Changer d'édition

Validation des spots de campagne en français
Luxembourg 03.05.2019 Cet article est archivé

Validation des spots de campagne en français

La chaîne diffusera les spots de campagne en français, avec «effet immédiat».

Validation des spots de campagne en français

La chaîne diffusera les spots de campagne en français, avec «effet immédiat».
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 03.05.2019 Cet article est archivé

Validation des spots de campagne en français

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Le couperet est tombé jeudi soir. L'Autorité indépendante de l‘audiovisuel a donné raison au parti déi Lénk dans son conflit avec RTL: la chaîne diffusera désormais les messages électoraux en français, en plus du luxembourgeois.

déi Lénk peut souffler. Après plusieurs jours de polémique concernant le «boycott» du groupe RTL envers ses messages de campagne européenne en français, le parti de gauche a remporté son combat.


Les pétitions ont beaucoup de succès car les gens ont envie de s'exprimer, de faire de la politique. En ce qui concerne celles sur la langue luxembourgeoise, elles sont une conséquence du référendum.
déi Lénk dénonce un «boycott» de la part de RTL
Le parti de gauche a déposé une plainte auprès de l'Autorité luxembourgeoise indépendante de l’audiovisuel, suite au refus de la première chaîne télévisée du pays de diffuser ses messages électoraux, enregistrés en français.

Jeudi soir, l’Autorité luxembourgeoise indépendante de l‘audiovisuel (ALIA), coordinatrice de la campagne électorale officielle, a en effet informé RTL qu’une «très large majorité des partis s’est accordée pour accepter l’usage de la langue française», en plus de la langue luxembourgeoise, dans les messages électoraux diffusés sur les chaînes du pays.


Déi Lénk contre-attaque, Bettel au-dessus de la mêlée
«La liberté d'expression n'est pas une "question technique"!», répond déi Lénk à RTL Group dans l'affaire des spots de campagne censurés parce qu'ils sont formulés en français. Xavier Bettel ne répond pas vraiment aux questions du parti de gauche.

David Wagner avait créé du remous depuis ce lundi 29 avril, en déposant une plainte auprès de l'Autorité luxembourgeoise et en adressant une question parlementaire urgente au ministre des Médias, Xavier Bettel (DP). Celui-ci s'était d'ailleurs placé au-dessus de la mêlée, arguant qu'il ne pouvait intervenir dans ce débat.

Le groupe RTL diffusera avec effet immédiat l'ensemble des spots qui correspondent aux nouvelles règles émises, tout en rassurant: «Notre volonté a toujours été celle d’appliquer et de respecter les règles fixées en accord avec les partis».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Déi Lénk contre-attaque, Bettel au-dessus de la mêlée
«La liberté d'expression n'est pas une "question technique"!», répond déi Lénk à RTL Group dans l'affaire des spots de campagne censurés parce qu'ils sont formulés en français. Xavier Bettel ne répond pas vraiment aux questions du parti de gauche.
déi Lénk dénonce un «boycott» de la part de RTL
Le parti de gauche a déposé une plainte auprès de l'Autorité luxembourgeoise indépendante de l’audiovisuel, suite au refus de la première chaîne télévisée du pays de diffuser ses messages électoraux, enregistrés en français.
Les pétitions ont beaucoup de succès car les gens ont envie de s'exprimer, de faire de la politique. En ce qui concerne celles sur la langue luxembourgeoise, elles sont une conséquence du référendum.