Changer d'édition

Une pétition réclame l'ouverture d'une maternité d'urgence
Luxembourg 3 min. 12.05.2022
Déjà 3.000 signatures

Une pétition réclame l'ouverture d'une maternité d'urgence

«Nous nous demandons ce qui se passerait en cas d’urgence vitale pour une mère enceinte ou un bébé», souligne notamment l'auteur de cette pétition.
Déjà 3.000 signatures

Une pétition réclame l'ouverture d'une maternité d'urgence

«Nous nous demandons ce qui se passerait en cas d’urgence vitale pour une mère enceinte ou un bébé», souligne notamment l'auteur de cette pétition.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 12.05.2022
Déjà 3.000 signatures

Une pétition réclame l'ouverture d'une maternité d'urgence

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Pour que les parents du nord du pays n'aient plus à se rendre jusqu'à Luxembourg-Ville en cas d'urgence, une pétition demande la création d'une maternité et d'un service pédiatrique permanents.

Ils et elles sont déjà plus de 3.100 à y avoir apposé leur signature. Déposée le dimanche 3 avril, soit le jour même de l'annonce de la fermeture temporaire de la maternité d'Ettelbruck, une pétition se positionne en faveur de la création d'une maternité d'urgence permanente dans le nord du Luxembourg. Elle a recueilli ses premiers soutiens le 29 avril.


ARCHIV - 25.03.2012, Brandenburg, Hamburg: ILLUSTRATION - Eine Frau hält ihren schwangeren Bauch. (zu dpa «UN-Bevölkerungsfonds: Jede zweite Schwangerschaft ist unbeabsichtigt») Foto: Mascha Brichta/dpa-tmn/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Les raisons de la fermeture temporaire de la maternité
La maternité du CHdN ferme provisoirement ses portes. Le problème est pourtant connu depuis longtemps.

«Une maternité et des urgences pédiatriques ouvertes 24 heures sur 24 seraient essentielles pour le nord du pays. Le trajet jusqu'à Luxembourg-ville pourrait être trop long dans les cas urgents», fait notamment valoir l'auteur de la pétition. Pour rappel, pour que la création de ce service d'urgence à destination des mères et des enfants soit débattue à la Chambre, le texte doit recueillir 4.500 signatures. Il a donc parcouru 70% du chemin, à un peu moins de 30 jours de la clôture des signatures.

«Nous nous demandons ce qui se passerait en cas d’urgence vitale pour une mère enceinte ou un bébé», poursuit l'auteur de la pétition, qui qualifie le sujet de «question préoccupante».

Des services parfois saturés

Selon des statistiques communiquées par le ministère de la Santé dans une réponse parlementaire, huit femmes enceintes ainsi que quatre nouveau-nés prématurés ont dû être pris en charge en dehors des frontières du pays en 2020, afin d'y recevoir des soins médicaux d'urgence. En cause: des services de santé luxembourgeois saturés.


Les Luxembourgeoises ont fait un peu plus d'enfants en 2020
Pour la première fois depuis une dizaine d'années, le nombre d'enfants par femme a légèrement augmenté en 2020. Mais les Luxembourgeoises restent parmi celles qui font le moins d'enfants en Europe.

Une saturation que la maternité du Centre hospitalier du Nord, à Ettelbruck, ne connaît donc plus depuis maintenant un peu plus d'un mois. Toutefois, la ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) a annoncé la réouverture de la structure au 1er juin. Rappelons que suite au départ de deux des quatre pédiatres de la structure, l'une en congé maternité, le second à la retraite, la structure avait temporairement fermé ses portes. 

Face à ce manque de spécialistes en néonatalogie, indispensables pour administrer les soins nécessaires aux nouveau-nés malades et prématurés, l'établissement n'admet actuellement que les grossesses à faibles risques. En cas d'urgence, mères et enfants sont transférés au CHL de Luxembourg-Vile par un service médical d'urgence néonatale.


healthy pregnancy. Side view pregnant woman with big belly advanced pregnancy in hands. Banner copyspace for text. Elegant mother waiting baby
Vers une réouverture prochaine de la maternité d'Ettelbruck
La ministre de la Santé et le ministre de la Sécurité sociale ont approuvé un concept de prise en charge néonatale développé par le Centre hospitalier du Nord (CHdN) en partenariat avec le Centre hospitalier de Luxembourg (CHL).

La maternité, qui enregistre environ 800 naissances par an, compte également sur l'installation et le développement d'un système de télémédecine, visant à offrir une guidance à distance des équipes d'urgence intervenant sur place. Elles y seront formées spécifiquement. Un dispositif déjà en phase de test, inspiré d'un système similaire en France.

Cette pétition pose plus largement la question de l'accès aux soins médicaux en zone rurale. Un point qui a récemment été soulevé par le débat entourant l'installation d'un centre de diagnostic équipé d'un scanner et d'une IRM à Grevenmacher. Visant à faciliter l'accès à ces examens de radiographie pour les patients de l'est du pays, l'infrastructure a essuyé un refus du ministère de la Santé, qui estime de son côté qu'une approche coordonnée de l'offre de soins ambulatoire est nécessaire à l'échelle du pays.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La pétition permet à chacun de prendre part à la vie politique. Jules Clément a vu la sienne dépasser la fameuse barre des 4.500 signatures. Suffisant pour s'inviter ce jeudi après-midi devant les députés.
Ce mardi matin, les membres du CHL ont présenté en compagnie de la ministre de la Santé le «nouveau bâtiment CHL Centre». Le coût du projet s'élève à plus de 820 millions d'euros .
Lokales, Conference de Presse, Financement des travaux de construction du nouveau CHL Centre avec Paulette Lenert, Paul Mousel, Jean-Claude Freichel, Romain Nati,
Raccourcir les durées de diagnostic, améliorer la prise en charge des patientes, informer au mieux les professionnels de santé… Les défis entourant l’endométriose sont nombreux, alors que cette maladie concerne une femme sur dix en âge de procréer.