Changer d'édition

Une occasion en or pour les élèves de l’EHTL

Organisée pour la première fois en 1851 à Londres, au Crystal Palace, une exposition universelle peut nous évoquer aujourd’hui la Tour Eiffel à Paris (1889), l’Atomium à Bruxelles (1958), ou encore la Gëlle Fra s’envolant pour la Chine, afin d’être exposée devant le pavillon luxembourgeois, à l'Exposition universelle à Shangai (2010).

En 2020, des élèves et des étudiants de l’École d’Hôtellerie et de Tourisme du Luxembourg auront l’occasion unique de participer à la première exposition universelle se déroulant au Moyen Orient, et ce, non pas en tant que simples visiteurs, mais comme acteurs engagés contribuant à représenter le Luxembourg. Présente ce lundi 25 février à Diekirch, Maggy Nagel, commissaire générale auprès de l'Expo 2020 Dubaï, a expliqué la volonté qui était la sienne, dès le départ, d’associer l’EHTL à cet événement d’envergure mondiale. En effet, comme indiqué sur les maquettes et les plans du futur pavillon luxembourgeois, un restaurant occupera une place privilégiée au sein de cette structure dont l’élégante silhouette s’inspire du ruban de Möbius. Des élèves et des étudiants triés sur le volet assumeront des missions en cuisine, en service et dans l’accueil des visiteurs.

Les jeunes sont conscients que participer à une exposition universelle représente une expérience internationale unique, un enrichissement culturel inestimable et un atout de taille sur leur CV. Francis Ries, en charge de l’équipe de guides et responsable des visites VIP lors de l’Expo ’92 à Séville, a témoigné de l’impact que cette expérience a eu sur sa carrière professionnelle et sur sa vie privée : il est littéralement tombé amoureux de l’Andalousie, de l’Espagne et fait partie de ceux qui étaient venus travailler pour une période de six mois, mais qui ne sont plus jamais repartis. Aujourd’hui professeur à l’Université de Séville, il explique que son parcours de vie n’aurait pas été le même sans sa participation à cette exposition commémorant, à l’époque, le 500e anniversaire de la découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb. D’où son appel à l’adresse de élèves et des étudiants de l’EHTL : « N’hésitez pas à saisir cette formidable occasion de vivre une aventure hors du commun ! »

Cependant, les places sont rares et seuls les candidats se distinguant par leur motivation, leur application, leur maturité et leur goût de l’effort auront une chance d’être sélectionnés pour partir entre six et dix semaines travailler, s’instruire et découvrir le monde à Dubaï. (KP)

www.ehtl.lu