Changer d'édition

Voici les aides destinées à alléger la facture énergétique
Luxembourg 4 min. 14.11.2022
Electricité, gaz ou encore pellets

Voici les aides destinées à alléger la facture énergétique

Les aides sont destinées à freiner la flambée des prix de l'énergie.
Electricité, gaz ou encore pellets

Voici les aides destinées à alléger la facture énergétique

Les aides sont destinées à freiner la flambée des prix de l'énergie.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 4 min. 14.11.2022
Electricité, gaz ou encore pellets

Voici les aides destinées à alléger la facture énergétique

Le conseil de gouvernement a approuvé vendredi dernier un paquet de mesures décidé lors de l'accord tripartite pour aider les ménages à réduire leurs factures.

Depuis plusieurs mois, les ménages luxembourgeois sont confrontés à des factures d'énergie qui explosent. Electricité, gaz ou encore pellets, les prix se sont littéralement envolés. Fin septembre, le gouvernement a adopté un paquet de mesures dans le cadre de l’accord tripartite «Solidaritéitspak 2.0» destiné à alléger les factures énergétiques des citoyens. Ces mesures ont été approuvées par le conseil de gouvernement vendredi dernier et présentées plus en détail ce lundi dans un communiqué.


L'État n'a encore versé aucune aide pour le photovoltaïque
Plus d'un quart de toutes les demandes reçues par le ministère de l'Environnement depuis janvier 2017 sont encore en attente.

Stabilisation des prix de l'électricité

Pour aider les ménages suite à la hausse exceptionnelle des prix de l’électricité en raison de la situation tendue sur les marchés de l’électricité, le gouvernement a instauré une mesure de contribution étatique «afin de stabiliser en moyenne les prix de l’électricité pour les clients résidentiels à leur niveau de 2022». Cela concerne les clients qui ont une consommation annuelle inférieure à 25.000 kWh.

Cette mesure s’applique de manière automatique à partir du 1er janvier 2023 et jusqu’au 31 décembre 2023.

Limitation de la hausse des prix du gaz naturel

Suite à l’augmentation exceptionnelle des prix du gaz due aux circonstances géopolitiques liées à la guerre en Ukraine, le gouvernement a également décidé de limiter la hausse des prix du gaz naturel pour les clients résidentiels à +15% par rapport au niveau de prix moyen du gaz naturel de septembre 2022.

Cette mesure s'applique de manière automatique, aucune démarche n'est à effectuer. Elle s'applique déjà depuis le 1er octobre 2022, et ce jusqu’à décembre 2023. L'État continuera également à prendre en charge les frais de réseau jusqu'à fin décembre 2023.

Réduction du prix par litre de mazout

Le gouvernement a décidé l’extension, jusqu’à fin décembre 2023, de la réduction temporaire du prix de vente du gasoil de chauffage (mazout) de 15 cents/litre TTC, et ce déjà depuis le 31 octobre 2022.

Tout comme pour les autres mesures, cette réduction s'applique de manière automatique, aucune démarche n'est à effectuer.

Réduction du prix du gaz de pétrole liquéfié

Dans la même optique, le prix du gaz de pétrole liquéfié est réduit de 20 cents par kilo pendant la période du 31 octobre 2022 au 31 décembre 2023.

Subvention temporaire du prix de vente des pellets


L'État introduit une subvention pour les pellets
Jusqu'à présent, l'État n'accordait aucune aide pour les ménages se chauffant aux granulés de bois.

Le gouvernement a également décidé d’introduire une réduction temporaire du prix de vente des pellets en vrac utilisés pour le chauffage primaire à hauteur de 35%, avec un montant maximal de 200 euros TTC par tonne.

La réduction s’applique pour les livraisons au territoire du Grand-Duché de granulés de bois en vrac par camion-citerne aux ménages privés, avec un montant maximal de 5 tonnes par livraison, et aux résidences (au moins deux unités d’habitation), pour une quantité maximale de 10 tonnes par livraison.

Cette mesure s’applique de manière automatique du 1er janvier 2023 au 31 décembre 2023 pour les fournisseurs de pellets inscrits au registre prévu à cet effet.

Modification des aides «Klimabonus wunnen»

Enfin, le gouvernement en conseil a également approuvé un projet de loi et un projet de règlement grand-ducal visant à modifier ponctuellement les dispositions du régime d’aides financières «Klimabonus wunnen». Ces dernières sont complétées par une adaptation supplémentaire concernant les installations solaires photovoltaïques.

  • Augmentation de 30% à 50% du «bonus de remplacement»: les aides financières «Klimabonus» allouées dans le cas du remplacement d’une chaudière alimentée au combustible fossile existante par une installation de chauffage de type pompe à chaleur, pompe à chaleur hybride et chaudière à bois vont augmenter. Cette mesure est valable pour toute installation commandée entre le 1er novembre 2022 et le 31 décembre 2023.
  • Supplément de 25% (top-up) sur les aides financières allouées pour les installations solaires photovoltaïques opérées en mode autoconsommation ou dans le cadre d’une communauté énergétique. Cette mesure est valable pour toute commande passée entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2023.
  • Supplément de 25% (top-up) sur les aides financières allouées pour un assainissement énergétique durable. Cette mesure est valable pour toute demande en vue de l’obtention d’un accord de principe faite entre le 1er novembre 2022 et le 31 décembre 2023.
  • Les installations de stockage de l’électricité produite par une installation solaire photovoltaïque seront désormais couvertes parmi les éléments éligibles pour les coûts effectifs d’une installation solaire photovoltaïque, sous condition que cette installation de stockage soit réalisée en même temps que l’installation solaire photovoltaïque.

Toutes ces mesures entreront en vigueur sous réserve de finalisation de la procédure législative, précise le communiqué du ministère de l'Energie.

Et pour faire encore plus d'économies, n'hésitez pas à consulter le site www.zesumme-spueren.lu, qui informe sur les possibilités de réduire encore davantage sa consommation.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les députés ont adopté le projet de loi portant sur la limitation de la hausse des prix du gaz pour les clients résidentiels à hauteur de 15% par rapport au niveau de prix moyen du gaz en septembre 2022.
Si la vente frauduleuse du bois de chauffage n'est pas nouvelle, elle prend de l'ampleur ces dernières semaines au point que le centre européen des consommateurs Luxembourg appelle à la plus grande vigilance.