Changer d'édition

Voici les restrictions qui s'appliquent à partir de Noël
Luxembourg 4 min. 24.12.2021 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

Voici les restrictions qui s'appliquent à partir de Noël

Le secteur principalement touché par la mise en place de ces nouvelles mesures sanitaires est celui de l'horeca.
Pandémie au Luxembourg

Voici les restrictions qui s'appliquent à partir de Noël

Le secteur principalement touché par la mise en place de ces nouvelles mesures sanitaires est celui de l'horeca.
Photo : AFP
Luxembourg 4 min. 24.12.2021 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

Voici les restrictions qui s'appliquent à partir de Noël

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Les députés ont adopté la nouvelle loi covid ce vendredi, officialisant ainsi une série de mesures annoncées par Xavier Bettel et Paulette Lenert. Tour d'horizon sur ces nouvelles restrictions.

Votée il y a huit jours, la nouvelle loi covid vient déjà d'être amendée par les députés, qui en ont approuvé une nouvelle version ce vendredi 24 décembre. Rendues publiques par Xavier Bettel (DP) et Paulette Lenert (LSAP) à l'occasion d'une conférence de presse mercredi, de nouvelles mesures sanitaires entrent ainsi en vigueur dès ce samedi. Elles doivent courir jusqu'au 28 février 2022.


ANKARA, TURKEY - 2021/07/03: People eat at an open restaurant after midnight.
President of the Republic of Turkey, Recep Tayyip Erdogan, announced his decision to normalize after the cabinet meeting he held on June 21. As of July 1, while the weekend curfew was lifted in Turkey, many restrictions were lifted due to the decrease in COVID-19 cases, and then normal life was returned. (Photo by Tunahan Turhan/SOPA Images/LightRocket via Getty Images)
Le secteur Horeca devra fermer ses portes à 23h
Face à la menace d'Omicron, Xavier Bettel (DP) et Paulette Lenert (LSAP) s'expriment pour annoncer de nouvelles restrictions. Le secteur Horeca devra notamment fermer ses portes à 23h.

Ces restrictions pèsent principalement sur le secteur de l'horeca. Ainsi, les restaurants, les cafés et les bars sont désormais concernés par un couvre-feu qui s'appliquera à partir de 23h. Une restriction sanitaire regrettée par François Koepp, le secrétaire général de l'Horesca, qui aurait préféré une fermeture à minuit.

Déjà sommés d'appliquer le système 2G (guéri ou vacciné) du dispositif CovidCheck depuis une semaine, les gérants d'établissements de loisir doivent désormais passer au mode 2G+. Concrètement, les personnes n'ayant pas reçu leur dose complémentaire devront se soumettre à un test rapide sur place pour accéder aux bars et restaurants, mais également aux théâtres et cinémas, ainsi qu'aux événements sportifs. La Santé recommande néanmoins à tout le monde de se faire tester, dans la mesure du possible. La vérification d'identité lors de la présentation du certificat de vaccination ou de guérison reste, elle, en vigueur.

Pour permettre la bonne application du dispositif 2G+, l'Etat a passé une commande de 7 millions de tests rapides qui doivent être distribués, dès la semaine prochaine, dans les établissements concernés par cette nouvelle mesure. Une restriction supplémentaire qui fait craindre au secteur une baisse de fréquentation supplémentaire.    


A partir du 13 juin, jusqu'à 10 personnes pourront être servies à la même table. En terrasses comme   en intérieur si l'établissement respecte le protocole "covid check".
Bars et restaurants passent en mode «2G+»
Avec les annonces ce mercredi du gouvernement, la restauration reçoit un nouveau coup de massue. L'ensemble du secteur devra fermer ses portes à partir de 23h. En plus, les clients n'ayant pas reçu de troisième dose devront s’acquitter d’un test rapide.

Mais le Premier ministre a tenu à rassurer ces entreprises, en leur assurant que l'Etat mettrait la main à la poche. Pour soutenir les secteurs les plus touchés par ces nouvelles restrictions, les coups de pouce financiers du gouvernement vont ainsi voir leur plafond relevé. Les aides aux coûts non couverts passeront ainsi de 75 à 100%, tandis qu'une aide de relance fixée à 1.250 euros par salarié est également à l'ordre du jour de décembre à février.

Les rassemblements sont également visés par ce nouveau texte de loi. A partir de 20 participants, le régime 2G+ s'applique. S'il ne peut pas être appliqué, il devra être remplacé par le port du masque et une distanciation de deux mètres avec places assises. Au-delà de 200 personnes, ils sont interdits, sauf si leur protocole sanitaire a préalablement été validé par la direction de la Santé. Une interdiction qui ne s'applique cependant pas aux transports publics, aux marchés en extérieur et aux manifestations. Le port du masque restant obligatoire «à tout moment».


