Changer d'édition

Vote reporté pour les nouvelles mesures covid
Luxembourg 3 min. 28.10.2020

Vote reporté pour les nouvelles mesures covid

Chef de fraction DP, Gilles Baum (au centre) aura tenté de convaincre ses collègues députés d'adopter les nouveaux dispositifs dès ce mercredi. En vain.

Vote reporté pour les nouvelles mesures covid

Chef de fraction DP, Gilles Baum (au centre) aura tenté de convaincre ses collègues députés d'adopter les nouveaux dispositifs dès ce mercredi. En vain.
Photo Archives : Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 28.10.2020

Vote reporté pour les nouvelles mesures covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les députés ont préféré se laisser 24 heures de réflexion supplémentaires avant de voter les trois textes proposés par le gouvernement pour endiguer l'épidémie covid. Y compris pour la mise en place d'un couvre-feu dans le mois à venir.

Oui, la situation sanitaire plaide pour des actions rapides. Après avoir tergiversé quelques jours, le gouvernement s'est décidé à agir. Fort et vite. Trop vite toutefois, les parlementaires peinant à suivre le tempo imposé par Xavier Bettel à la Chambre : annonce de nouvelles mesures vendredi, dépôt des trois projets de loi lundi, avis du Conseil d'Etat mardi et vote d'approbation des députés ce mercredi. Le pays, et le Premier ministre, devront patienter un jour de plus.

En effet, une demi-heure après le début de la séance publique, décision a été prise de reporter le vote à ce jeudi 29 octobre. «Quelques heures de perdues certes, mais pour un travail parlementaire plus correct», reconnaissait l'ancien ministre Mars di Bartolomeo (LSAP) côté majorité. Un argument rejoignant celui de Claude Wiseler (CSV) qui, pour l'opposition, avait réclamé «du temps pour lire les textes en toute tranquillité».


Politik, Paulette Lenert pressekonferenz, Neue Covid-Massnahmen in der Gesundheitskommission, Covid-19, Coronavirus, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Si vous avez une solution miracle...»
Lassée des critiques, la ministre de la Santé a refait un point sur les dispositifs devant atténuer la flambée des contaminations. «Des mesures très restrictives», admet Paulette Lenert.

Les membres de la coalition gouvernementale (DP, LSAP et Déi Gréng) ont préféré se rallier à ce «temps mort» réclamé, plutôt que d'envisager le passage en force que leur aurait permis leur majorité à la Chambre des députés. Vendredi, le Premier ministre avait fait part de son souhait de voir les nouvelles restrictions votées à l'unanimité. Par ce geste, il entendait démontrer aux Luxembourgeois combien la lutte contre la résurgence de l'épidémie de coronavirus rassemblait les divers courants politiques. Il n'avait pas prévu ce coup du sort.

Un des motifs de demande de report de vote tient aussi dans le fait que le projet de loi 7683 est encore loin d'être à 100% finalisé. Les amendements apportés aux mesures anti-covid adoptées en juillet devant encore être réécrits en partie. En effet, le Conseil d'Etat a fait part de diverses remarques devant être prises en compte. Et la Commission de la Santé, justement présidée par Mars di Bartoloméo, n'a pu achever ses travaux autour de la version soumise au vote. Elle devrait le faire au cours d'une ultime réunion, jeudi matin.

Pas question en effet de laisser des imperfections dans cette future législation qui pourrait imposer un couvre-feu (de 23h à 6h) pour un mois entier minimum, et diverses autres restrictions dans le quotidien du Grand-Duché. 

Car si la majorité des 60 députés en sont d'accord, demain donc, le pays devra respecter notamment l'interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes; le port du masque obligatoire pour toute réunion de 10 à 100 individus à l'air libre comme à l'intérieur d'un local; ou la limitation de la clientèle dans les grandes surfaces à un individu pour 10 m2 de surface commerciale. Autant de contraintes auxquelles la population devrait se soumettre jusqu'à la fin de l'année cette fois.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pas plus de quatre invités à la maison
Le nombre d'hôtes possibles divisé de moitié, le couvre-feu décrété (de 23h à 6h), l'annulation de toute compétition sportive amateur : voilà les trois principales mesures devant faire barrage à la recrudescence virale au Luxembourg. Elles seront prises pour un mois.
Politik, Briefing presse-Conseil de Gouvernement, Xavier bette, Paulette Lenert , Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort