Changer d'édition

Vote à l'unanimité des revalorisations salariales
Luxembourg 2 min. 09.12.2020

Vote à l'unanimité des revalorisations salariales

Vote à l'unanimité des revalorisations salariales

Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 09.12.2020

Vote à l'unanimité des revalorisations salariales

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
A compter du 1er janvier 2021, le salaire social minimum, le Revis et le revenu pour personnes gravement handicapées seront augmentés de 2,8%. La proposition du gouvernement a été adoptée mercredi par les 60 députés.

Annoncée par Xavier Bettel (DP), fin novembre, la hausse de 2,8% du salaire social minimum (SSM) deviendra réalité. Votée à l'unanimité à la Chambre, la loi prévoit donc qu'à compter du 1er janvier, les salariés ne pourront pas être payés moins que 2.201,93 euros brut pour les travailleurs non qualifiés et 2.642,32 euros pour les travailleurs qualifiés. Soit une revalorisation de quelque 70 euros sur les fiches de salaire pour environ 15% des actifs du Grand-Duché, selon les données de la Banque centrale de Luxembourg. Soit quelque 60.000 personnes.

Voulue par le gouvernement comme un soutien au pouvoir d'achat aux plus bas revenus, la mesure a été vivement critiquée par le patronat. Non seulement parce qu'elle intervient dans un horizon flou pour 2021, mais aussi parce qu'elle devrait amener des augmentations en cascade sur les salaires proches du montant minimum et des cotisations sociales liées. Pour un coût total estimé à une soixantaine de millions d'euros. 

De son côté, le gouvernement estime que cette hausse des minimas sociaux aboutira à un surcoût de 54,3 millions d'euros, dont 11 millions de cotisations sociales. A noter que pour compenser la mesure, le gouvernement a annoncé le versement de 500 euros à destination des entreprises des secteurs vulnérables. Selon les données de la Banque centrale de Luxembourg, les salariés rémunérés au SSM «sont principalement employés dans le commerce (près d’un quart d’entre eux), dans l’hébergement et la restauration (un peu plus de 15%) et dans le secteur de la construction (environ 10 %).» Près de six bénéficiaires sur dix (58%) résident au Luxembourg.


Des jours sombres s'annoncent pour la protection sociale
Le Fonds national de Solidarité s'attend à enregistrer plus de demandes d'Allocation de vie chère ou de Revenu pour début 2021. Quand une partie de la population ne percevra plus d'allocation chômage.

A noter que les députés ont également adopté à l'unanimité la revalorisation du Revis et du revenu pour personnes gravement handicapées (RPGH), également à hauteur de 2,8%. Selon les données du Fonds national de solidarité, en décembre 2020, le RPGH était perçu par 3.139 personnes, contre 10.138 ménages pour  le revenu d'inclusion sociale. Un chiffre stable par rapport au niveau de 2019.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

2021 devrait impacter votre portefeuille
Hausse du salaire minimum, mise en place de la taxe CO2, changement des modalités du chômage partiel... Découvrez les six principales évolutions qui entreront en vigueur le 1er janvier ou le reste de l'année.