Changer d'édition

Weiswampach: une fraction de seconde lourde de conséquences
Luxembourg 17.04.2018 Cet article est archivé

Weiswampach: une fraction de seconde lourde de conséquences

Une camionnette de police a violemment frappé une voiture de patrouille à l'intersection de Lausdorn

Weiswampach: une fraction de seconde lourde de conséquences

Une camionnette de police a violemment frappé une voiture de patrouille à l'intersection de Lausdorn
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 17.04.2018 Cet article est archivé

Weiswampach: une fraction de seconde lourde de conséquences

L'accident de Weiswampach, une collision entre deux véhicules de police aux trousses d'un fuyard dans la nuit de vendredi à samedi, a coûté la vie à un policier. Un autre agent est dans un état critique, et le fuyard a été arrêté. Retour sur une nuit tragique.

(JV) - Dans la nuit de vendredi à samedi, sur la N7 près de Weiswampach, une patrouille de police arrête les quelques véhicules qui bravent l'obscurité, afin de procéder à des tests d'alcoolémie.

Peu avant deux heures du matin, les agents aperçoivent au loin une voiture faire demi-tour, avant de s'éloigner à grande vitesse. Persuadés que le véhicule, une Audi S5 Sportback bleue, tente d'échapper au contrôle, deux policiers sautent dans leur voiture de patrouille et partent à sa poursuite. 

Si le fuyard disparaît rapidement de leur vue, les policiers continuent tout de même de suivre la N7 à la recherche d'indices, tandis qu'un second véhicule prend le relais de la poursuite: une camionnette contenant, à son bord, deux policiers et trois cadets.


Le fuyard de Weiswampach arrêté, la police endeuillée
La mort d'un policier en exercice, lors d'une collision entre 2 voitures de police sur la N7, samedi, a secoué le Luxembourg. Les collègues policiers sont endeuillés et la classe politique apporte son soutien via twitter. L'homme à l'origine de la course-poursuite sera présenté à un juge d'instruction ce dimanche.

La voiture de patrouille, remontant la N7, croise une voiture bleue à hauteur de l'intersection de Lausdorn, mais il ne s'agit pas du véhicule en fuite. Dans l'espoir d'obtenir des informations sur le fuyard, les policiers l'arrêtent et l'interrogent: le civil assure n'avoir été dépassé par aucun véhicule. Le fuyard aurait donc emprunté un chemin de terre, en amont de la route.

C'est à ce moment que le drame se produit. L'enquête fournira une version plus détaillée, mais il semble pour l'heure que la voiture de patrouille, commençant à faire demi-tour pour repartir vers Weiswampach, fut frappée de plein fouet par la camionnette de police, qui surgit de nulle part. 

Le conducteur de la voiture est décédé sur le lieu de l'accident. Trois jours après, la vie de la jeune copilote ne tient toujours qu'à un fil.

L'enquête de la police fut facilitée par la rareté de véhicules similaires à celui du fuyard dans cette région du Luxembourg. Elle mena à un premier homme, rapidement innocenté, avant de conduire à un second individu, un chef d'entreprise de 37 ans, qui avoua être le conducteur qui avait tenté d'échapper au contrôle. 

L'homme a été appréhendé dans la journée de samedi et est accusé d'homicide involontaire. L'enquête est toujours en cours. 



Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La police recherche une BMW blanche
Vendredi soir vers 19 heures, une BMW blanche venant de Dudelange et en direction de Noertzange a doublé dangereusement plusieurs véhicules - dont celui d'une patrouille de police.