Changer d'édition

Xavier Bettel menacé de mort
Luxembourg 04.06.2015 Cet article est archivé
Sur Facebook

Xavier Bettel menacé de mort

Sur Facebook

Xavier Bettel menacé de mort

Guy Jallay
Luxembourg 04.06.2015 Cet article est archivé
Sur Facebook

Xavier Bettel menacé de mort

Le Premier ministre, Xavier Bettel, a fait l'objet de propos haineux et de menace de mort sur Facebook en raison du référendum du 7 juin prochain.

Le Premier ministre, Xavier Bettel, a fait l'objet de propos haineux et de menace de mort sur Facebook.

A quelques jours du référendum, le débat autour de la question du droit de vote des étrangers se fait plus passionné et peut prendre des allures de règlement de comptes. C'est en tout cas, ce que montre une publication destinée à Xavier Bettel et que le Premier ministre a partagée sur Facebook accompagnée de sa réponse.

Le message provient d'un certain "Nazi" qui explique en luxembourgeois qu'au lieu de voter "3 fois oui" à l'image du DP, il tirerait bien "trois balles dans la tête" du Premier ministre.

Ce à quoi, Xavier Bettel répond: "Même si nous ne sommes pas forcément d’accord sur un sujet, essayons de nous respecter mutuellement".

Un message éclairé liké plus de 1 360 fois et partagé plus de 430 fois sur Facebook.



Sur le même sujet

Congrès du DP
Lors de son congrès ordinaire, Xavier Bettel a défendu la position du DP, qui consiste à voter 3 fois oui lors du référendum du 7 juin.
Die Stimmung unter den gut 300 Kongessteilnehmern war gut.
Le Premier ministre, Xavier Bettel, est revenu vendredi sur l'affaire Luxembourg Leaks à l'issue du Conseil de gouvernement. Il rappelle que le tax ruling est une pratique tout à fait légale et se refuse clairement à montrer qui que ce soit du doigt.
La scène s'est déroulée à la braderie de Luxembourg, lundi 1er septembre et montre un Xavier Bettel qui ne se soucie pas des limites partisanes. Un geste spontané et hop, le Premier ministre fait grimper sa cote de sympathie sur Facebook.
La scène a déclenché bien des sourires dans la rue: le Premier ministre monte le drapeau de l'opposition.