Changer d'édition

Une pétition en faveur d'un parc automobile plus vert
Luxembourg 3 min. 19.02.2020

Une pétition en faveur d'un parc automobile plus vert

Prix, autonomie des voitures électriques ou temps de recharge sont considérés comme des freins à l'achat de ces véhicules.

Une pétition en faveur d'un parc automobile plus vert

Prix, autonomie des voitures électriques ou temps de recharge sont considérés comme des freins à l'achat de ces véhicules.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 3 min. 19.02.2020

Une pétition en faveur d'un parc automobile plus vert

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Une demande d'abattement fiscal pour l'achat de véhicules d'occasion à basse émission de CO2 ou hybrides non rechargeables a été introduite. L'ambition est de sensibiliser un maximum de personnes à la transition énergétique.

«La différence de prix entre les véhicules propres neufs et les moteurs essence ou diesel traditionnels est élevée. Tout le monde ne peut pas s'offrir ces voitures. Aussi, il serait bien d'encourager aussi fiscalement l'achat de véhicule d'occasion peu polluant.» Ainsi parle Jean-Christophe Wozninski, l'homme à la base de la pétition 1491 visant à élargir l'abattement fiscal pour l'acquisition d'un véhicule neuf à basse émission de CO2 aux voitures de seconde main.

Le pétitionnaire souhaiterait non seulement que l'abattement soit étendu à l'achat d'occasions mais aussi pour les voitures hybrides non rechargeables (neuves ou déjà en circulation). 


La mesure concerne les véhicules 100% électriques, ceux véhicules à pile à combustible fonctionnant à l'hydrogène et les véhicules hybrides rechargeables émettant moins de 50 grammes de CO2 par kilomètre
La prime à l'électromobilité prolongée d'un an
La subvention de l'État prévue pour les véhicules électriques et véhicules hybrides rechargeables immatriculés en 2019 sera encore d'application en 2020.

«Le marché neuf n'est pas accessible au plus grand nombre. Ce serait un bon moyen pour favoriser les gens à franchir le pas du tout thermique vers le tout électrique», insiste encore Jean-Christophe Wozninski.

«Mesures transitoires »

Si à ce jour, le nombre de signataires ne dépasse pas la vingtaine, Jean-Christophe Wozninski souhaite avant tout attirer l'attention, susciter le débat. «La majorité des gens a envie de faire un geste en faveur de l'environnement mais l'aspect financier reste un frein même si cela va sans doute évoluer au cours des prochaines années.»

Le levier fiscal pourrait donc être le coup de pouce attendu par certains acheteurs. «Il peut s'agir de mesures transitoires comme le remboursement de la TVA. Le but restant tout de même de réduire les émissions de CO2 pour le pays», précise l'auteur de la pétition. Une finalité allant donc dans le sens des ambitions gouvernementales.


L'État vous aide à passer à l'électromobilité
Chaque nouveau propriétaire d'une voiture, d'un vélo ou d'un deux-roues électrique ou hybride peut désormais prétendre à toucher la nouvelle prime d'incitation. Le fichier de demande vient d'être mis en ligne. Bonne nouvelle pour le porte-monnaie et l'environnement.

Pour rappel, une subvention de l'Etat prévue pour les véhicules (neufs) électriques et hybrides rechargeables a été introduite en 2019. Elle a même été prolongée pour 2020. Cette prime, qui peut aller jusqu'à 5.000 euros à l'achat de véhicules émettant moins de 50 gr de CO2 par kilomètre, doit notamment encourager les citoyens à choisir l'électromobilité dans l'objectif de réduire de «50-55%» les émissions polluantes d'ici 2030.  

Deux autres pétitions sont ouvertes à la signature sur le site de la Chambre des députés jusqu'au jeudi 26 mars inclus. La première concerne un changement du code de la route concernant le transport de bébés et d'enfants en autobus avec des sièges homologués (1486). La seconde évoque la récupération des emballages plastiques par le producteur afin de les réutiliser (1488). 

Pour rappel, si une pétition publique dépasse le seuil de 4.500 signatures, un débat public sera organisé sur le sujet par les parlementaires.


Sur le même sujet

L'essence tire son épingle du jeu dans un climat morose
Même si tous les chiffres ne sont pas encore connus, l'édition 2020 de l'Autofestival a confirmé une nouvelle hausse des ventes de voitures essence. Autre tendance: l'électrique suscite la curiosité même si peu d'acheteurs osent franchir le pas.
Lokales, Autofestival 2020, Fiat, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le secteur de l'automobile à la croisée des chemins
Dans un marché en pleine mutation, marqué par les innovations et le renforcement des normes antipollution, le comportement des consommateurs luxembourgeois reste au beau fixe. Etat des lieux à cinq jours de l'ouverture de l'Autofestival.
L'électrique et l'hybride encore en sous-régime
Si le réseau de bornes de rechargement s'intensifie rapidement, le marché de l’électromobilité tarde à prendre son véritable envol, selon les données publiées mardi par les ministères de la Mobilité et de l'Énergie.
24.11. Creos / Pres Borne Electrique Chargy / vlnr Alex Michels,Etienne Schneider,Francois Bausch Foto:Guy Jallay