Changer d'édition

Violences faites aux femmes: le Luxembourg s'engage
Luxembourg 18 24.11.2018

Violences faites aux femmes: le Luxembourg s'engage

Marée orange devant la Chambre des députés

Violences faites aux femmes: le Luxembourg s'engage

Marée orange devant la Chambre des députés
Pierre Matgé
Luxembourg 18 24.11.2018

Violences faites aux femmes: le Luxembourg s'engage

De nombreux hommes et femmes ont défilé en lutte contre les violences faites aux femmes ce samedi à Luxembourg, comme dans une cinquantaine de villes.

(wel/trad AF) -  Une marche contre les violences faites aux femmes a eu lieu ce samedi à Luxembourg, en écho à celle qui se déroulait à Paris et dans une cinquantaine d'autres villes en Europe


People hold a red banner during a march on the eve of the International Day for the Elimination of Violence against Women on November 24, 2018 in Marseille, southeastern France. (Photo by BORIS HORVAT / AFP)
«Ras le viol!»: les féministes dans la rue à Paris et dans 50 villes
«Ras le viol!»: des milliers de femmes mais aussi d'hommes sont descendus dans la rue samedi à l'appel d'un collectif espérant un «raz-de-marée féministe» contre les violences sexistes et sexuelles, un an après le début de la vague #MeToo.

Le cortège est parti vers 11h du Glacis et a défilé jusqu'à la Chambre des députés. Tout d'orange vêtus, les manifestants entendent lutter contre les violences faites aux femmes. 

"Lët'z say no to violence against women": c'est avec ce slogan que le Luxembourg a pris part pour la seconde fois à la Orange Week. Elle a été initiée en 2008 par le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, qui a déclaré: "La violence contre les femmes, qui impose un tribut exorbitant à l'humanité tout entière, ne sera jamais acceptable."

La violence contre les femmes appelle une action immédiate.  Un regard sur les statistiques suffit pour s’en convaincre: la probabilité est qu’une femme sur trois sera battue, forcée d’avoir des rapports sexuels ou maltraitée d’une façon ou d’une autre au cours de sa vie." (l'intégralité du discours: www.un.org)

De fait, l'Institut européen pour l'égalité entre les hommes et les femmes estime le coût annuel de la violence à l'égard des femmes au Luxembourg à 113 millions d'euros.

Les organisateurs de Zonta International et du Conseil national des femmes CNFL ont élaboré un programme coloré et varié. Du 15 novembre au 5 décembre, des bâtiments du Luxembourg seront illuminés en orange, des expositions, conférences, projections de films et des débats sont proposés. Plus d'informations sur la page Facebook de soutien au mouvement Lëtz say no to violences against women.



Sur le même sujet

Ce qui vous attend cette semaine
Que va-t-il se passer durant cette semaine du lundi 25 au dimanche 31 mars au Luxembourg, dans le monde, et sur la planète sport? Tour d'horizon.
Le combat d'une «survivante»
Sunita Danuwar se définit comme une «survivante». Cette Népalaise a été kidnappée à l'âge de 14 ans, puis livrée à une maison de passe en Inde. Aujourd'hui elle lutte contre la traite des humains, et le gouvernement américain l'a nommée «Anti-trafficking person Hero 2018». Rencontre.
Children watching the Deopokhari festival through the hole of Iron fence at Khokana, Patan, Nepal on August 20, 2016. The Deopokhari Festival starts at Khokana after brief Press Meet organized by Khokana Festival Committee, the members of Committee gave brief description about the festival, as the oppose against the negative messages flows on the news about the festival and the animal rights campaigners mentioning it as a Barbaric causes and live goat is ripped apart by villagers using their bare hands and teeth. According the committee; Devotees of different wards situated at Khokana participate in the festival, as a part of Newar culture and tradition; devotees of different wards jumps into the pond and struggle for a young female goat, as any groups of ward takes out from the pond, they declared as a winner and the groups have to initiate Culture traditional Music, Culture Dance etc. at Khokana. (Photo by Narayan Maharjan/NurPhoto via Getty Images)