Changer d'édition

Voici pourquoi les voyages deviennent plus chers
Luxembourg 4 min. 25.05.2022
Hausse des prix des vols et des hôtels

Voici pourquoi les voyages deviennent plus chers

Les voyageurs doivent s'attendre à une hausse des prix : les vols intra-européens coûteront environ 22 % de plus qu'en 2019.
Hausse des prix des vols et des hôtels

Voici pourquoi les voyages deviennent plus chers

Les voyageurs doivent s'attendre à une hausse des prix : les vols intra-européens coûteront environ 22 % de plus qu'en 2019.
Photo: Getty Images
Luxembourg 4 min. 25.05.2022
Hausse des prix des vols et des hôtels

Voici pourquoi les voyages deviennent plus chers

Marlene BREY
Marlene BREY
Les vacanciers doivent mettre la main au porte-monnaie pour voyager, mais cela n'est pas uniquement dû à l'inflation.

Tout le monde n'a qu'une envie cette année: partir enfin en voyage. «Si on regarde par la fenêtre, c'est vraiment le temps idéal pour partir en vacances», s'amuse Michael Gloor. Il est directeur général du Travel Group Luxembourg, la fusion des deux entreprises familiales luxembourgeoises Sales Lentz et Voyages Emile Weber. L'entreprise gère 28 agences de voyages dans le pays et six en France. 


Steht, wie die ganze Branche, unter Druck: Luxair.
Luxair clôture l'année 2021 avec des pertes
Après une année 2020 extrêmement difficile, Luxair a également souffert de la pandémie l'année dernière.

Si la vérité perçue est donc que tout le monde part en voyage cette année, le secteur du voyage profite-t-il de l'effet de rattrapage ou l'inflation vient-elle contrecarrer les prévisions ? «Dans l'ensemble, nous sommes plutôt satisfaits de l'année en cours», répond Gloor. La branche a pourtant la pandémie en mémoire, les comparaisons avec l'année précédente sont boiteuses. «Tout d'un coup, on voit ici une augmentation de 400% et là une augmentation de 600%», dit-il. Les affaires étaient si mauvaises qu'il semble n'y avoir qu'une seule direction pour les réservations et le chiffre d'affaires : vers le haut. 

Les voyages à forfait sont demandés 

Il est donc plus judicieux de prendre l'année précédant la pandémie comme point de comparaison. «Si nous prenons 2019 comme base, nous avons perdu environ 80% du chiffre d'affaires en 2020. En 2021, nous sommes revenus à un peu plus de 50%. Pour l'année en cours, nous partons du principe que nous générons 75 à 80% du chiffre d'affaires de 2019», explique Gloor. Les voyages à forfait sont déjà revenus au niveau de 2019. C'est de bon augure, mais ce n'est pas fantastique non plus. Car l'année 2022 ne promet pas la fin de toutes les crises, celles-ci changent tout simplement. 2022 est jusqu'à présent marquée par la guerre et l'inflation, tout devient plus cher - donc également les voyages? 

Les vols coûtent 22 % de plus 

«Les prix augmentent en effet, mais de manière très variable. Cela peut varier de 5 à 15%. Jusqu'à présent, tous les acteurs ne répercutent pas non plus la hausse de leurs coûts», explique Gloor. Les compagnies aériennes doivent par exemple payer plus pour le carburant. Certaines compagnies aériennes demandent donc une majoration, mais pas toutes. «Je suppose que de nombreuses compagnies aériennes ne répercutent pas encore les coûts ou ne les répercutent pas entièrement, parce que les contrats avec leurs partenaires les clouent au sol». 


Depuis le début de la pandémie de covid, Luxair a toujours prôné l’allégement des lourdes mesures et restrictions appliquées au transport aérien.
Le masque tombe dans presque tous les avions Luxair
Alors que la fin du port du masque dans les avions a été annoncée à l'échelle du Vieux continent par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), Luxair annonce ce vendredi abandonner aussi cette restriction sanitaire sur presque tous ses vols.

Mais selon la Fédération allemande du transport aérien, les vols intra-européens coûtent déjà environ 22% de plus qu'en 2019. Et qu'en est-il de Luxair ? «Ces derniers temps, l'ensemble du secteur de l'aviation et du tourisme est confronté à une hausse des prix», confirme une porte-parole. Luxair continuera à proposer des prix qui correspondent à son niveau de service élevé, poursuit-elle. La compagnie aérienne ne répond toutefois pas à la question de savoir de combien les vols sont actuellement plus chers par rapport à 2019. 

Les agences de voyage comme Travel Group se contentent de répercuter les prix des vols. L'expert en voyages Gloor s'attend-il à ce que le gros morceau arrive si toutes les parties répercutent l'augmentation des coûts ? «Je ne me risquerais pas à faire un pronostic, un revirement politique peut aussi faire en sorte que les prix baissent à nouveau», dit-il. 

Une demande supérieure à l'offre 

Dans ce contexte, l'inflation n'est pas le seul moteur des prix. «L'évolution est également poussée par le décalage entre l'offre et la demande», explique Gloor. «De nombreuses compagnies aériennes ont des problèmes avec l'augmentation des coûts, mais aussi avec leurs équipages». Dans les aéroports anglais, des passagers ont décrit la situation sur Twitter comme un «chaos absolu».

L'aéroport de Birmingham, par exemple, a expliqué la situation par la forte affluence et le manque de personnel. La raison est interne : plus de 40% du personnel a été licencié pendant la pandémie. L'année dernière, une offensive de recrutement a suivi. La situation est similaire chez Easyjet, Ryanair et Swissair.

S'il y a certaines augmentations de prix, c'est parce qu'il y a plus de gens qui veulent partir en vacances qu'il n'y a de places.

Michael Gloor, Travel Group Luxembourg 

De même, certains hôtels ne proposent pas encore les mêmes capacités qu'avant la pandémie, surtout pour les destinations hors Europe. «Il est vrai que par rapport à 2019, toute l'offre n'est pas à nouveau sur le marché», dit Gloor, «c'est pourquoi il y a certaines augmentations de prix, car il y a plus de gens qui veulent partir en vacances qu'il n'y a de places». Beaucoup de gens s'inquiètent de la hausse de l'inflation et craignent de devoir bientôt se restreindre financièrement. Mais en clair, cela n'a pas encore eu d'effet sur la demande de voyages. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Un nouveau vol à bas prix a été lancé entre Luxembourg et Nice. La compagnie aérienne espagnole Volotea exploite ces vols deux fois par semaine vers la Côte d'Azur, qui deviendra une destination permanente mercredi.