Changer d'édition

Vers une réouverture prochaine de la maternité d'Ettelbruck
Luxembourg 3 min. 07.04.2022
Un accord a été trouvé

Vers une réouverture prochaine de la maternité d'Ettelbruck

Le concept englobe une série de mesures destinées à assurer la sécurité du nouveau-né.
Un accord a été trouvé

Vers une réouverture prochaine de la maternité d'Ettelbruck

Le concept englobe une série de mesures destinées à assurer la sécurité du nouveau-né.
Photo d'illustration: Getty Images
Luxembourg 3 min. 07.04.2022
Un accord a été trouvé

Vers une réouverture prochaine de la maternité d'Ettelbruck

La ministre de la Santé et le ministre de la Sécurité sociale ont approuvé un concept de prise en charge néonatale développé par le Centre hospitalier du Nord (CHdN) en partenariat avec le Centre hospitalier de Luxembourg (CHL).

«Une situation catastrophique». C'est en ces termes que Guillaume Steichen, le secrétaire général de l'Association de Médecins et Médecins-Dentistes (AMMD), interrogé par nos soins mercredi, a qualifié la fermeture temporaire de la maternité d'Ettelbruck. Une mesure effective depuis ce lundi. 


ARCHIV - 25.03.2012, Brandenburg, Hamburg: ILLUSTRATION - Eine Frau hält ihren schwangeren Bauch. (zu dpa «UN-Bevölkerungsfonds: Jede zweite Schwangerschaft ist unbeabsichtigt») Foto: Mascha Brichta/dpa-tmn/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les raisons de la fermeture temporaire de la maternité
La maternité du CHdN ferme provisoirement ses portes. Le problème est pourtant connu depuis longtemps.

Suite à un manque temporaire de médecins spécialistes, le bon fonctionnement de la maternité n'était plus garanti. Il n'y avait donc pas d'autres choix que de fermer provisoirement le service, le temps de se mettre en conformité avec la loi hospitalière de 2018, comme le réclament déjà depuis un certain temps les anesthésistes et les gynécologues de l'hôpital.

A l'annonce de cette nouvelle qui a eu l'effet d'une bombe dans le nord du pays,  les députés du Nord du CSV et du DP avaient demandé des réponses politiques rapides et des garanties à Paulette Lenert (LSAP). Cette dernière n'a pas tardé à réagir puisque le ministère de la Santé et celui de la Sécurité sociale annoncent ce jeudi soir que les deux ministres ont approuvé mercredi, sur avis favorable du directeur de la Santé, le concept de prise en charge néonatale développé par le Centre hospitalier du Nord (CHdN) en partenariat avec le Centre hospitalier de Luxembourg (CHL) «permettant la réouverture de la maternité du CHdN dans des délais rapprochés à convenir.»

Un ensemble de mesures

Dans un communiqué, les deux ministères annoncent qu'«en partenariat avec la direction du CHL et le service national de néonatologie intensive du CHL, la direction du CHdN a pu définir un ensemble de mesures qui permettront de garantir la prise en charge néonatale au CHdN et d’assurer la conformité avec la loi du 8 mars 2018 relative aux établissements hospitaliers et à la planification hospitalière.»

La ministre de la Santé Paulette Lenert estime qu'il s'agit d'un « bon concept pour permettre une réouverture de la maternité du Centre hospitalier du Nord. Pour moi, c’est une priorité de garantir la meilleure prise en charge aux femmes enceintes et de ne laisser aucun patient pour compte».

Assurer la sécurité du nouveau-né

La maternité du CHdN à Ettelbruck a comme mission d’accueillir les grossesses à bas risque. Mais une urgence néonatale peut survenir de manière inopinée. «Le concept visant à assurer la sécurité du nouveau-né associe plusieurs mesures allant de l’équipe formée à la réanimation immédiate de l’enfant présente sur place, à la télé-expertise avec le service de néonatologie du CHL, jusqu’au transfert en néonatologie intensive du CHL en cas de besoin, par le service de SAMU néonatal dont la disponibilité sera accrue», soulignent les deux ministères.

Un accord a donc pu être trouvé avec l’association des anesthésistes-réanimateurs, le groupement des gynécologues-obstétriciens et les pédiatres agréés du CHdN. 


asdf
Il n'y aura plus de naissance à Ettelbruck pour le moment
En raison d'un manque de personnel, la maternité du CHdN est fermée jusqu'à nouvel ordre.

La direction et le corps médical du CHdN disent être «soucieux de mettre en place au plus vite les mesures techniques et organisationnelles nécessaires au bon fonctionnement de l’ensemble du parcours de l’accouchement et des suites de couches.» 

Une solution pendant la fermeture provisoire

A l'heure actuelle, aucune date de réouverture de la maternité n'a encore été avancée. Mais celle-ci devrait être «communiquée dans les meilleurs délais», assurent les deux ministères. Voilà qui devrait soulager le nouveau directeur des Hôpitaux Robert Schuman (HRS). Ce dernier craignait qu'une fermeture prolongée de la maternité d'Ettelbruck entraîne entre 400 et 600 naissances supplémentaires dans les HRS, comme il l'a confié ce jeudi au micro de 100,7.

Pendant la fermeture provisoire de la maternité, les femmes se trouvant en début du travail d’accouchement peuvent avoir recours au numéro de téléphone d’urgence 112 et bénéficier d’un transport en ambulance. Le CHdN s’engage en outre à accompagner chaque intervention du SAMU par une sage-femme de son équipe de maternité. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'AMMD réagit à la fermeture temporaire de la maternité d'Ettelbruck. L'association de médecins regrette un manque d'anticipation concernant le manque d'effectif au niveau des pédiatres et avance quelques solutions.
Maternité Dr. Bohler - Photo : Pierre Matgé
En 2018, ce qui aurait dû être une procédure médicale relativement normale en France est devenu le cauchemar d'une vie pour Véronique Scheins. Le médecin qui l'a opérée a quitté le pays et a exercé pendant des années au Luxembourg. En mars, il a été extradé et arrêté.