Changer d'édition

«We are Luxembourg !», la nouvelle image de Saint-Paul Luxembourg
La dernière édition de Point24 paraîtra le 21 décembre.

«We are Luxembourg !», la nouvelle image de Saint-Paul Luxembourg

Photo: Marc Wilwert.
La dernière édition de Point24 paraîtra le 21 décembre.
Luxembourg 5 min. 12.11.2012

«We are Luxembourg !», la nouvelle image de Saint-Paul Luxembourg

Saint-Paul Luxembourg prépare des changements fondamentaux et se positionne comme une maison d’édition multimédia et multilingue.

Le cœur de cette nouvelle stratégie consiste non seulement à renforcer l’ancrage de la maison d’édition dans la société luxembourgeoise mais surtout à s’adresser directement à tous ceux qui vivent au Luxembourg, indépendamment de leur langue et de leur âge : « nous voulons offrir un mix de produits résolument modernes qui correspond aux besoins et attentes de tous les résidents, frontaliers et visiteurs », explique le directeur général, Paul Lenert.

« Notre exigence est d’être au service de toutes les personnes du Luxembourg. » En agissant ainsi, Saint-Paul Luxembourg tient compte des nouvelles attentes des consommateurs de médias et des clients et repositionne ses contenus médias, ses formats digitaux, ainsi que son offre de langues et de services.

Un repositionnement construit sur quatre piliers

Ce repositionnement, validé et soutenu par l’actionnaire, va permettre de créer des fondements solides capables de faire face aux défis que réserve l’avenir. Il repose sur quatre piliers. Premièrement, le renforcement et le développement des produits multimédias. Deuxièmement, le groupe continuera d’offrir des produits dans différentes langues. Troisièmement, la centralisation de la structure interne pour tout ce qui concerne l’organisation et la rédaction. Et quatrièmement, la représentation d’une identité cosmopolite dans un ancrage locale.

« Nous sommes le reflet de la société luxembourgeoise. Nous vivons les mêmes mutations qu’elle », explique Paul Lenert. « En toute logique, cela implique que nous fassions face à ces nouveaux défis - par exemple avec la place grandissante qu’occupe Internet dans l’usage des médias ou l’utilisation d’un nombre croissant de langues dans la société luxembourgeoise - et que nous investissions résolument dans notre avenir. »

Dans le cadre de ce repositionnement, Saint-Paul Luxembourg remet en question ces propres produits en fonction de leur viabilité. Il en résulte que le produit de presse gratuit Point 24 arrêtera à la fin de l’année. Les ressources humaines qui travaillaient pour le Point 24 seront réaffectées en majorité dans le développement des canaux multimédias et de notre portail online « wort.lu ».

Parallèlement, une grande attention sera accordée aux produits « prints » avec en premier lieu le Luxemburger Wort. Toujours concernant les produits « prints », une palette de nouveaux produits de niches est en gestation et va renforcer de manière ciblée l’offre existante du Luxemburger Wort, de wort.lu et de mywort.lu. Saint-Paul Luxembourg travaille également à un nouveau concept pour la radio DNR.

La diversité comme leitmotiv : «We are Luxembourg !»

« We are Luxembourg ! » : ce leitmotiv est l’essence même de la nouvelle stratégie de Saint-Paul Luxembourg. Il faut le comprendre comme une idée fédératrice qui s’adresse à tous les habitants du pays, à tous les frontaliers ainsi qu’à tous les visiteurs, indépendamment de leur langue ou de leur nationalité. Cette exigence se retrouve dans la nouvelle offre de produits made by Saint-Paul Luxembourg et renforce la maison d’édition dans son rôle de leader de l’information de la presse d’opinion.

La conception d’une offre vivante et moderne de produits médias trouve également sa répercussion dans l’organisation interne. Actuellement, notre maison d’édition transforme ses différentes rédactions en une seule structure centralisée. Concrètement, les rédacteurs des différentes rédactions et rubriques seront amenés à travailler sous une même structure de production centralisée, le « Newsroom », qui lui sera composé des centres de compétences dans les domaines tels que la politique, la culture, la locale, l’économie, les sports sans oublier les loisirs et le lifestyle.

Au-delà de ces ressorts, d’autres unités comme le layout ou les services techniques seront mutualisés dans des départements centralisés. Colonne vertébrale de cette nouvelle organisation, un nouveau système rédactionnel va être mis en place. Il va non seulement simplifier le fonctionnement interne mais aussi améliorer la qualité et la présentation des contenus rédactionnels. La décision quant à cet investissement de plusieurs millions d’euros doit être prise prochainement.

«De cette centralisation nous espérons faire face à la convergence des médias de plus en accrue sur Internet. Cette nouvelle organisation permettra d’utiliser de manière plus efficace nos ressources et de mieux informer tous les habitants du Luxembourg », explique le directeur général, Paul Lenert. « Le leitmotiv We are Luxembourg! combine l’attente des consommateurs de médias avec nos valeurs et le caractère interactif de la société moderne. »

Les investissements financiers nécessaires pour réaliser cette modernisation et ce repositionnement de Saint-Paul Luxembourg ne suffisent cependant pas pour annuler les effets de la crise économique et le changement structurel dans le paysage médiatique et donc l’annonce déjà faite des suppressions d’emplois.

A l’avenir, seuls des produits rentables à long terme feront partie du portfolio de Saint-Paul Luxembourg. Cette réorganisation économique et stratégique permettra au groupe de sortir renforcé et d’être mieux préparé pour l’avenir.