Changer d'édition

Les caves des maisons, une cible privilégiée des voleurs
Luxembourg 7 min. 12.04.2022
Des vols en série et des gangs spécialisés

Les caves des maisons, une cible privilégiée des voleurs

Les cambrioleurs s'attaquent plus facilement à des maisons moins bien protégées.
Des vols en série et des gangs spécialisés

Les caves des maisons, une cible privilégiée des voleurs

Les cambrioleurs s'attaquent plus facilement à des maisons moins bien protégées.
Photo: Getty Images
Luxembourg 7 min. 12.04.2022
Des vols en série et des gangs spécialisés

Les caves des maisons, une cible privilégiée des voleurs

Quel est le profil des cambrioleurs au Luxembourg? Quand opèrent-ils le plus souvent? La police explique ce qui se cache derrière les chiffres des cambriolages au Luxembourg.

(m. m. avec Steve REMESCH) - Le directeur de la police administrative, Pascal Peters, avait qualifié de positive l'augmentation remarquable du nombre de tentatives de cambriolage lors de la présentation des statistiques policières 2021. Le fait que ce raisonnement puisse d'abord déconcerter était sans doute intentionnel. Mais Pascal Peters a raison, car le nombre croissant de tentatives de cambriolage documentées montre que les cambrioleurs échouent de plus en plus souvent.


Lokales,PK: Chiffres de la délinquance 2021.,Marc,Wagner,Jean-Louis Bordt,Henri Kox, Pascal Peters.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
16% de vols avec violence en plus en 2021
En 2021, le nombre de magasins et de stations-service cambriolés a été plus élevé que l'année précédente.

Et il peut y avoir deux raisons à cela: soit les malfaiteurs sont dérangés plus souvent, soit ils échouent parce que les habitants protègent de mieux en mieux leur maison. Pour Pascal Peters, il est clair que le travail de prévention de la police commence à porter ses fruits. 

Car en général, les cambrioleurs cherchent effectivement les failles de sécurité pour entrer dans une maison. «Si une porte ou une fenêtre est trop résistante ou si une alarme se déclenche, les malfaiteurs cherchent une habitation moins protégée», confirme également Marc Wagner lors d'une rencontre avec la presse pour la présentation des statistiques de la police. Il est chef de division au département criminalité contre les biens de la police judiciaire, et donc responsable des statistiques sur les cambriolages et des agressions. «Une fenêtre ouverte, une autre en position de basculement ou une échelle dans le jardin sont toujours des invitations», ajoute Marc Wagner.

Ne nous faisons pas d'illusions, cette année, le nombre de cambriolages va à nouveau augmenter.

Marc Wagner, chef de division au département criminalité contre les biens de la police judiciaire

En 2021, le nombre de cambriolages aurait continué à baisser, comme c'était déjà le cas dans la période pré-pandémie. Et bien sûr, cela serait également dû à l'augmentation du télétravail et à la diminution des déplacements durant la nuit. «Nous constatons toutefois que le nombre de cambriolages dans les maisons est entre-temps progressivement reparti à la hausse», remarque Marc Wagner. «Ne nous faisons pas d'illusions, cette année, le nombre de cambriolages va à nouveau augmenter», poursuit-il. «Parce que nous reprenons peu à peu notre mode de vie normal d'avant la pandémie».

En fin d'après-midi et la nuit

Une tendance se détache en outre particulièrement: en 2021, les cambrioleurs ciblaient régulièrement les caves des maisons, une tendance qui se fait particulièrement sentir dans la capitale et qui constitue un véritable fléau dans le quartier de la gare. 

Pour le reste, rien ne change en 2021. Pendant les mois d'hiver, les cambrioleurs opèrent sous le couvert de l'obscurité, et ils privilégient également les mois d'été, souvent parce qu'il est alors facile de reconnaître qui est en vacances et qui ne l'est pas.

Le chef de service Marc Wagner: «Les analyses quotidiennes permettent à la police de réagir très rapidement aux vols en série et aux nouveaux gangs.
Le chef de service Marc Wagner: «Les analyses quotidiennes permettent à la police de réagir très rapidement aux vols en série et aux nouveaux gangs.
Photo: Gerry Huberty

Les faits sont assez bien répartis sur la semaine, avec seulement un léger pic le vendredi et le week-end. Les cambrioleurs agissent le plus souvent en fin d'après-midi, mais l'année dernière, ils ont de nouveau frappé plus souvent la nuit. 

Sans surprise, les zones à forte densité de population, comme la capitale et le sud-ouest du pays, sont plus touchées que les zones rurales. «Les malfaiteurs choisissent volontiers leurs cibles à proximité des frontières et des grands axes routiers, afin de pouvoir quitter le pays le plus rapidement possible après leur méfait», souligne Marc Wagner. 

Le chef de l'équipe d'enquête ne le dit pas explicitement, mais c'est bien connu: les cambriolages au Luxembourg sont principalement le fait de groupes de délinquants itinérants. Il s'agit de bandes qui agissent à l'échelle suprarégionale et qui choisissent une région de manière ciblée pour y commettre des cambriolages avant de s'orienter ailleurs.

Prévention et répression 

La police réagit rapidement dans ces cas de figure: «Sur la base d'analyses quotidiennes, un dispositif adapté peut être mis en place au niveau des directions régionales en collaboration avec la police judiciaire», explique Wagner. 

