Changer d'édition

Voici ce que les célibataires doivent verser au fisc
Luxembourg 2 min. 26.05.2022 Cet article est archivé
Selon un classement de l'OCDE

Voici ce que les célibataires doivent verser au fisc

Au Luxembourg, la charge fiscale a légèrement augmenté en 2021.
Selon un classement de l'OCDE

Voici ce que les célibataires doivent verser au fisc

Au Luxembourg, la charge fiscale a légèrement augmenté en 2021.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 26.05.2022 Cet article est archivé
Selon un classement de l'OCDE

Voici ce que les célibataires doivent verser au fisc

Jörg TSCHÜRTZ
Jörg TSCHÜRTZ
L'OCDE s'est penché sur les réglementations fiscales de différents pays afin de déterminer ceux où les actifs payent le plus d'impôts et de taxes. Au Luxembourg, un certain type de ménage s'en sort particulièrement bien.

Il s'agit d'une première place qui ne réjouit pas grand monde chez notre voisin. Selon un classement de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la Belgique est toujours championne du monde en ce qui concerne les impôts et les cotisations sociales prélevés sur les revenus des travailleurs. Les célibataires sont les plus touchés par ces charges élevées.

Selon cette même étude, les personnes seules et sans enfant en Belgique ont dû verser l'année dernière pas moins de 52,6% de leur revenu à l'État sous forme d'impôts et de cotisations sociales. Suivent l'Allemagne (48,1 %), l'Autriche (47,8 %), la France (47 %) et l'Italie (46,5 %).

Quelle est la situation au Luxembourg?

Au Luxembourg, les personnes seules sans enfant doivent tout de même verser 40,2 % de leur salaire au fisc, ce qui place le Grand-Duché à la 13e place du classement de l'OCDE. À titre de comparaison, le Luxembourg occupait la 15e place de ce classement en 2020. La moyenne pour les célibataires dans l'ensemble des 38 pays de l'OCDE se situe à 34,6 %.


IPO , ITV Georges Engel , Arbeitsminister , LSAP , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
«Un débat sur la fiscalité est inévitable»
Quel est l'impact de la crise ukrainienne sur le marché du travail, quelle est sa position sur l'OGBL et quels sont les objectifs électoraux du LSAP ? C'est ce que nous avons demandé au ministre du Travail Georges Engel (LSAP).

Outre celui qui concerne les célibataires, l'OCDE a également établi un classement des familles avec deux enfants. Si un seul des partenaires travaille, la charge fiscale au Luxembourg est de 19,7% (moyenne de l'OCDE: 24,6%). Les familles à un seul revenu s'en sortent donc plutôt bien dans ce pays. En Belgique (37,3%), en France (39%) et en Allemagne (32,7%), ce type de ménage est soumis à une charge fiscale nettement plus élevée.

La Belgique occupe à nouveau la première place pour les familles percevant deux revenus, qui doivent verser 45,2% de leur salaire à l'État. Au Luxembourg, ce chiffre est de 29,4%, en France et en Allemagne de 40,9%.

Cet article a été initialement publié sur le site www.wort.lu/de 


Sur le même sujet

Le président du LCGB Patrick Dury est d'avis que le Luxembourg ne peut pas fonctionner sans la tripartite et que l'index n'est pas le bon instrument pour faire de la politique sociale.
Patrick Dury: "Soziale Gerechtigkeit geht weit über die Einkommensfrage hinaus."
Plus question pour le gouvernement d'engager le toilettage des impôts. Le projet annoncé dans l'accord de coalition se voit repoussé à 2023 en raison de l'impact de la crise covid, vient d'indiquer le ministre des Finances.
Politik, Chambre des Députés - Débat Budget, Pierre Gramegna. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort