Changer d'édition

Voyage en immersion dans les centres de soins avancés
Luxembourg 11 3 min. 31.03.2020

Voyage en immersion dans les centres de soins avancés

Le briefing matinal quotidien à Luxexpo The Box.Entre personnel bénévole et professionnels de la santé, les tâches sont définies précisément.

Voyage en immersion dans les centres de soins avancés

Le briefing matinal quotidien à Luxexpo The Box.Entre personnel bénévole et professionnels de la santé, les tâches sont définies précisément.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 11 3 min. 31.03.2020

Voyage en immersion dans les centres de soins avancés

Le centre culturel de Grevenmacher, Luxexpo The Box au Kirchberg, la Rockhal à Belval et le hall du Deich à Ettelbruck accueillent les patients soupçonnés d'infection au coronavirus. Ces structures de première ligne à grande capacité sont pleinement opérationnelles depuis la semaine dernière.

(JFC avec Jacques Ganser) - Dès le dimanche 22 mars, Paulette Lenert (LSAP), la ministre de la Santé avait annoncé leur ouverture progressive, et les recrutements de professionnels de santé comme de volontaires ont été menés au pas de course. Ainsi, depuis vendredi, les quatre centres de soins avancés sont opérationnels. Le centre culturel de Grevenmacher à l'Est du pays, Luxexpo The Box à Luxembourg-Kirchberg, pour la région Centre, la Rockhal à Belval, pour le Sud, et le hall du Deich à Ettelbruck, pour le Nord, figurent en première ligne dans la lutte contre le coronavirus au Luxembourg.

Le Dr Pierre Hertz, qui dirige les quatre centres établis en un temps record, revient sur les circonstances qui ont conduit à cette grande première au Luxembourg. «Lorsque le ministère de la Santé a réalisé que les cabinets médicaux et les Maisons médicales n'étaient pas suffisamment équipés pour faire face à un afflux important de patients infectés par le covid-19, il a rapidement été décidé de mettre en place ces quatre centres régionaux de grande capacité». Et le médecin embraye, en insistant sur «le fait que nous soyons parvenus à le faire en très peu de temps nous place en avance par rapport aux autres pays.»

Selon le Dr Hertz, «une centaine de bénévoles et 40 employés permanents - pour la plupart des fonctionnaires - travaillent chaque jour dans les quatre centres.» Le même indique qu'«au total, 1.500 patients se sont présentés jusqu'à présent, soit une moyenne d'environ 300 par jour, et 37 d'entre eux ont dû être transférés dans un hôpital», non sans ajouter que «la capacité actuelle des centres peut encore être considérablement augmentée.»

Sur ce point, le praticien précise en effet que «nous pouvons recevoir jusqu'à 2.600 patients par jour. Il y a donc encore beaucoup de marge.» C'est ainsi que deux halls ont été aménagés à l'entrée principale nord de Luxexpo The Box et que des tentes ont été montées sur le parking nord pour recevoir les patients afin de pourvoir à un éventuel surplus de patients.

Dans les centres, bénévoles inscrits via l'annonce passée sur govjobs.lu et professionnels de la santé travaillent main dans la main. «Il va de soi que le personnel bénévole sans formation médicale n'entre pas en contact avec la zone dite protégée», explique Pierre Hertz, qui cible «les locaux où les cas suspects de coronavirus sont examinés.»

Tout le personnel est d'abord enregistré administrativement à l'entrée. S'ensuivent la désinfection des mains et la prise de température. Dans la zone d'entrée du hall, il faut ensuite enfiler un gilet de protection, des sur-chaussures et un masque chirurgical. Histoire d'éviter au maximum tout risque de contamination mutuelle au sein du personnel lui-même.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En première ligne dans la lutte contre la pandémie
Les centres de soins avancés (CSA) ont été l'une des réponses du gouvernement pour remplacer les maisons médicales face à l'augmentation exponentielle du nombre de patients. Jeudi, le Luxemburger Wort a visité le CSA d'Ettelbruck. Reportage.
Les quatre centres de soins avancés quasi opérationnels
Le dernier centre régional à grande capacité sera ouvert ce vendredi à Grevenmacher. Destinés aussi bien à accueillir des patients qui présentent des signes d'infection que d'autres, ces structures seront ouvertes douze heures par jour, weekend compris.
Lokales, Centre de soins avancés Rockhal, Belval, Esch Alzette. Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
La réserve sanitaire se constitue au pas de course
Infirmiers, médecins spécialistes mais aussi agents administratifs. Tous les professionnels disponibles et tous les volontaires prêts à soutenir le secteur de la santé et des soins doivent se manifester rapidement sur la plateforme govjobs.lu
Luxexpo The Box s'apprête à accueillir les patients
Le centre de congrès et d'expositions du Kirchberg s'est métamorphosé en un centre de soins avancés au cours du week-end. Le temps d'y transférer les équipes de la Maison médicalisée et les premières personnes y seront accueillies dès ce lundi après-midi.
Le Luxembourg déploie ses capacités d'accueil des malades
Le Luxembourg n'a pas compté de mort supplémentaire endéans 24 heures mais se prépare au pic de la pandémie d'ici deux semaines. Si les hôpitaux sont «loin d'être saturés» pour l'heure, la ministre de la Santé a annoncé l'ouverture de six nouvelles structures.
Pressekonferent Paulette Lenert, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort