Schuttrange

Le projet de coalition quadripartite éclate

Trois jours après les résultats des élections communales, il n'y a toujours pas de coalition en vue à Schuttrange.
Trois jours après les résultats des élections communales, il n'y a toujours pas de coalition en vue à Schuttrange.
Photo: Guy Jallay

Par Jacques Ganser - (Trad: MF)

La coalition quadripartite entre les Citoyens de Schuttrange, CSV, LSAP et Les Verts ne verra finalement pas le jour à Schuttrange comme annoncé au préalable. Le CSV et le LSAP ont fait savoir ce mercredi matin qu'ils se retiraient et que l'accord de principe de la veille était caduc. Le CSV, en premier, était d'avis qu'une telle coalition contrant le DP ne serait pas dans l'intérêt de Schuttrange.

Un peu plus tard, la centrale du LSAP a réagi dans le même sens en expliquant qu'en principe ce sont les partis qui sortent gagnants des élections communales qui doivent former une coalition. Ce qui est le cas du DP et des «Schätter Bierger« (traduisez: «Citoyens de Schuttrange»).

La section locale du LSAP n'exclut pas cependant une participation à cette coalition pour l'heure. Le LSAP a perdu deux sièges aux élections, tandis que les «Schëtter Bierger» et le DP ont tous deux quatre sièges au conseil communal.

Selon la section locale du DP, une coopération entre le DP et les «Schëtter Bierger» est devenue très difficile. Les «Schëtter Bierger» parlent aussi ouvertement d'une relation problématique avec DP. De sorte que la question d'une coalition reste entière pour le moment à Schuttrange.

Le ministre de l'Intérieur, Dan Kersch a annoncé, sans plus de détails, des mesures politiques sur Facebook pour mettre dorénavant fin au poker électoral après les communales.