Apple

Ça vous dit de devenir une poule qui parle?

(SW) - Apple a présenté il y a quelques jours son tout nouvel iPhone X, à prix d'or, et avec des fonctionnalités sorties tout droit de séries télévisées (bonjour Black Mirror).

Loin de nous attarder sur son prix et la taille de son écran, une fonctionnalité nouvelle fait parler d'elle un peu partout dans les médias depuis sa présentation.

La reconnaissance faciale "Face ID" qui permettra aussi de faire des "animojis". C'est sur cette dernière tendance que nous allons donc nous attarder.

Reprenant les traits des émojis classiques, les animojis sont des petites animations qui reproduisent les mimiques et les contorsions de votre visage. 

On se filme donc de face, et grâce aux capteurs sophistiqués de ce fameux Face ID, on édite un petit animoji que l'on peut envoyer à son destinataire. Mais une démonstration vaut mieux que mille mots:

Retrouvez tous nos reportages dans la rubrique Vidéos

Si dans un premier temps, cette démonstration peut faire sourire, après réflexion, c'est carrément flippant. Mais ça va incontestablement cartonner.

Une fonctionnalité complètement inutile, mais qui, sans conteste, est destinée à vous rendre accro. Qui n'a jamais rêvé de devenir une poule, une licorne ou un caca pour parler et envoyer des messages animés à ses amis?!

Quand la série Black Mirror devient réalité

Pourtant, si Apple a présenté cela comme une nouveauté, les fans de la série Black Mirror ont eu une impression de "déjà-vu".

Cette série s'interroge, épisode après épisode, sur les conséquences inattendues que pourraient avoir les nouvelles technologies, et comment elles influent sur notre nature humaine.

Après la présentation des animojis, c'est donc tout naturellement que les créateurs de la série ont publié cette photo: on y retrouve les emojis traditionnels mais un petit bonhomme bleu - juste à côté du cochon - a fait son apparition.

Cet emoji n'est autre qu'un personnage de la série qui apparaît dans la saison 2. Il s'agit de Waldo. Dans cet épisode, Waldo est un personnage fictif qui s'anime grâce aux expressions d'un acteur - tiens tiens, ça ne vous rappelle rien? - mais très vite, tout part en vrille.

Dépassé par sa propre popularité, il finit par se présenter aux élections législatives tout en acquérant une stature internationale...

Prouesse de technologie certes, mais un brin flippant on vous dit.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.