Changer d'édition

Wire Plant Hyosung menace de fermer partiellement boutique
Luxembourg 20.09.2012 Cet article est archivé

Wire Plant Hyosung menace de fermer partiellement boutique

Wire Plant Hyosung menace de fermer partiellement boutique

Photo: John Lamberty
Luxembourg 20.09.2012 Cet article est archivé

Wire Plant Hyosung menace de fermer partiellement boutique

La tréfilerie pour pneus Wire Plant Hyosung à Colmar-Berg menace de mettre la clef sous le paillasson. Elle emploie actuellement 219 salariés.

(Ch.L) -  "Pour l'instant, la direction de Hyosung n'a pas l'intention de fermer la Wire Plant", explique-t-on au LCGB, "mais elle a souligné que cela pourrait se faire si la situation ne s’améliore pas".

Un plan a été élaboré. Il prévoit l'arrêt complet de la production au Luxembourg. Dans cette logique, Hyosung garderait uniquement un entrepôt et un bureau de vente au Grand-Duché. Ce qui entraînerait le licenciement de 204 personnes, car la direction n'en garderait que 15.

"Vu cette information alarmante, nous avons demandé à rencontrer d'urgence Nicolas Schmit, ministre du Travail et Etienne Schneider, ministre de l'Economie pour trouver rapidement des solutions qui permettent de sauvegarder les emplois des 219 salariés", souligne le LCGB.

Pour rappel, Wire Plant Hyosung produit du fil d'acier pour les pneus à Colmar-Berg. La tréfilerie appartenait autrefois à Goodyear, mais a été vendue il y a quelques années à un consortium coréen.

A la question de savoir si les ouvriers menacés seraient récupérés par  Goodyear, Carlo Wagener,secrétaire syndical du LCGB, souligne que "les chances n'avoisinent pas le 0".

"Le LCGB soumettra l'idée, même si l'avenir de Goodyear n'est pas tout rose non plus", conclut-il.