Changer d'édition

WSA vise un nouveau déploiement d'activités
Luxembourg 03.10.2019 Cet article est archivé

WSA vise un nouveau déploiement d'activités

L'ambassadeur américain et le ministre de la Défense partagent la même volonté de développement du site de Sanem.

WSA vise un nouveau déploiement d'activités

L'ambassadeur américain et le ministre de la Défense partagent la même volonté de développement du site de Sanem.
Photo: Matic Zorman/Luxembuger Wort
Luxembourg 03.10.2019 Cet article est archivé

WSA vise un nouveau déploiement d'activités

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
A Sanem, l'armée américaine compte accroître sa capacité de stockage de matériels sur le site luxembourgeois hébergeant des matériels de guerre appartenant aux forces aériennes US. Le Luxembourg s'engage à couvrir jusqu'à 225 millions d'euros de dépenses d'ici 2028.

Le ministre de la Défense François Bausch (Déi Gréng) et l’ambassadeur des États-Unis à Luxembourg, J. Randolph Evans, ont conclu mercredi un mémoire d’entente sur le futur de Warehouses Services Agency (WSA). Le document porte sur le partage des coûts de stockage et de maintenance de la réserve de matériel de guerre appartenant aux forces aériennes américaines en Europe (USAFE). Le tout étant hébergé dans les hangars de l'agence de stockage, de gestion et de maintenance, à Sanem.

Le texte prévoit une hausse progressive de la participation luxembourgeoise à ces frais, à l’horizon 2028. Actuellement de 8,4 millions d’euros, la quote-part passerait à 17 millions en 2020 puis à 29,5 millions dans huit ans. 

Plus d'effectifs encore

 «Avec ce nouveau mémoire d’entente, le Luxembourg s’est engagé à couvrir les coûts afférents sur dix ans jusqu’à un montant maximal de 225 millions d’euros», indiquent les deux signataires.

En contrepartie, l'USAFE compte accroître la capacité de stockage de son matériel logistique à Sanem. «Ce qui conduira à une augmentation substantielle de l’effectif de la WSA», promettent les deux contractants. 

181 employés à Sanem

Les deux pays n'en sont toutefois pas à leur premier mémoire d'entente sur la question. En décembre 1978, ils signaient un document analogue, qui marquait la création de WSA en 1949. Pour le compte de sa principale cliente, l’USAFE, l’agence effectue l’entreposage, la sécurisation, la réparation, l’entretien et la maintenance du matériel de guerre utilisé lors de ses déploiements en Europe.

La WSA emploie 181 salariés à Sanem. Son site de 38 hectares comprend 17 hangars, la plupart occupés par l'USAFE. En 2018, la sarl a enregistré un chiffre d’affaires de 18 millions d’euros.


Sur le même sujet

Le projet porté par Jeannot Krecké, ministre de l'Economie et du Commerce extérieur, va être poursuivi par son successeur Etienne Schneider: la reconversion de l'ancien site militaire américain WSA en centre logistique va débuter en 2013. Entre 3.000 et 5.000 emplois y seront créés.