Changer d'édition

Développement non pas intérieur mais de son intérieur

Développement non pas intérieur mais de son intérieur

Développement non pas intérieur mais de son intérieur

Sponsored Content

Développement non pas intérieur mais de son intérieur

Alix BELLAC
Alix BELLAC
La décoration est un élément incontournable pour instaurer confort, fonctionnalité, beauté et surtout harmonie au sein de la maison.

Mais il convient néanmoins de choisir avec soin ce qui fera l’identité de son home sweet home.

Ne pas céder aux sirènes de la mode et de la standardisation à outrance et succomber plutôt pour un objet, une pièce d’art, une réalisation artisanale qui sera véritablement le reflet de ce que l’on est et de ce que l’on aime, voici le véritable challenge actuel.

Il est important de se poser les bonnes questions à l’heure où la maison reprend une place considérable dans notre vie. Pour être totalement en accord avec ce que nous sommes intérieurement, la décoration doit s’harmoniser avec nos valeurs. Depuis l’apparition de la pandémie, la période de repli sur la maison a rebattu les cartes de notre rapport à notre intérieur. Les sites de décoration d’intérieur (mais aussi tout ce qui concerne le jardin et les extérieurs) font un carton plein au détriment de certaines autres dépenses jusqu’à présent pourtant perçues comme incontournables. Mais plus que cela, au-delà des coloris, des tissus, de l’aménagement des espaces, la façon de rendre son intérieur personnalisé par des objets d’art et autres travaux témoignant de processus créatifs parfois étonnants, souvent intéressants, recèle une réelle satisfaction.

Le Wortshop se fait depuis plusieurs années, la vitrine d’artistes et artisans aux trajectoires multiples et aux réalisations tant classiques qu’originales. Les bougies de la marque Hymera, diffusant douceur et apaisement et reprenant une skyline en noir et blanc de la ville de Luxembourg, les bronzes reproductions de Edgar Degas, les dessins et peintures de Nadine Cloos et Margot Reding Schroeder, les photos-peintures de Sophia Rein, ouvrent des opportunités à choix multiples pour donner du caractère à sa décoration.

A l’heure du choix, il n’y a pas de règles. Ou alors juste celui de se faire confiance car rien ne s’explique ou ne doit s’expliquer. Il convient ici juste de craquer pour un ou des coups de cœur qui donneront une vraie identité à votre habitation.

Car après tout, une œuvre d’art est un mystère, mais un mystère essentiel au plaisir. L’œuvre d’art pour laquelle vous avez craqué vous accompagnera toute la vie ou tout du moins une bonne partie de celle-ci. Elle vivra sans doute plusieurs destins en un, vous l’accrocherez ici puis là, la passerez d’une pièce à l’autre. Témoignage aussi du temps qui passe et de tout ce dont elle témoigne, elle prend une valeur sentimentale indéniable.  L’artiste luxembourgeois Ren Spautz, représenté dans le Wortshop, photographie les châteaux et pour cause : « Je suis né au pied du château de Larochette et les vieilles pierres m’appellent depuis toujours. Partout où je vais, je les photographie. Dans la boutique du Wortshop, j’expose des photos de châteaux « à ma façon » : elles ont été retravaillées pour montrer sur une seule et même image, plusieurs perspectives marquantes du monument. Il arrive souvent que des personnes ayant acquises une de mes œuvres, m’invite à venir voir de quelle façon elle réhausse son intérieur. C’est toujours un plaisir et une satisfaction. Pour eux comme pour moi. »

Un témoignage illustrant le fait que tendre vers l’art pour personnaliser son intérieur symbolise une approche hautement bénéfique et vertueuse à la beauté et à la compréhension. Approche dont le Wortshop est heureux de se faire l’écho.