Changer d'édition

Violences faites aux femmes: une marche au Luxembourg
Luxembourg 16.11.2018 Cet article est archivé

Violences faites aux femmes: une marche au Luxembourg

Photographie issue de l'exposition "Le miroir de mes émotions" à Esch/Alzette

Violences faites aux femmes: une marche au Luxembourg

Photographie issue de l'exposition "Le miroir de mes émotions" à Esch/Alzette
Lët'z say no via facebook.com
Luxembourg 16.11.2018 Cet article est archivé

Violences faites aux femmes: une marche au Luxembourg

Une série d'événements mettant en lumière les violences faites aux femmes va se dérouler jusque début décembre au Luxembourg. Le point d'orgue sera sans doute la marche organisée le 24 novembre à Luxembourg.

Cette année, le thème de l'Orange Week  organisée par le Zonta International et le Conseil National des Femmes du Luxembourg (CNFL) est la lutte contre les violences faites aux femmes.

Sous le slogan Lët'z say no to violence against women, de nombreux événements publics sont prévus au Luxembourg dès ce week-end et jusqu'au 9 décembre: expositions, marche, projections de films, ateliers et tables rondes, avec la couleur orange comme signature.

Lët'z say no

Certains bâtiments publics et non publics se coloreront d'orange en signe de soutien à cette cause. Parmi ceux-ci:

  • le ministère d'Etat,
  • l'hôtel de Ville de Luxembourg,
  • l'hôtel de Ville d'Esch-sur-Alzette,
  • le Fonds Belval,
  • la Bourse de Luxembourg,
  • la gare de Luxembourg,
  • la Cité judiciaire,
  • les hôpitaux Robert Schuman,
  • la mairie de Mondercange,
  • la mairie de Steinfort,
  • la mairie de Bertrange,
  • la banque centrale du Luxembourg
  • et les assurances de Lalux.

Les associations organisatrices revendiquent:

  • la protection légale contre la violence psychologique,
  • l’extension du délai de prescription en cas de viol à 30 ans,
  • l’extension du délai de prescription en cas d’attentat à la pudeur ou de viol sur mineur à 30 ans à compter de la majorité de la victime,
  • la promotion de logements de 2e phase pour les victimes de violence domestiques.

Une grande marche est organisée le samedi 24 novembre à Luxembourg en écho à celle qui aura lieu à Paris dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.



Sur le même sujet

16 jours contre les violences faites aux femmes
Les organisations féministes du pays veulent faire sauter le tabou empêchant les femmes ayant subi des violences de dénoncer les faits. En mobilisant à partir de samedi, l'Orange Week entend mettre la pression sur le gouvernement.
L'Orange Week sera l'occasion de mobiliser les Luxembourgeois-es sur un sujet encore trop souvent tabou.
Année européenne de la Culture 2022 : Le Bassin minier déjà sur les rangs
Après 1995 et 2007, Luxembourg sera une nouvelle fois année européenne de la Culture... en 2022. Pour cette troisième attribution, il n'est pas impensable qu'une autre ville que la capitale décroche le gros lot. Les premiers intéressés n'ont pas attendu l'appel à candidatures officiel pour se manifester: ProSud se déclare partant.
Après le cerf bleu, qui reprendra les rênes?