Changer d'édition

Vendanges précoces cette année au Luxembourg
Luxembourg 30.08.2018 Cet article est archivé

Vendanges précoces cette année au Luxembourg

Sur le Stromberg, près de Schengen, les premiers vendangeurs se sont mis au travail ce jeudi.

Vendanges précoces cette année au Luxembourg

Sur le Stromberg, près de Schengen, les premiers vendangeurs se sont mis au travail ce jeudi.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 30.08.2018 Cet article est archivé

Vendanges précoces cette année au Luxembourg

Les viticulteurs de la Moselle luxembourgeoise se sont attaqués aux vendanges ce jeudi 30 août, exceptionnellement tôt par rapport à la moyenne. Henri Ruppert, de Schengen, est l'un d'entre eux.

(vb) - Accompagné d'une douzaine de travailleurs, il a entamé la récolte dans son vignoble, juché sur les pentes ensoleillées du Stromberg. 

Dès l'arrivée du premier chargement de raisins dans sa cave, Henri Ruppert s'est saisi de son réfractomètre, un outil permettant de mesurer la teneur en sucres du raisin, pour mesurer la densité du moût, le jus de raisin qui deviendra, après fermentation, du vin. Résultat: 80 degrés Oechsle; une valeur respectable pour le Rivaner 2018. 

Cette année, les 310 vignobles de la Moselle luxembourgeoise se lancent dans les vendanges environ trois semaines plus tôt qu'en moyenne. Le soleil abondant et la température élevée des mois de juillet et août ont grassement nourri les fruits, qui ont mûri plus tôt. Les viticulteurs craignent toutefois que l'acidité de leur produit ne baisse prochainement, ce qui rend les vins moins pétillants. 

Ce n'est pas la première fois que les vendanges commencent si tôt au Luxembourg: en 2003 déjà, suite à la canicule historique, les vignerons s'étaient attelés à la récolte du raisin dès la fin du mois d'août.