Changer d'édition

Xavier Bettel ce mardi après-midi à la Chambre des députés : Bettel : «Mike, ne me fais plus jamais ça»
Luxembourg 4 min. 19.04.2016 Cet article est archivé

Xavier Bettel ce mardi après-midi à la Chambre des députés : Bettel : «Mike, ne me fais plus jamais ça»

Xavier Bettel, Premier ministre, devra expliquer pourquoi il n'a pas informé les députés de la commission parlementaire de sa rencontre avec cet ancien agent du SREL

Xavier Bettel ce mardi après-midi à la Chambre des députés : Bettel : «Mike, ne me fais plus jamais ça»

Xavier Bettel, Premier ministre, devra expliquer pourquoi il n'a pas informé les députés de la commission parlementaire de sa rencontre avec cet ancien agent du SREL
Photo Anouk Antony
Luxembourg 4 min. 19.04.2016 Cet article est archivé

Xavier Bettel ce mardi après-midi à la Chambre des députés : Bettel : «Mike, ne me fais plus jamais ça»

Marc VANACKER
Marc VANACKER
Ce mardi après-midi, Xavier Bettel doit répondre aux questions des députés concernant sa rencontre en 2012 avec l’ancien agent du SREL, André Kemmer. Nos confrères de RTL viennent de publier la version du troisième homme présent à cette rencontre, Mike Gira, celui donc qui avait arrangé le rendez-vous entre Bettel et Kemmer. Retrouvez notre direct à partir de 14h30.

(mv) - La séance de mardi après-midi à la Chambre des députés risque d’être tendue pour le Premier ministre. L’actuel Premier ministre doit expliquer à l’occasion d’une heure d’actualité demandée par le CSV pourquoi il a rencontré l’ancien agent du SREL, André Kemmer et surtout pourquoi il n’en a pas informé immédiatement les autres membres de la commission parlementaire du SREL.

Mike Gira rencontre André Kemmer dans un bar en Ville

Nos confrères de RTL viennent de publier la version officielle du troisième homme présent au rendez-vous entre Bettel et Kemmer. Il s’agit de l’ancien chauffeur du gouvernement Mike Gira qui fait partie aujourd’hui de l’équipe des gardes du corps du Premier ministre.

Mike Gira, l'un des trois gardes du corps du Premier ministre, avait arrangé le rendez-vous avec André Kemmer.
Mike Gira, l'un des trois gardes du corps du Premier ministre, avait arrangé le rendez-vous avec André Kemmer.

Mike Gira a été entendu en 2015 non pas par le juge d’instruction – comme ce fut le cas pour Bettel et Kemmer – mais par la police judiciaire.

Mike Gira raconte aux enquêteurs qu’il a rencontré André Kemmer dans un café en Ville, l’Urban, et que celui-ci lui aurait demandé, devant témoin, de lui organiser un rendez-vous avec Xavier Bettel. Rappelons que Xavier Bettel était alors bourgmestre de la Ville et leader de l’opposition.

André Kemmer aurait déclaré qu’il comptait dévoiler à Xavier Bettel tous les dysfonctionnements du service de renseignement de l’Etat.

Gira emmène Kemmer chez Bettel

Mike Gira voulait par la suite envoyer un SMS à son ami Bettel pour arranger un rendez-vous mais André Kemmer aurait insisté pour garder l’anonymat et que la rencontre devait avoir lieu en privé, de préférence au domicile de Xavier Bettel.

Et s’est ainsi que Mike Gira a emmené le soir même André Kemmer au domicile de Xavier Bettel à Bonnevoie.

Bettel a laissé entrer les deux hommes. Bettel leur offre une tasse de café, puis Kemmer commence à  raconter comment s’est passé la rencontre Juncker-Mille en 2008, cette entrevue connue sous le nom de l’« affaire de la montre ».

Kemmer lui aurait fait part de ses craintes d’être en fin de compte l’unique bouc émissaire de toute cette affaire. Bettel aurait rétorqué ainsi. « Stop André, tu dois dire tout cela devant la commission. »

Bettel, soucieux d’avoir un témoin à ses côtés

La rencontre n’aurait pas duré très longtemps, entre 10 et 20 minutes en tout. Toujours selon les dires de Mike Gira, Xavier Bettel aurait tout au long de la rencontre insisté d’avoir toujours Gira à ses côtés, histoire d’avoir un témoin. « Je voulais à un moment aller fumer une cigarette dans le jardin et Xavier m’a demandé de rester présent. »

La fameuse phrase « Nous ne pouvons plus continuer avec Juncker », que l’on peut retrouver dans la déposition de Kemmer ne figure pas dans celle de Mike Gira qui relativise aussi une autre phrase déclarée par Kemmer. « Ne t’inquiète pas, il ne t’arrivera rien », aurait ainsi déclaré Bettel selon André Kemmer. Selon Mike Gira, la scène s’est déroulée différemment : « Au moment de sortir de la maison, Xavier Bettel a dit à Kemmer : « Si tu n’as rien à te reprocher, alors il ne t’arrivera rien ».

Et puis, encore cette dernière note. Quelques instants après le rendez-vous, Xavier Bettel aurait pris Mike Gira à part et lui aurait passé un savon. « Mike, ne me fais plus jamais un truc pareil », ce qui illustre à merveille que le député était plus que mécontent de la situation dans laquelle Gira l’avait mis.

Les débats débutent à 14h30

L’heure d’actualité débute ce mardi après-midi à 14h30. Les députés auront donc la possibilité de demander au Premier ministre toutes les questions relatives à cette rencontre.

Dans une deuxième heure d’actualité, Déi Lénk demande d’en savoir un peu plus sur les suites données à ce jour aux constatations de la commission d’enquête de dysfonctionnements du service de renseignement. Rappelons qu’une enquête judiciaire a été ouverte contre plusieurs personnes.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Bettel – Kemmer ou le retour de bâton pour Xavier Bettel?: Une affaire hautement politique
Xavier Bettel sera entendu mardi à la Chambre des députés. Il devra expliquer pourquoi il a rencontré l’ancien agent des services secrets André Kemmer et surtout pourquoi il n'en a pas informé les autres membres de la commission d'enquête du SREL. Cette affaire est la suite de celle qui avait précipité la chute de Jean-Claude Juncker. Signera-t-elle également la fin de la carrière de Xavier Bettel?
Premier Xavier Bettel zusammen mit seinem Vorgaenger Jean-Claude Juncker auf dem Weg in die Abgeordnetenkammer
Affaire Bettel-Kemmer: Xavier Bettel fait son mea culpa
Xavier Bettel vient de faire son mea culpa dans un entretien accordé au Luxemburger Wort. Le Premier ministre revient sur son entrevue avec l'ancien agent du service des renseignements luxembourgeois, André Kemmer, et admet avoir commis une erreur.
Xavier Bettel lors de la visite de travail de Habib Essid, Chef du Gouvernement Tunisien, le 04 Mars 2016.Photo: Chris Karaba
Entendu par le juge d'instruction: Xavier Bettel et la rencontre avec André Kemmer
Xavier Bettel, a été entendu en automne dernier par le juge d’instruction Ernest Nilles comme témoin dans l’affaire du SREL. Le Premier ministre a confirmé une rencontre privée avec André Kemmer, ancien membre du SREL qui avait participé à l’écoute, via une montre, d’une rencontre entre l’ancien chef du SREL, Marco Mille et le Premier ministre de l’époque, Jean-Claude Juncker.
Xavier Bettel lors de la visite de travail de Habib Essid, Chef du Gouvernement Tunisien, le 04 Mars 2016.Photo: Chris Karaba