Changer d'édition

Xavier Bettel frappé de plein fouet par son passé
Luxembourg 3 min. 28.10.2021
Soupçons de plagiat

Xavier Bettel frappé de plein fouet par son passé

Pour la presse étrangère, les aveux indirects de plagiat réalisés par Xavier Bettel ne devraient suffire à rétablir la crédibilité du chef de gouvernement dans un contexte politique marqué par la montée des défiances.
Soupçons de plagiat

Xavier Bettel frappé de plein fouet par son passé

Pour la presse étrangère, les aveux indirects de plagiat réalisés par Xavier Bettel ne devraient suffire à rétablir la crédibilité du chef de gouvernement dans un contexte politique marqué par la montée des défiances.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 28.10.2021
Soupçons de plagiat

Xavier Bettel frappé de plein fouet par son passé

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Si les révélations autour du mémoire rédigé par le Premier ministre ne font guère de vagues au Luxembourg, la nouvelle est interprétée d'une manière bien différente au-delà des frontières. Les médias y voient notamment les risques autour d'une méfiance accrue envers la classe politique.

La dernière fois que le Luxembourg avait bénéficié d'un coup de projecteur venu de la presse internationale, c'était au début 2020 à l'occasion de la mise en place de la gratuité des transports en commun. Mais les révélations autour des forts soupçons de plagiat de Xavier Bettel (DP) se trouvent cette fois à l'origine d'un Nation branding non mis en scène par l'exécutif. Et pourraient bien avoir des conséquences politiques à court, moyen et long terme.


Luxembourg's Prime Minister Xavier Bettel speaks to media on the second day of a European Union (EU) summit at The European Council Building in Brussels on October 22, 2021. (Photo by JOHANNA GERON / POOL / AFP)
Le Premier ministre fortement soupçonné de plagiat
Selon nos confrères de «Reporter», Xavier Bettel aurait copié 96% du contenu de son mémoire de DEA lorsqu'il était étudiant à l'université de Nancy. De son côté, le chef du gouvernement reconnaît mercredi qu'il «aurait pu ou peut-être dû faire autrement»...

Reprise aussi bien par Le Parisien, The Guardian ou die Zeit, l'information questionne particulièrement les observateurs internationaux sur le mode de fonctionnement du Grand-Duché. Notant pour la plupart d'entre eux l'absence générale de réaction de la part de la classe politique, plusieurs médias, notamment allemands, ne cachent pas leur perplexité face à ce statu quo, impensable de l'autre côté de la Moselle.

Pour la Süddeutsche Zeitung, cette absence de remise en question des pratiques de l'étudiant Bettel devenu député, bourgmestre de Luxembourg-Ville puis Premier ministre serait l'application «du schéma habituel» d'un pays «où tout le monde se connaît». Et dans lequel «les médias n'ont pas encore attiré l'attention par leur ténacité particulière, voire leur acrimonie». Même étonnement pour la Frankfurter Allgemeine qui souligne la popularité de Xavier Bettel alors même que le Premier ministre «n'est pas connu pour être un homme de dossiers». 


Luxembourg's Prime Minister Xavier Bettel  arrives for an EU summit at the European Council building in Brussels on May 24, 2021. - European Union leaders take part in a two day in-person meeting to discuss the coronavirus pandemic, climate and Russia. (Photo by Olivier HOSLET / POOL / AFP)
Le cas Bettel au cœur d'une instruction universitaire
Plusieurs heures après les révélations autour du mémoire de DEA rédigé en 1999 par l'actuel Premier ministre, l'université de Lorraine annonce la mise en place d'une enquête dédiée à lever les doutes autour d'éventuels «manquements à l’intégrité scientifique» du document.

Et tous de souligner le contexte politique actuel au Luxembourg, marqué par les difficultés du CSV, empêtré notamment dans l'affaire CSV Frëndeskrees et les querelles internes, ou l'exploitation politique des mécontentements. Que ce soit l'engouement progressif pour la marche blanche ou les efforts de l'ADR pour aboutir à un référendum sur la réforme de la Constitution. Et donc le risque de voir se développer une défiance plus grande envers la classe politique, sur fond de recherche de crédibilité et de lutte contre les fake news.

Sollicité à plusieurs reprises mercredi, le ministère d'Etat se refuse à tout autre commentaire que les aveux indirects effectués par l'actuel Premier ministre. Et donc ne communique ni autour d'éventuelles excuses officielles, ni autour d'une éventuelle démission. L'opération profil bas devrait donc durer quelque temps, même si Xavier Bettel va devoir vivre avec les conséquences de ses actes un long moment, à l'image du sparadrap du capitaine Haddock dont il ne parvient pas à se débarrasser.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Selon nos confrères de «Reporter», Xavier Bettel aurait copié 96% du contenu de son mémoire de DEA lorsqu'il était étudiant à l'université de Nancy. De son côté, le chef du gouvernement reconnaît mercredi qu'il «aurait pu ou peut-être dû faire autrement»...
Luxembourg's Prime Minister Xavier Bettel speaks to media on the second day of a European Union (EU) summit at The European Council Building in Brussels on October 22, 2021. (Photo by JOHANNA GERON / POOL / AFP)
Oubliée l’affaire Bettel-Kemmer ! Xavier Bettel s’est présenté dans une forme étincelante pour sa troisième déclaration sur l’état de la nation ce mardi.
Déclaration état de la nation par Xavier Bettel - Photo : Pierre Matgé