Changer d'édition

Xavier Bettel envoie un signal à l'Horeca
Luxembourg 2 min. 04.02.2021

Xavier Bettel envoie un signal à l'Horeca

En accordant un échange avec les représentants de l'Horesca, Xavier Bettel indique aux différents acteurs de l'Horesca son soutien à la fédération représentative du secteur.

Xavier Bettel envoie un signal à l'Horeca

En accordant un échange avec les représentants de l'Horesca, Xavier Bettel indique aux différents acteurs de l'Horesca son soutien à la fédération représentative du secteur.
Photo: Anoul Antony
Luxembourg 2 min. 04.02.2021

Xavier Bettel envoie un signal à l'Horeca

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Sollicité par différents acteurs issus des bars et restaurants, le Premier ministre a choisi de garder le dialogue ouvert avec la fédération représentative du secteur. Cette dernière fait état, jeudi, d'un échange «fructueux» qui se traduira par des rencontres avec le ministre des Classes moyennes.

Le message politique envoyé est clair. Xavier Bettel (DP) ne dialogue qu'avec les instances représentatives des différents secteurs. Le secteur Horeca ne fait donc pas exception, malgré la grogne et l'apparition de nombreux nouveaux acteurs qui entendent tous défendre les intérêts des bars, cafés et restaurants du pays. Dans un communiqué publié jeudi, la fédération Horesca indique que «le Premier ministre a contacté le président de l'Horesca» suite au courrier qui lui a été adressé et qu'«un échange fructueux a eu lieu ces derniers jours».


Lokales,Wie Gastronomiebetriebe und Cafés auf die Verlängerung des Lockdowns reagieren,hier:Restaurant ROMA, Inhaber Guiseppe Parrino,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
De l'écoute (et des millions) pour les bars-restaurants
Si le secteur a des raisons légitimes de se plaindre, le gouvernement refuse de laisser dire qu'il n'agit pas. Pour preuve, notamment, les 65 millions d'euros d'aides déjà versés aux acteurs de l'Horeca.

Si Alain Rix a évoqué «la  situation économique difficile, voire précaire de nos entreprises» et les difficultés liées aux «problèmes de trésorerie et de financement des entreprises», à «la complexité et le plafonnement des aides étatiques» ou bien encore «le remboursement du chômage partiel», la rencontre n'a officiellement pas abouti à la mise en oeuvre de nouvelles mesures concrètes. Seule décision annoncée: la mise en place de «plusieurs entrevues» avec Lex Delles (DP), ministre des Classes moyennes.

La première rencontre de cette nouvelle série est fixée à vendredi et devrait notamment porter sur «les nouvelles mesures d'aides étatiques possibles autorisées par l'Union européenne». Référence au prolongement jusqu'au 31 décembre 2021 de l'encadrement temporaire des aides d'Etat et la possible prise en charge à 100% des frais non couverts. A noter que, sans réelle surprise, ce communiqué intervient quelques heures après l'annonce d'un nouveau coup de pouce à destination des indépendants.


A waitress takes customers' orders in the outdoor seating area of a restaurant on January 28, 2021 in Los Angeles. - California lifted blanket "stay-at-home" orders across the US state on Jaunary 25, paving the way for activities such as outdoor dining to return even in worst-hit regions as the pandemic's strain on hospitals begins to ease. (Photo by VALERIE MACON / AFP)
Un geste fiscal pour aider bars et restaurants
Comme au premier confinement, l'Etat a décidé de permettre aux patrons du secteur Horeca de ne pas payer leurs avances d'impôts pour les deux premiers trimestres 2021.

Quoi qu'il en soit, l'intervention du chef du gouvernement intervient dans un contexte tendu dans le secteur, marqué par la fermeture de tous les établissements jusqu'au 21 février prochain et la remise en question du rôle de l'Horesca dans sa gestion de la crise. Un double phénomène qui s'est traduit par différentes initiatives au cours des dernières semaines, comme l'organisation de manifestations ou l'envoi de différentes demandes d'entrevue avec le Premier ministre. Des demandes toutes restées lettre morte. Reste désormais à voir comment les acteurs du secteur de l'Horeca interpréteront cette prise de contact au travers des canaux officiels. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Coup de pouce supplémentaire pour les indépendants
Alors que la pandémie se poursuit, le gouvernement a annoncé jeudi mettre en place des initiatives complémentaires visant à alléger la charge financière des employeurs et travailleurs indépendants en matière de cotisations sociales.
Les demandes d'indemnisation pourront être faites dès la semaine prochaine.
Bettel décline, pour l'heure, les appels de l'Horeca
Sollicité pour une entrevue par plusieurs organisations qui revendiquent une représentativité des acteurs du secteur, le Premier ministre n'entend pas leur accorder une entrevue officielle. Des rencontres avec des fonctionnaires du ministère d'Etat ont, en revanche, déjà eu lieu.
Xavier Bettel, Premier ministre, ministre d'État
Bettel appelé à la rescousse par l'Horeca
Face aux difficultés du secteur, le recours au Premier ministre apparaît comme le recours ultime des patrons de bars, discothèques et restaurants qui ne souhaitent pas participer à une manifestation en raison des risques de débordement. Un appel resté, à ce jour, lettre morte.
24.5. IPO / MInistere d`Etat / Staatsministerium Foto:Guy Jallay
La grogne dans l'Horeca peine à être canalisée
A l'arrêt forcé jusqu'au 31 janvier, les acteurs de l'Horeca ne cachent pas leur amertume face aux décisions du gouvernement. Si l'idée de «faire entendre leur voix» dans les rues de la capitale avait été actée, elle semble remise en question en raison «des risques de débordement». Mais pas par tous.
Geschlossene Lokale in der Hauptstadt.Ghost City. Leere Kneipen.Luxemburg-Stadt. Corona,Covid-19.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort