Câbles diplomatiques

Juncker aurait bloqué la lutte contre l'évasion fiscale

Des fuites qui vont embarrasser Jean-Claude Juncker, qui avait déclaré qu'il aiderait l'UE à lutter contre l'évasion fiscale.
Des fuites qui vont embarrasser Jean-Claude Juncker, qui avait déclaré qu'il aiderait l'UE à lutter contre l'évasion fiscale.
AFP

(AF) - Jean-Claude Juncker aurait  bloqué des réformes sur l'évasion fiscale alors qu'il était Premier ministre, révèle le quotidien britannique The Guardian dans un article daté du 1er janvier.

Le Guardian a eu accès à des documents diplomatiques allemands confidentiels montrant le rôle du Luxembourg dans des manœuvres de non-concurrence en matière de politique fiscale.

Nommé «Groupe "Code de conduite (fiscalité des entreprises)», ce comité a été créé en 1998. Les Etats membres y ont promis de ne pas se livrer à une concurrence déloyale en matière de fiscalité des entreprises.

Peu d'informations ont filtré de ce groupe depuis sa création il y a 19 ans, souligne The Guardian. Or le document confidentiel que le journal britannique s'est procuré montre combien certains des pays membres de ce «groupe» ont fait en sorte de bloquer les actions de l'UE pour lutter contre l'évasion fiscale. L'inverse de ce pour quoi ce groupe avait été formé. Des actions fréquemment menées par le Luxembourg, poursuit l'article du Guardian.

Les documents confidentiels sont en possession du Guardian et du Consortium International des Journalistes d'Investigation, qui avaient notamment révélé l'affaire des Panama Papers. Jean-Claude Juncker a été Premier ministre du Luxembourg de 1995 à 2013, période durant laquelle il a aussi été ministre des Finances et président de l'Eurogroupe.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.