Changer d'édition

La Chorale Saint-Michel fête un triple jubilé.

LA CHORALE SAINT-MICHEL FÊTE UN TRIPLE JUBILE.

L’allègement des mesures sanitaires a permis d’organiser cette assemblée générale dans la belle salle de l’ancien presbytère attenant à l’église Saint-Michel, résidence de la chorale.

En l’absence du chanoine Jean Ehret, assistant ecclésiastique, qui était retenu par d’autres fonctions, c’est le Président Guy de Muyser qui a souhaité la bienvenue à tous ceux qui avaient tenu à assister à cette réunion. Le Président se dit heureux de revoir les membres de la chorale, car à la dernière assemblée générale il était absent pour raisons de santé. Il reste fermement convaincu de la vitalité du Méchelskouer et admire les choristes qui, malgré toutes les complications dûes à la pandémie, lui restent fidèles et ont répondu présents dès qu’ils ont pu se remettre à chanter. L’année dernière, dans un message envoyé depuis son lit d’hôpital, Guy de Muyser avait encouragé les chanteurs à espérer en des temps meilleurs et à entretenir leur voix. Quelle chance que les chorales peuvent à nouveau élever leurs voix pour combler le vide culturel auquel on était soumis lors du confinement!

La trésorière Julia Knowles a présenté le rapport financier de la Chorale Saint-Michel. Comme chaque année il a été jugé précis et rigoureux par les réviseurs de caisse qui lui donnent entière décharge. L’auditoire applaudit longuement la caissière qui non seulement règle les comptes de la chorale, mais la soutient au long de l’année par ses talents d’accompagnatrice.

Josette Welter déplore dans son rapport d’activités que depuis l’assemblée générale de 2021 et pendant tout le printemps et l’été il n’y a plus eu de répétitions ni de messes chantées, le méchant virus n’ayant pas permis de se réunir en groupe. Ainsi le traditionnel Concert de Printemps a dû être annulé, tout comme l’Emaischen, la grande fête populaire du lundi de Pâques, où la chorale a toujours un stand bien garni de brocante. Espérons que l’année 2022 sera plus clémente et permettra de vendre les nombreux objets, pour renflouer un peu les caisses qui n’ont pas vu de grandes entrées durant cet exercice.

C’est dans la joie et la bonne humeur que le Summerfest a pu avoir lieu, par une splendide journée de juillet, dans la petite cour derrière l’ancien presbytère. Les choristes étaient ravis de se retrouver après tant de semaines de confinement.

Au début de septembre, il a été possible de chanter la messe pour la fête de Saint-Adrien et de renouveler le vœu de 1636. Les répétitions ayant repris, la chorale a pu préparer un Allerséileconcert appelé cette fois concert-light. Ce concert était offert gracieusement aux mélomanes habitués à vivre en l’église St.Michel l’exécution de grandes œuvres. Le programme en était varié et intéressant, malgré le temps de préparation restreint. Grâce à la collaboration avec l’ensemble « Estro Armonico »(Jehanne Strepenne, violon-solo), avec Christine Goethals, soprano-solo et Stefanie Duprel à l’orgue et au positif, la Chorale Saint-Michel sous la direction de son chef Gerry Welter, heureuse de pouvoir chanter à nouveau en public, a enchanté ses fidèles auditeurs.

Après avoir chanté la messe pour la fête de Ste.Cécile, patronne des choristes, la chorale était fière et heureuse d’embellir par ses chants la messe de minuit de Noël, célébrée par le chanoine Ehret. L’ensemble « Estro Armonico », sous la direction de Guy Goethals , la soprano-solo Christine Goethals et les chanteurs de Saint-Michel ont exécuté la Missa Brevis KV140 de W.A.Mozart. Direction : Gerry Welter. Stefanie Duprel était aux grandes orgues pour l’encadrement musical de 23.30 h à minuit et puis au positif pour l’accompagnement de la messe. Malgré les restrictions sanitaires, l’église était bien remplie et les personnes présentes ont montré par leurs applaudissements que la messe de Noël les avait comblés.

Gerry Welter, directeur de la chorale depuis 62 ans, prend la parole pour informer les chanteurs du décès le 20.02.22 de Nils Lindberg, compositeur et pianiste du Jazz Requiem qui a été interprété à deux reprises par la chorale Saint-Michel. Après la minute de silence en hommage à N. Lindberg, le directeur relate les difficultés rencontrées lors de l’année écoulée, suite à la pandémie. Il fallait surtout garder le contact avec les choristes pour les convaincre d’espérer en des temps meilleurs qui permettraient à nouveau de se réunir et de chanter. Ainsi donc tous ont été heureux de reprendre enfin les répétitions en automne et de commencer à préparer le prochain Concert de Printemps qui aura lieu le 24.04.2022.

Dès à présent il faut aussi annoncer l’Allerséileconcert 2022 qui sera un moment très important pour la Chorale Saint-Michel. En effet, après deux années de pandémie et d’annullations, on pourra fêter un triple jubilé:

La Chorale Saint-Michel existe depuis 172 ans. Gerry Welter la dirige depuis 62 ans et voilà 30 ans que Guy de Muyser en est le président.

Le programme du concert sera à la hauteur de cet enjeu et verra e.a.l’exécution de la Grande Messe en ut mineur K 427 de W.A. Mozart.

Pour clore son allocution Gerry Welter remercie le comité de son soutien actif et encourage les choristes à ne pas relâcher d’ardeur et de persévérance.

Pour terminer en beauté la réunion, le comité invite à sa traditionnelle agape au restaurant Um Dierfgen.

Le comité exécutif de la chorale Saint-Michel se compose comme suit :

Mgr.Mathias Schiltz, Président d’honneur; chanoine Jean Ehret, assistant ecclésiastique;

Guy de Muyser, Président; Vic Mathias, Vice-Président; Julia Knowles, trésorière; Josette Welter et René Krier, secrétaires; Anita Warnier, Robert Dennewald et Andrée Bettendroffer, membres.

www.chorale.lu

LU71 1111 0468 0450 0000