A medical worker performs a PCR test on a woman who wanted to be tested for Covid-19 at East Boston Neighborhood Health Center in Boston, Massachusetts on December 20, 2021. - Boston Mayor Michelle Wu announced that starting January 15, 2022, guest and employees, in the Boston will be required to show proof of vaccination against Covid-19 in order to enter some indoor spaces, including dining venues, bars and nightclubs, fitness centers and any indoor entertainment venues.  The new city mandate also requires all city employees to be vaccinated with at least one dose by January 15, and two doses by February 15. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Omicron déjà responsable de cinq cas au Luxembourg
Jusqu'ici responsable d'une seule infection, le variant Omicron est désormais à l'origine de cinq cas positifs dans le pays. Sa contagiosité fait craindre une reprise épidémique fulgurante, ce qui a poussé l'exécutif à décider de nouvelles mesures.

A domicile, le régime du 3G (testé, guéri ou vacciné) doit s'appliquer pour tout rassemblement de plus de dix personnes. Il est également demandé de signaler l’événement, même si les ministres ont assuré qu'aucun contrôle n'interviendrait dans la sphère privée. «Nous espérons que les résidents suivront les règles», avait simplement déclaré Paulette Lenert.

Le secteur de l'éducation connaîtra lui aussi un nouveau tour de vis à la rentrée. Le port du masque refera ainsi son apparition dans toutes les salles de classe, redevenant obligatoire pour les enfants et les enseignants. Une obligation qui concernera également le secteur parascolaire. Pour les élèves âgés de 12 à 19 ans, le régime 3G devra s'appliquer en plus du masque. Pour les plus de 19 ans, c’est le régime 2G qui entrera en vigueur à la rentrée.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Du 10 au 16 janvier, la police a poursuivi sa vérification du bon respect des règles sanitaires, notamment dans les bars et restaurants. Certains clients et patrons d'établissement en ont fait les frais.
03.01.2022 illustration covidcheck covid - check  2G + Horeca, Schnelltest , corona pandemie , Restaurants und Bars , café , Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Les Sages ont rendu leur copie ce jeudi sur l'adaptation de la nouvelle loi covid. Suite aux annonces du gouvernement, le texte actuel voté à peine la semaine dernière doit être modifié ce vendredi.
22.12.2021 Covid Check , covidcheck in Bar , Restaurant , Horeca , 2G Booster Irish Pub  , Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Deux études menées en Grande-Bretagne et publiées ce mercredi montrent que les infections au variant Omicron du Covid-19 sont moins susceptibles de provoquer des hospitalisations par comparaison avec le variant Delta.
A medical worker performs a PCR test on a woman who wanted to be tested for Covid-19 at East Boston Neighborhood Health Center in Boston, Massachusetts on December 20, 2021. - Boston Mayor Michelle Wu announced that starting January 15, 2022, guest and employees, in the Boston will be required to show proof of vaccination against Covid-19 in order to enter some indoor spaces, including dining venues, bars and nightclubs, fitness centers and any indoor entertainment venues.  The new city mandate also requires all city employees to be vaccinated with at least one dose by January 15, and two doses by February 15. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
Malgré les nouvelles restrictions imposées aux bars et aux restaurants, le secrétaire général de l'Horesca préfère voir le verre à moitié plein. Pour lui, le secteur a évité de justesse une fermeture et peut compter sur les aides de l'Etat.
Avec les annonces ce mercredi du gouvernement, la restauration reçoit un nouveau coup de massue. L'ensemble du secteur devra fermer ses portes à partir de 23h. En plus, les clients n'ayant pas reçu de troisième dose devront s’acquitter d’un test rapide.
A partir du 13 juin, jusqu'à 10 personnes pourront être servies à la même table. En terrasses comme   en intérieur si l'établissement respecte le protocole "covid check".
Les Sages se sont positionné en accord avec les nouvelles restrictions présentées la semaine dernière par le Premier ministre luxembourgeois. Des mesures que l'exécutif aimerait voir entrer en vigueur le plus tôt possible.
06.12.2021, Saarland, Saarbrücken: Dörte Heinrichs (l) kontrolliert am Eingang ihres Buchgeschäfts einen Impfnachweis. Seit heute gilt im saarländischen Einzelhandel nur noch 2G. Foto: Oliver Dietze/dpa +++ dpa-Bildfunk +++