Les malfaiteurs choisissent volontiers leurs cibles à proximité des frontières et des grands axes routiers, afin de pouvoir quitter le pays le plus rapidement possible après leur méfait.

Marc Wagner

S'il y a des indices sur une série de vols ou sur l'activité illégale d'un certain groupe de délinquants, il est possible de s'adapter de manière ciblée à leur modèle de délit. Et ce, aussi bien de manière préventive, avec des patrouilles visibles à des fins de dissuasion, que de manière répressive, avec des unités en civil pour arrêter les délinquants en flagrant délit. Le flagrant délit - dans le meilleur des cas, lorsque le cambrioleur est arrêté sur les lieux du crime avec les outils et le butin - reste le meilleur moyen d'obtenir une condamnation. Mais la police n'y parviendra pas seule.

«Transmettre les informations immédiatement !» 

«Notre succès dépend essentiellement de la rapidité avec laquelle nous prenons connaissance d'un cambriolage et de l'efficacité de l'échange d'informations avec les témoins et les victimes», souligne Marc Wagner. «Il est important de transmettre les informations immédiatement. Plus la description des malfaiteurs, de leur véhicule - de préférence avec la plaque d'immatriculation - et de leur direction de fuite est précise, plus la probabilité d'arrêter également le malfaiteur est grande».


Nouvelle explosion d’un distributeur de billets à Bascharage
Les auteurs du méfait ont pris la fuite vers 2h45 au volant d'une Alfa Romeo Giulietta blanche. La police a lancé un appel à témoins urgent.

Il faut cependant laisser cette tâche à la police, qui utilise tous les moyens dont elle dispose, des agents de patrouille aux enquêteurs en civil, des équipes canines à l'hélicoptère de la police, qui s'avère très efficace dans la poursuite des cambrioleurs. «Les voleurs évitent généralement le contact direct avec les habitants», souligne Wagner. «Si vous vous trouvez un jour dans la situation où un malfrat se trouve dans votre appartement alors que vous êtes présent, attirez l'attention sur vous, allumez la lumière, parlez fort, appelez à l'aide. Dans la grande majorité des cas, cela suffit pour que le malfaiteur prenne la fuite».

Il n'est cependant pas recommandé de se mettre en travers du chemin de l'agresseur. En effet, celui-ci pourrait alors être tenté de devenir violent. C'est d'ailleurs ce que constate la police de manière plus régulière qu'avant: que les cambrioleurs prennent de plus en plus de risques considérables pour se soustraire à une arrestation. «En tant que policiers, nous devons alors évaluer le risque que nous voulons prendre pour arrêter un malfaiteur», reconnaît Marc Wagner. 

La préservation des indices comme arme secrète 

Il existe de toute façon un moyen bien plus efficace de mettre la main sur les cambrioleurs. «Au Luxembourg, la police scientifique intervient systématiquement après un cambriolage», explique le chef du département des délits contre les biens. «Et c'est vraiment extraordinaire en comparaison avec les autres pays». C'est pourquoi les victimes de cambriolages doivent absolument éviter d'aller constater elles-mêmes les dégâts avant l'arrivée de la police ou de ranger quoi que ce soit avant que la police scientifique n’ait fait son travail.

Si vous voyez quelque chose qui vous semble suspect, par exemple si quelqu'un se promène dans le jardin du voisin alors qu'il n'a rien à y faire, n'hésitez pas à appeler la police.

Marc Wagner

«Les traces que nous prélevons sur les scènes de crime et que nous comparons ensuite avec les bases de données nationales et internationales contribuent considérablement à l'élucidation des cambriolages», souligne Marc Wagner. «Les traces collectées nous donnent des indications sur les groupes de malfaiteurs qui frappent à tel ou tel endroit et sur la manière dont les criminels en série opèrent».

Des cambriolages qui peuvent être évités

Cela permet ensuite de réagir en conséquence - et d'adapter la prévention. D'autres cambriolages peuvent alors être évités par une dissuasion ciblée et en aidant davantage les citoyens à se protéger contre ces cambriolages. 

La victime d'un cambriolage ne doit pas d'abord aller constater les dégâts, mais laisser la scène de crime intacte. Sinon, de précieux indices seront détruits.
La victime d'un cambriolage ne doit pas d'abord aller constater les dégâts, mais laisser la scène de crime intacte. Sinon, de précieux indices seront détruits.
Photo: Getty Images

Sans le soutien de la population, rien n'est possible. «Si vous voyez quelque chose qui vous semble suspect, par exemple si quelqu'un se promène dans le jardin du voisin alors qu'il n'a rien à y faire, n'hésitez pas à appeler la police», insiste Marc Wagner. «Lorsque nous discutons avec des témoins, nous entendons souvent dire qu'ils ne voulaient pas nous déranger pour des choses plus importantes que ce qu'ils avaient pu observer. Mais non! Le 113 est justement là pour ce genre d'urgence». 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Après une année 2014 record
Le Luxembourg est-il démuni face à la criminalité liée au cambriolage? Non, assure le responsable de la Commission spéciale de la police. Le nombre de cambriolages a chuté de 20% au cours des neuf premiers mois de l'année.
Suite à un cambriolage manqué à Dippach et à des recherches policières lancées dans la foulée, quatre cambrioleurs ont pu être arrêtés en flagrant délit lundi quelques minutes plus tard.