Changer d'édition

Une passerelle pour l'avenir du Limpertsberg
Luxembourg 5 2 min. 21.05.2019

Une passerelle pour l'avenir du Limpertsberg

La passerelle proposée par le «Lampertsbierger Syndicat».

Une passerelle pour l'avenir du Limpertsberg

La passerelle proposée par le «Lampertsbierger Syndicat».
Crédit: InCA Ingénieurs Conseils
Luxembourg 5 2 min. 21.05.2019

Une passerelle pour l'avenir du Limpertsberg

Lundi soir, le «Lampertsbierger Syndicat» a dévoilé une idée destinée à relier le quartier au Bambësch et qui favoriserait la mobilité douce. Un projet dont la réalisation coûterait 6,1 millions d'euros.

(Jmh) - Alors que le Limpertsberg doit changer de visage avec le départ annoncé de 6.500 élèves et lycéens d'ici 2025, les habitants entendent donner leur avis sur les futurs aménagements du quartier. Lundi soir, à l'occasion de son assemblée générale, le «Lampertsbierger  Syndicat» a dévoilé un projet destiné à «offrir une alternative plus rapide et sans stress à la voiture».

En l'occurence, la création d'une passerelle longue de 350 mètres, réservée aux piétons et aux cyclistes et qui relierait le Limpertsberg au Bambësch. Liaison qui passerait au-dessus du futur quartier qui doit voir le jour sur le terrain de l'ancienne usine Villeroy&Boch. Les deux seraient reliés par un ascenseur.

Ce qui permettrait, selon le «Lampertsbierger  Syndicat» non seulement «un désenclavement du futur quartier et d'une partie du Muhlenbach» mais aussi de «gagner en attractivité tant pour ses habitants (...) que pour les commerces qui y sont prévus, grâce à un accès grandement facilité». Selon les dernières estimations des autorités de la capitale, le futur quartier doit abriter quelque 550 logements.

Le futur quartier qui prendra place sur l'emplacement de l'ancienne usine Villeroy&Boch
Le futur quartier qui prendra place sur l'emplacement de l'ancienne usine Villeroy&Boch
Crédit: Fabeck Architectes

D'un coût estimé à 6,1 millions d'euros, ce projet «ne prendrait tout son sens que raccordé aux deux pistes cyclables dont l'association préconise la réalisation urgente», à savoir celle passant par les avenues Hugo et Pasteur et la «Westpist» qui devrait être créée «sur la bordure ouest» du quartier. 

1.200 à 1.500 nouveaux habitants attendus

Pensée pour favoriser la mobilité douce, l'idée pourrait bénéficier d'une subvention étatique, le gouvernement ayant  «réaffirmé récemment sa volonté de renforcer considérablement et de subventionner le réseau national de pistes cyclables», note l'asbl créée en 1973.

Pour rappel, le Limpertsberg devrait connaître, dans la décennie à venir une importante croissance démographique, puisque les terrains libérés par le transfert du Lycée Technique du Centre,  du Lycée Michel Lucius et de la Waldorfschoul allaient être utilisés pour construire quelque 900 nouveaux logements. Soit l’arrivée de 1.200 à 1.500 nouveaux habitants dans un quartier qui en comptait, au 31 décembre 2018, 10.850 habitants.