Procès LuxLeaks

"Deltour ne regrette rien"

Antoine Deltour riskiert bis zu zehn Jahre Haft.
Antoine Deltour riskiert bis zu zehn Jahre Haft.
Foto: Gerry Huberty

(ml/AF) - Le 26 avril débutera le procès d'Antoine Deltour. Cet ancien auditeur de PWC (Price Waterhouse Coopers) est à l'origine des LuxLeaks. Il a divulgué des documents de son employeur pour révéler certaines pratiques qu'il estimait iniques. Ces documents révélaient des accords fiscaux entre le Luxembourg et des multinationales implantées dans le pays.

Lanceur d'alerte, il risque jusqu'à 10 ans de prison: violation du secret professionnel, publication de documents confidentiels sont les principaux chefs d'accusation. Deux autres personnes comparaitront sur le banc des accusés ce jour-là, dont le journaliste Édouard Perrin. Cinq jours d'audience sont prévus.

Antoine Deltour ne regrette rien de ses actes, a-t-il confié via son avocat, Philippe Penning, dans une interview accordée à L'Essentiel. Son avocat rappelle que le lanceur d'alerte n'a jamais voulu que le nom de son employeur ou d'autres entreprises apparaisse dans les médias. Il referait de même, en dépit des conséquences pour ses proches ou sa carrière professionnelle, rapporte Me Penning.

Me Penning attend du procès qu'il aille dans le sens de la "condamnation quasi unanime de ces pratiques fiscales inacceptables", dit-il à nos confrères de L'Essentiel.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.