Changer d'édition

Voilà à quoi ressemblera le nouveau Hollerich
Luxembourg 7 1 2 min. 22.07.2021
Urbanisme

Voilà à quoi ressemblera le nouveau Hollerich

Voilà comment s'organiseront les nouveaux bâtiments autour de la Cité de la Sécurité sociale.
Urbanisme

Voilà à quoi ressemblera le nouveau Hollerich

Voilà comment s'organiseront les nouveaux bâtiments autour de la Cité de la Sécurité sociale.
Illustration : BLK2 Böge Lindner K2 Architekten
Luxembourg 7 1 2 min. 22.07.2021
Urbanisme

Voilà à quoi ressemblera le nouveau Hollerich

A l'horizon 2039, le quartier aura totalement changé d'allure. Sur 20,5 hectares, 2.200 appartements seront sortis de terre et 5.500 emplois sont attendus. Le tout à deux pas de la gare centrale.

(pj avec David Thinnes) Pendant des années, Hollerich a été le cœur battant de l'industrie de l'acier et des cigarettes. Demain, c'est vers de l'habitat pour 6.000 personnes et des emplois pour 5.500 salariés que va s'orienter le quartier. De la rue de Hollerich jusqu'au carrefour entre la place de la Gare et la route d'Esch, trois propriétaires fonciers se sont ainsi réunis pour assurer le devenir immobilier de ce secteur central de la capitale.


La CNS désamiantée avant sa démolition
L'office des assurances sociales est voué à la destruction, atteste Fernand Lepage, président du fonds de compensation. Le propriétaire des lieux est en train de faire construire la cité de la sécurité sociale mais a surtout un autre projet pour le terrain de la route d'Esch.

Ainsi, les anciens sites de production Paul Wurth et Heintz van Landewyck ont-ils entamé leur mue, pour créer ce «Neue Hollerich». A cela s'ajoute le terrain de 2,5 hectares actuellement occupé par le bâtiment de la Sécurité sociale. Vendredi dernier, le plan de développement partiel du quartier a été approuvé par le conseil communal de Luxembourg, avec les seuls votes des élus de la majorité.

Dans un passé récent, certains projets d'urbanisme de grande envergure avaient pu être critiqués pour le peu de place laissé aux espaces verts. Cette fois, ce ne devrait pas être autant le cas. Ainsi, le parc Landewyck va-t-il constituer le poumon vert du futur quartier. Jusque-là privé, il sera dans le futur accessible à tous. 

L'ancien bâtiment du cigarettier Heintz van Landewyck (depuis installé près d'Erpeldange) sera lui aussi préservé. Déjà en cours de rénovation, les lieux (6 hectares tout de même) accueilleront appartements, bureaux et espaces commerciaux. Un quartier dans le quartier. 


La mue de la route d'Esch atteint le cœur de Hollerich
L'îlot gastronomique abritant le «Chiche!» s'est évanoui au creux de la route d'Esch. Cinq maisons vont être arrachées d '«ici la fin de l'année» pour laisser place à un immeuble de cinq étages. C'est l'un des nombreux chantiers qui vont repeupler la porte de Hollerich.

En termes de mobilité, le tramway apportera un vrai plus au secteur. Il  traversera le quartier de part en part, avec des aménagements pour soulager la rue de Hollerich d'une partie du trafic automobile. Un axe sur lequel le ministère de la Culture a demandé que soient classées monuments historiques les maisons sises au n°37, 39, 43 et 45. Un choix tardif que n'a pas manqué de critiquer la bourgmestre de Luxembourg.

Lydie Polfer (DP) reproche ainsi que cette demande arrive seulement, alors que les travaux sur le projet sont lancés et connus depuis longtemps. Suivant son avis, les élus de la capitale ont émis une évaluation négative à cette proposition du ministère de Sam Tanson (Déi Gréng). Et la bourgmestre de signaler que les propriétaires concernés allaient «probablement faire usage de leurs droits et les tribunaux devront ensuite trancher».

Illustration: Landimmo


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'îlot gastronomique abritant le «Chiche!» s'est évanoui au creux de la route d'Esch. Cinq maisons vont être arrachées d '«ici la fin de l'année» pour laisser place à un immeuble de cinq étages. C'est l'un des nombreux chantiers qui vont repeupler la porte de Hollerich.
Si la Ville a lancé un concours pour l'aménagement futur du quartier autour de l'actuel stade Josy Barthel, le collectif de citoyens «Biergerinitiativ Areler Strooss» regrette de ne pas avoir sa place à la table des discussions.
La démolition du stade national va laisser le champ libre à un vaste projet immobilier. Des citoyens veulent s'emparer du devenir du quartier.