Changer d'édition

Xavier Bettel s'adresse aussi aux non-Luxembourgeois: "Vous êtes une partie intégrante de notre pays"
Luxembourg 1 2 min. 23.06.2014

Xavier Bettel s'adresse aussi aux non-Luxembourgeois: "Vous êtes une partie intégrante de notre pays"

Luxembourg 1 2 min. 23.06.2014

Xavier Bettel s'adresse aussi aux non-Luxembourgeois: "Vous êtes une partie intégrante de notre pays"

Le Premier ministre, Xavier Bettel, s'adresse dans son discours du Premier ministre à l'occasion de la fête nationale directement aux non-Luxembourgeois.

Le Premier ministre, Xavier Bettel, s'adresse dans son discours du Premier ministre à l'occasion de la fête nationale directement aux non-Luxembourgeois.

"À tous ceux qui vivent chez nous et viennent de plus loin. Vous êtes une partie intégrante de notre pays. Le Luxembourg est un pays extraordinaire avec une démographie extraordinaire. Aujourd’hui, la moitié de la population du pays est nonluxembourgeoise et soixante pourcent des enfants nés ici ont, à côté du luxembourgeois, une autre langue maternelle.

Pour moi cette réalité ne représente guère de difficulté, un défi peut-être, mais encore plus une chance énorme et certainement un avantage économique et culturel. La réputation du Luxembourg comme pays cosmopolite nous a toujours porté du bien. Soyez sûrs que vous êtes les bienvenus et que nous sommes heureux et fiers d’avoir construit un pays capable d’attirer des gens du monde entier pour vivre chez nous."

C'est quelques phrases ont été dites à la fin du discours officiel du Premier ministre. Xavier a tout d'abord rappelé que le Luxembourg célébrait lundi la fête nationale. "Nous fêtons cette journée dans la sérénité, ensemble en tant que nation, ensemble en tant que citoyen de ce pays et la famille grand-ducale. C'est une journée de l'unité, qui met en évidence nos points communs et fait oublier nos divergences."

Dans son discours, le Premier ministre évoque également la situation économique du pays. Selon Xavier Bettel, il y a une relance de l'écononmie. "Nous sommes dans une phase où des réformes nécessaires et des adaptations sont en train de se produire. Notre économie doit être adaptée afin de répondre aux grands défis qui nous attendent. Notre système social doit également être adapté."

Le Premier ministre explique également les changements qui ont été faites concernant les festivités de la fête nationale. "Les traditions sont importantes. Elles représentent la stabilité et garantissent la continuité. Mais il faut adapter les traditions à la réalité. C'est ce que nous faisons. Nous adaptons les traditions, pas pour les éradiquer mais au contraire, pour les garder."

Et le Premier ministre de continuer

"Nous avons une chance extraordinaire de vivre dans un pays magnifiquement beau. Des milliers de touristes viennent chaque année au Luxembourg pour se rendre compte des la beauté de nos paysages, de profiter du calme ou pour découvrir des lieux chargés d'histoire-. Nous pouvons être fiers de notre pays.

Les nombreuses personnes qui viennent travailler tous les jours au Luxembourg savent apprécier l'offre culturelle, la sécurité et la qualité de vie qu'ils trouvent ici. Nous pouvons également nous réjouir de vivre dans un pays où la cohésion sociale existe encore et où les confits sont l'exception. Il s'agit là aussi d'une tradition que nous comptons garder.