Changer d'édition

Xavier Bettel vacciné à l'AstraZeneca
Luxembourg 11 3 min. 06.05.2021

Xavier Bettel vacciné à l'AstraZeneca

L'élu DP s'est fait injecter le sérum anti-covid en présence de nombreux médias.

Xavier Bettel vacciné à l'AstraZeneca

L'élu DP s'est fait injecter le sérum anti-covid en présence de nombreux médias.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 11 3 min. 06.05.2021

Xavier Bettel vacciné à l'AstraZeneca

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
A l'instar d'autres chefs de gouvernement dans le monde, le Premier ministre luxembourgeois a demandé à recevoir le sérum du laboratoire anglo-saxon. L'objectif: rassurer les particuliers suite à la controverse autour de quelques cas de thromboses.

Ce jeudi, Xavier Bettel (DP) a rejoint le cercle encore restreint des chefs d'Etat et de gouvernement ayant reçu leur première dose de vaccin. Une injection qui s'est faite en présence de nombreux journalistes, dans un but bien précis: rassurer les résidents sur la formule du laboratoire AstraZeneca.

«La vaccination est le meilleur moyen de résoudre la crise», twitte le Premier ministre à la suite de sa consultation. Avant lui, ses homologues britannique Boris Johnson et français Jean Castex avaient mis en scène l'injection de cette première dose. Tout comme le président des Etats-Unis Joe Biden.

Cette campagne politique et médiatique en faveur de la vaccination répond à la méfiance exprimée par certains particuliers face aux risques de thromboses que présente le vaccin d'AstraZeneca. Après plusieurs analyses, l'Agence européenne des médicaments a notamment estimé que cet effet secondaire était «très rare» et que la balance bénéfices/risques restait néanmoins «positive».

Si l'Union européenne envisage de ne pas renouveler son contrat avec le groupe pharmaceutique pour 2022, le gouvernement luxembourgeois s'en tient à l'expertise des scientifiques européens. Il a d'ailleurs lancé une liste de vaccination complémentaire, sur laquelle les 30-54 ans désireux d'être vaccinés plus rapidement peuvent s'inscrire. 

Lors d'une conférence de presse mercredi, Xavier Bettel a indiqué que «31.100 personnes se sont inscrites sur cette liste», contre 20.000 sur celle permettant de recevoir une dose résiduelle. Un chiffre dont le Premier ministre s'est félicité, lui qui mise sur la vaccination et les tests pour continuer à faire reculer l'épidémie au Grand-Duché. 

Si plusieurs responsables politiques ont opté pour une vaccination médiatisée, cette démarche suscite toutefois la controverse. En Pologne, par exemple, le gouvernement a lancé une enquête suite à la vaccination prioritaire de politiques et célébrités.

Côté français, c'est le ministre français de la Santé Olivier Véran qui a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux. Premier membre du gouvernement à recevoir une dose, plusieurs internautes ont souligné que le quadragénaire ne faisait pourtant pas partie de la tranche d'âge à pouvoir se faire vacciner, puisque seules les personnes de 50 à 60 ans peuvent l'être dans l'Hexagone.

Le ministre de la Santé français, Olivier Véran, a été critiqué sur les réseaux sociaux suite à sa vaccination.
Le ministre de la Santé français, Olivier Véran, a été critiqué sur les réseaux sociaux suite à sa vaccination.
Photo: AFP

D'autres ont souligné qu'il ne présentait, a priori, aucun signe de comorbidité ou de vulnérabilité. Pourtant, en sa qualité de neurologue, Olivier Véran faisait bien partie du personnel prioritaire sur les listes de vaccination. Le ministre a d'ailleurs déclaré vouloir «montrer l'exemple», sans «prendre la place de quelqu'un de prioritaire». 

Une attitude qui tranche avec la position d'autres ministres et chef de gouvernement, qui ont opté pour une vaccination en toute discrétion. C'est le cas notamment d'Angela Merkel: la chancelière allemande n'a convié aucun média le 16 avril dernier, date à laquelle elle s'est vu inoculer une première dose d'AstraZeneca. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La ministre de la Santé reconnaît que quelques centaines de personnes ont été infectées par le covid-19 après avoir reçu la première ou la seconde injection. Des cas étudiés mais pas si étonnants.
A medical worker administer the Jansen (Johnson and Johnson) Covid-19 vaccine to the public at a FEMA run mobile Covid-19 Vaccination clinic at Biddeford High School in Bidderford, Maine on April 26, 2021. - The clinic is jointly run by FEMA and the state of Maine with the help of other federal agencies and the Maine National Guard. The United States has resumed vaccinations with the Johnson & Johnson shot, the third authorised injection, after a brief pause over links to a rare form of clotting. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Les 30-54 ans qui se sont signalés pour recevoir leur vaccination anti-covid AstraZeneca commencent à être invités. Le ministère de la Santé vient de décider de fixer à huit semaines le délai d'attente avant la deuxième injection.
ARCHIV - 26.02.2021, Niedersachsen, Hannover: Ein Schild mit einer Spritze hängt an der Zufahrt zum Impfzentrum auf dem Messegelände. Dort sind in Einzelfällen Impfstoffe verwechselt worden.    (zu dpa «Panne im Impfzentrum: Mittel von Biontech und Astrazeneca verwechselt») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Quelques heures après l'ouverture du portail destiné aux 30-54 ans désireux d'être vaccinés plus rapidement que le phasage prévu, plusieurs dizaines de milliers de résidents ont souhaité s'inscrire. Mais seuls 15.000 formulaires ont officiellement été enregistrés, indique jeudi le ministère d'Etat.
Lokales, Impfzentrum Esch Belval, maison des matériaux, Gebäude Nord Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Pas question pour le Luxembourg de se priver du vaccin AstraZeneca. Xavier Bettel estime toujours que la balance bénéfice/risques plaide en faveur du sérum. A compter de la semaine prochaine, ce vaccin sera d'ailleurs proposé aux 30-54 ans qui en feront la demande.
15.04.2021, Rheinland-Pfalz, Ludwigshafen: Zwei Mitarbeiter sind im BASF-Impfzentrum mit der Aufbereitung des Corona-Impfstoffs beschäftigt. Foto: Uwe Anspach/dpa +++ dpa-Bildfunk +++