Changer d'édition

Université de Belval: Inauguration en grande pompe à la Cité des Sciences
Luxembourg 13 2 min. 22.09.2015

Université de Belval: Inauguration en grande pompe à la Cité des Sciences

Luxembourg 13 2 min. 22.09.2015

Université de Belval: Inauguration en grande pompe à la Cité des Sciences

Trois pôles de la Cité des Sciences ont été inaugurés en grande pompe ce mardi après-midi à l'université de Belval: la Maison du Savoir, la Maison des Sciences humaines et la Maison de l'Innovation.

(AF) - Trois pôles de la Cité des Sciences ont été inaugurés en grande pompe ce mardi après-midi à l'université de Belval: la Maison du Savoir, la Maison des Sciences humaines et la Maison de l'Innovation.

Le Grand-Duc était présent ainsi que le Premier ministre, plusieurs membres du Gouvernement, le recteur et des professeurs de l'université.

C'est l'aboutissement d'un projet initié en 2001, comme l'a rappelé le ministre des Infrastructures et du Développement durable François Bausch dans son discours d'inauguration.

En 2002, le Fonds de Belval était créé afin de gérer le projet. Le premier bâtiment à voir le jour sur le site de Belval a été la Rockhal (2005) et qui vient de fêter ses 10 ans. Puis la Maison de la Biomédecine a été inaugurée en 2011 et d'autres encore ont suivi.

D'autres projets de l'université de Belval vont encore voir le jour en 2017 et 2018. Tous ces bâtiments aux équipements ultra-modernes ont été conçus «selon des critères d'efficience écologique et de durabilité», a souligné le ministre François Bausch.

A la Maison de l'Innovation, la visite a été animée par Mr Science (connu pour son émission chez RTL), Joseph Rodesch de son vrai nom, consultant au List (Luxembourg Institute of Technology) et médiateur scientifique au Fonds national de la recherche. Le Grand-Duc et les ministres ont semblé enchantés par ces démonstrations présentant de nouvelles technologies encore peu connues du grand public.

Au cours de la visite, le grand-duc Henri a échangé quelques mots avec deux étudiants, une Canadienne en master et un Français en troisième année d'économie.



Sur le même sujet