Changer d'édition

Xavier Bettel : «Je serai candidat à ma propre succession»
Luxembourg 3 min. 13.01.2016 Cet article est archivé
Le discours sur l'état de la Nation fixé au 26 avril

Xavier Bettel : «Je serai candidat à ma propre succession»

Le Premier ministre, Xavier Bettel, a informé la presse des travaux du gouvernement qui s'était réuni durant deux jours en conclave à Mondorf-les-Bains
Le discours sur l'état de la Nation fixé au 26 avril

Xavier Bettel : «Je serai candidat à ma propre succession»

Le Premier ministre, Xavier Bettel, a informé la presse des travaux du gouvernement qui s'était réuni durant deux jours en conclave à Mondorf-les-Bains
Lex Kleren
Luxembourg 3 min. 13.01.2016 Cet article est archivé
Le discours sur l'état de la Nation fixé au 26 avril

Xavier Bettel : «Je serai candidat à ma propre succession»

Xavier Bettel a présenté mercredi après-midi le résumé des travaux de deux jours de conclave à Mondorf-les-Bains et assuré qu’il sera, malgré les mauvais sondages, candidat à sa propre succession.

(mv) - Le gouvernement s’était réuni durant deux jours en conclave à Mondorf-les-Bains. A sa sortie, le Premier ministre a fait le point sur la politique à suivre durant les prochains mois et assuré qu’il serait candidat à sa propre succession en 2018 et ceci malgré les mauvais sondages.

« Je suis encore le Premier ministre pour les trois prochaines années et je serai également candidat pour un prochain mandat. Je ne suis bien sûr pas content des résultats des derniers sondages et je ne vous cache pas que nous en avons discuté en conseil de gouvernement. Nous sommes également arrivés à la conclusion qu’il ne faut pas tout changer, bien au contraire. Les réformes que nous avons entamées prennent du temps et nous sommes confiants que les citoyens sentiront les bienfaits dans un avenir proche. »

Un référendum en 2018

Xavier Bettel a annoncé mercredi après-midi que la réforme de la constitution continue à avancer à grands pas. Actuellement, la commission parlementaire en charge consacre deux séances par semaine rien qu'à cette tâche. «Nous voulons inclure le citoyen au maximum dans ces travaux. Un référendum est prévu pour les premiers mois de 2018. Il faudra au préalable que la Chambre des députés vote le texte avec une majorité qualifiée de deux tiers des députés, soit 40 sur 60. »

Réforme fiscale : premiers éléments au plus tard le 26 avril

La réforme fiscale est un autre grand chantier pour cette année. L’objectif annoncé est de gommer certaines inégalités et de donner un coup de pouce aux familles, aux personnes physiques et morales. Les premiers éléments devraient être présentés au plus tard à l’occasion du discours sur l’état de la Nation qui aura lieu le 26 avril prochain.

«Je ne peux pas donner beaucoup de détails par rapport à cette réforme. Nous avons discuté des grandes lignes et c’est maintenant au ministre des Finances, Pierre Gramegna, de faire les calculs nécessaires. Je peux simplement dire que les efforts fournis ces deux dernières années nous ont mis dans une situation qui nous laisse une certaine marge de manœuvre ».

Une croissance à 5% et un chômage en baisse

Des signaux positifs donc que le Premier ministre a tenu à mettre en avant. « Nous connaissons une croissance à plus de 5%. Je tiens à rappeler que le CSV avait encore annoncé il y a quelques années que nous n’allions plus dépasser les 3%. Le chômage est en baisse et la dette publique est plafonnée à 24% du PIB. Les efforts et les réformes que nous avons faits ces deux premières années portent donc leurs fruits. »

Indemnité du congé parental revue à la hausse

Le Premier ministre a donc en toute logique annoncé quelques réformes « concrètes ». Ainsi, la réforme du congé parental verra l’indemnité allouée à un parent sensiblement augmenter et ceci jusqu’à un maximum de 3.200 euros par mois, soit presque le double du montant actuel.

En ce qui concerne l’éducation, Bettel a noté que 400 postes d’enseignants ont été créés, la même chose vaut pour la police.

En ce qui concerne le logement social, rien qu’au Limpertsberg, quelque 830 logements de ce type verront le jour, avec un prix au mètre carré de 3.250 euros.

D’autres réformes comme celle de l’enseignement secondaire vont être présentées par le ministre en charge du dossier dans les semaines à venir.



Sur le même sujet

Troisième exercice du genre pour le Premier ministre
Le Premier ministre prononcera mardi son discours sur l’état de la nation. On s’attend notamment de Xavier Bettel qu’il annonce de nouveaux détails quant à la réforme fiscale. wort.lu suit la déclaration en direct à partir de 14h30.
Si des élections législatives étaient organisées ce dimanche, la coalition actuelle ne pourrait plus gouverner, ne disposant plus de majorité à la Chambre. Ce sont en particulier le DP et le LSAP qui perdraient des plumes dans leur propre circonscription.
Si l'on en croit ce dernier sondage, les jours de la coalition actuelle sont comptés
Conseil de gouvernement
L'annonce faite de la réforme du congé parental, mercredi, va réjouir de nombreux parents: le congé parental est désormais assoupli et la compensation financière pourra atteindre 3.200 euros par mois.
6 mois, 4 mois ou un jour par semaine: le congé parental est devenu beaucoup plus flexible.
Alors que le gouvernement concocte une grande réforme fiscale pour l'an prochain, le sondage PolitMonitor publié ce mercredi révèle que 65% des Luxembourgeois -et 56% de la population totale- pensent en payer de trop actuellement. Une personne sur deux pense que le contribuable privé doit payer trop d'impôts par rapport aux entreprises.
Pour avoir le sentiment que la future réforme fiscale soit équitable, 58% des Luxembourgeois aimeraient payer moins d'impôts l'an prochain.