Changer d'édition

En quoi peuvent être valorisés nos déchets ?

En quoi peuvent être valorisés nos déchets ?

En quoi peuvent être valorisés nos déchets ?

Sponsored Content

En quoi peuvent être valorisés nos déchets ?

En recyclant correctement ses déchets, ceux-ci deviennent des matières premières pour fabriquer d’autres produits. Voici quelques exemples de ce que peuvent devenir vos déchets une fois recyclés.

114 canettes en aluminium pour fabriquer une trottinette

Qu’elles soient faites en acier ou en aluminium, les canettes ont la particularité d’être entièrement revalorisables… et à l’infini ! Une bonne nouvelle quand on sait que ce déchet jeté dans la nature met plus de 400 ans à se décomposer. Mais en plus d’être transformées en nouvelles canettes, elles sont valorisées en des centaines d’autres produits : pièces automobiles, de vélos, d’avions, trottinettes ou encore appareils électroménagers. 114 canettes de soda recyclées permettent par exemple de fabriquer une trottinette alors qu’un cadre de vélo peut être fabriqué grâce au recyclage de 670 canettes.

Les boites de conserve en acier ont les mêmes propriétés de revalorisation. Il faut par exemple recycler 575 boîtes de conserve pour fabriquer un chariot de supermarché et 9 boîtes de conserve pour fabriquer une boule de pétanque.

 10.000 terrains de sport construits avec des baskets usagées

Vous ne savez que faire de vos vieilles baskets trouées ? Depuis 1993, le programme « Reuse-a-Shoe » de Nike permet de recycler les baskets usagées, quelle que soit leur marque. Si une partie des chaussures réduites en petits bouts de caoutchouc est réutilisé pour la fabrication de nouveaux modèles, une autre est utilisée par la marque au Swoosh pour la fabrication de mobilier pour ses magasins ou encore la construction… de terrains de sport !

Depuis le début du programme, ce sont plus de 32 millions de paires de chaussures qui ont été recyclées pour environ 58.000 tonnes de déchets. Plus de 10.000 terrains de sport, sols de salles de gymnastique et pistes d’athlétisme ont ainsi pu être construits à travers le monde grâce à vos vieilles baskets usagées.

45 bouteilles en plastique dans un siège de voiture

Plusieurs constructeurs automobiles ont décidé d’intégrer des matériaux recyclés à leur processus de fabrication. C’est par exemple le cas chez Audi qui, dans la dernière version de l’A3, propose notamment une sellerie et des moquettes fabriquées, en partie, grâce à des bouteilles en plastique. Chaque siège contient environ 45 bouteilles d’1,5 litre et la moquette a été fabriquée à l’aide de 64 bouteilles.

Volvo, grand défenseur de l’économie circulaire a, lui, récemment lancé « Reincarnate », un projet qui vise à utiliser davantage de matériaux durables pour la conception de ses voitures. Outre l’utilisation de bouteilles en plastique et de filets de pêche pour ses sièges, moquettes et isolants, le constructeur suédois travaille notamment sur le recyclage de ses airbags non-utilisés en vêtements et en sacs, qui seront vendus dans la boutique de la marque.

Quand les capsules de café deviennent des stylos et des vélos

La société Nespresso permet à ses clients de renvoyer gratuitement leurs capsules de café usagées. Elles prennent la direction d’un centre de recyclage aux Pays-Bas où elles sont libérées de leur marc, qui sera transformé en compost pour le secteur agricole et en biogaz pour une société de transport néerlandaise. La capsule en aluminium, de son coté, sera réutilisée pour fabriquer divers objets. En s’associant au coutelier suisse Victorinox, Nespresso permet par exemple à 24 capsules de s’offrir une seconde vie au travers du fameux couteau suisse de la marque. Grâce au recyclage de 300 capsules, la marque de vélo suédoise Vélosophy peut également fabriquer sa bicyclette. Une bicyclette naturellement équipée… d’un porte-gobelet pour y mettre son café. Voilà la boucle bouclée.