

En outre, les zones d'attente ont été restructurées de manière à maintenir la distance minimale de deux mètres. De plus, les véhicules des showrooms ne sont ouverts que sur demande afin de minimiser les contacts; ils sont ensuite nettoyés régulièrement et un protocole est tenu à cet effet. 

Adapté aux circonstances

Comme le souligne M. Lentz, pratiquement tous les services offerts par les concessionnaires et les garages automobiles sont disponibles, mais adaptés aux circonstances. Par exemple, il est toujours possible de faire des essais de conduite. Les sièges et le volant sont recouverts d'un film protecteur et l'intérieur est ensuite désinfecté. Alors qu'un vendeur de voitures participe normalement à un essai de conduite, la situation est actuellement quelque peu différente. Soit il prend place sur la banquette arrière doté d’un masque, soit le client effectue son teste tout seul.

Des mesures similaires sont également prises dans les ateliers. L'employé/e ne commence à travailler à l'intérieur qu’une fois désinfecté. Cette opération est répétée après les travaux sur la voiture. Ces restrictions mineures se retrouvent principalement dans les zones où l'on est proche du client, cela inclut, par exemple, la remise de clé d'une voiture ou même le discours de vente. Dans ce dernier cas, les vendeurs peuvent compter sur les médias numériques pour assurer une plus grande sécurité. Par exemple, ils peuvent envoyer aux clients des vidéos de la voiture afin qu'ils puissent avoir une meilleure image. La conversation peut également être menée par vidéoconférence, toujours en fonction des possibilités du concessionnaire et du client.

Contact personnel avec le client

«Tout le monde est conscient de la gravité de la situation, c'est pourquoi nous faisons tout notre possible. Ces différentes mesures peuvent coûter plus de temps, mais les clients doivent aussi se sentir en sécurité», souligne M. Lentz, très heureux que les employés se soient maintenant habitués à la situation et respectent les mesures.

Pour l'avenir, il est envisageable, selon M. Lentz, que les nouveaux moyens de communication numériques, qui sont actuellement utilisées de manière plus intensive, restent en place après la période Coronavirus afin d'offrir aux clients encore plus de possibilités d'obtenir des informations et d'améliorer ainsi le service. «Nous préférons toutefois le contact personnel avec nos clients. De même va pour ceux-ci. Après tout, en tant que concessionnaire automobile, nous pouvons répondre directement aux questions de cette manière et le client peut se faire une idée détaillée de la voiture avec tous ses sens.»


Sur le même sujet

Mon auto, ma liberté, mon plaisir !
La voiture fait l’actualité. Aujourd’hui, la technologie la rend plus passionnante, plus sécurisante et plus agréable à conduire. La voiture va vous étonner !