Changer d'édition

Vers une réglementation plus souple de la colocation
Luxembourg 2 min. 18.05.2020

Vers une réglementation plus souple de la colocation

Des habitations destinées à la mixité générationnelle sont prévues à Differdange, Elmen et Belval-Nord.

Vers une réglementation plus souple de la colocation

Des habitations destinées à la mixité générationnelle sont prévues à Differdange, Elmen et Belval-Nord.
Source: LUCA Arlette Schneiders Architectes
Luxembourg 2 min. 18.05.2020

Vers une réglementation plus souple de la colocation

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Pour faire face à l'inflation constante des prix du logement, de plus en plus de jeunes ont recours à cette solution d'hébergement. Une pratique qui tend à se développer et qui devrait pousser Henri Kox (Déi Gréng) et le gouvernement à revoir la législation.

L'évolution des prix du marché immobilier luxembourgeois est en augmentation constante depuis quelques années. A titre d'indication, les prix des habitations ont augmenté de 11% au quatrième trimestre par rapport au niveau enregistré un an auparavant. 

Un contexte qui complique sérieusement l'accès au logement des jeunes, qu'ils soient étudiants, travailleurs ou à la recherche d'un premier emploi. Pour tenter de remédier à cette situation particulièrement délicate, la colocation figure souvent parmi les solutions possibles. Ce thème a d'ailleurs fait l'objet d'une question parlementaire de la part de Max Hahn (DP). 

Cette pratique pourrait d'ailleurs être développée davantage au cours des prochains mois. «Une proposition, de réglementer la colocation sur le marché locatif privé fait partie du projet de loi sur le bail à loyer», précise le ministère du Logement. En modifiant la loi, la colocation serait ainsi facilitée aussi bien pour les locataires que pour les  propriétaires privés. Dans ce cas, la colocation se ferait évidemment indépendamment de l'âge des locataires.


Des règles de colocation à géométrie variable
Partager un logement s'impose peu à peu comme une solution d'hébergement pour bien des personnes. Mais avant de vous engager assurez-vous que toutes les mesures de sécurité répondent aux normes en vigueur dans votre commune.

Pour Henri Kox, la priorité du gouvernement reste cependant de «développer et d'augmenter des unités locatives à loyers abordables louées à des fins de colocation». Mais pour mener à bien ce projet, une adaptation du règlement grand-ducal du 16 novembre 1998 est nécessaire. En d'autres termes, «permettre l'attribution de ces logements à des fins de colocation». En effet, tenir compte des situations individuelles des personnes occupant une colocation (et qui ne forment pas nécessairement un «ménage») n'est pas possible selon la réglementation actuelle en vigueur.

Pour les autorités grand-ducales, la prise d'autonomie des jeunes est une problématique récurrente. Ainsi en 2015 dans le cadre de la politique du gouvernement, le ministère de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse avait lancé «Jugendwunnen» en collaboration avec le ministère du Logement mais aussi les acteurs locaux comme les communes ou les associations privées. Jusqu'à ce jour 144 places ont été dégagées pour ces jeunes âgés de 18 à 27 ans selon le ministre du Logement. 


immo location
shutterstock
La location solidaire en plein boom
Début 2020, près d'un millier de logements, vides à la base, étaient occupés par des ménages à faible revenu. Ce, grâce au système de la gestion locative sociale (GLS), fruit de la collaboration entre le ministère du Logement et ses 29 partenaires conventionnés.

Outre ces structures pour «jeunes adultes», le ministère du Logement a subventionné durant ces dernières années passées plus de 800 logements pour étudiants, réalisés par des promoteurs publics et privés à travers l'ensemble du pays.

Quant au Fonds du Logement, il est en charge de la construction d'une résidence destinée à la mixité générationnelle, qui comprendra notamment 12 logements pour jeunes familles, à Differdange. La Société nationale des habitations à bon marché prévoit de son côté des structures de type colocation pour ses projets futurs à Elmen (3 x 19 unités) et à Belval-Nord (5 x 22 unités).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les prix de l'immobilier n'en finissent plus de croître
Au dernier trimestre 2019, les prix d'achat des logements ont enregistré une hausse de 11%, selon les dernières données du Liser. Une croissance à deux chiffres pour le troisième trimestre consécutif qui marquera le pas début 2020. Avant de repartir, estiment les experts.
Le Fonds du Logement cible les familles nombreuses
Le principal établissement public dédié au logement social a mis en chantier plusieurs dizaines d'habitations à destination des ménages avec plus de deux enfants, annonce le ministre du Logement. Ce qui va tripler l'offre pour une catégorie particulièrement impactée par la crise du logement.
Les appartements qui sortent de terre sont rarement accessibles aux ménages les plus modestes du pays, notamment à cause de la faible activités des acteurs sociaux du logement.