Changer d'édition

Une prime pour le personnel soignant «pas prioritaire»
Luxembourg 29.06.2020

Une prime pour le personnel soignant «pas prioritaire»

La demande d'une prime unique pour tous les personnels soignants a été saluée mais les députés ont reporté leur décision.

Une prime pour le personnel soignant «pas prioritaire»

La demande d'une prime unique pour tous les personnels soignants a été saluée mais les députés ont reporté leur décision.
Photo: AFP
Luxembourg 29.06.2020

Une prime pour le personnel soignant «pas prioritaire»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Quels bénéficiaires? Quel financement? Les députés n'ont pas fermé la porte à l'idée de récompenser le personnel médical mais ils veulent avant tout mettre sur pied un «hearing» du secteur avant de prendre une décision.

«Une prime unique n'est actuellement pas envisagée.» Voici la principale conclusion du débat public qui s'est tenu ce lundi sur la pétition publique 1535 qui revendiquait une prime unique pour tout le personnel des hôpitaux, cliniques, maisons médicales et maisons de soins pour leur engagement exceptionnel dans cette période de crise contre le covid-19. 

Si les députés ont salué l'initiative de la pétition mise sur pied par José Castro, ils ont tout de même quelques problèmes pratiques comme par exemple la question du financement d'une telle prime ou encore les destinataires de ce boni. «La crise n'est pas terminée, l'heure du bilan n'est pas encore venue» a rappelé la ministre de la Santé Paulette Lenert.


Coronavirus - Hôpital Kirchberg - COVID-19 - intensivstation  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
«Au tour des infirmières de compter sur les politiques»
Portées au rang d'héroïnes dans la gestion des malades du covid-19, les infirmières espèrent désormais l'écoute des gouvernants. Petite piqûre de rappel des revendications (effectif, formation, déroulement de carrière), avec Anne-Marie Hanff, présidente de l'ANIL.

Mais au-delà de l'aspect financier de ce «cadeau», c'est le fonctionnement de tout le secteur qui doit être revu et que la crise du coronavirus a mis en avant. Conditions de travail, infrastructures, valorisation générale des métiers des soins ou encore formation, les députés ont pris l'initiative d'organiser un tour de table avec les représentants du secteur en automne pour écouter leurs doléances. Par la suite, des solutions concrètes, dont la question de la récompense, devraient être discutées lors d'un débat. 

Pour rappel, la pétition 1535 avait recueilli 4.624 signatures.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une prime aux soignants ne suffit pas
Afin de tirer les bonnes leçons de la crise, il faut écouter les salariés du secteur de la santé estime l'OGBL ce lundi. Le syndicat salue l'idée d'une aide financière, mais souligne que le plus important est de fournir de bonnes conditions de travail dans un secteur au rôle vital pour la société.
Lokales, Corona-Virus Covid19,  Covid-Intensivstation CHDN Ettelbrück, ( schriftliches Einverständnis des Patienten zur Publikation )Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Les pétitions de nouveau ouvertes à signature
En suspens en raison de la pandémie du covid-19, la période de signature des pétitions publiques reprend ce mercredi. A l'image de ces dernières semaines, la crise sanitaire demeure au centre des préoccupations des pétitionnaires.
TOPSHOT - Medical personnel carry out an electrocardiogram on a firefighter in a CODIV-19 medical examination centre at the SDIS 34 headquarters on April 14, 2020, on the twenty-ninth day of a lockdown in France aimed at curbing the spread of the COVID-19 disease, caused by the novel coronavirus. (Photo by Pascal GUYOT / AFP)
15 nouvelles pétitions acceptées mais aussitôt gelées
Transformer le 8 mars en jour férié, débarrasser le Luxembourg du tabac et verser une prime au personnel soignant pour lui dire «merci». Les députés ont validé mercredi la moitié des demandes de pétition, bien que ces dernières ne puissent être signées tout de suite.