Changer d'édition

Une passerelle pour l'avenir du Cents
Luxembourg 1 05.03.2021

Une passerelle pour l'avenir du Cents

Après plusieurs années de débats, le projet de voie réservée à la mobilité douce semble enfin se concrétiser

Une passerelle pour l'avenir du Cents

Après plusieurs années de débats, le projet de voie réservée à la mobilité douce semble enfin se concrétiser
Grafik: Steinmetzdemeyer urban architects
Luxembourg 1 05.03.2021

Une passerelle pour l'avenir du Cents

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Idée présentée en juillet 2016 par une initiative citoyenne, la création d'une infrastructure dédiée à la mobilité douce doit se réaliser, annonce jeudi la Ville. Voué à mieux connecter le quartier via la mobilité douce, le futur ensemble sera doté d'un ascenseur.

Jeudi soir, Patrick Goldschmidt (DP) a dévoilé sur sa page Facebook de nouvelles images de la passerelle du Neudorf. «D'ici la fin de l'année, un projet final devrait être voté au conseil municipal», indique en légende l'échevin en charge de la Mobilité dans la capitale.

Cette structure, longue de 350 mètres, et exclusivement réservée aux cyclistes et aux piétons doit relier le Kirchberg au Cents et désenclaver en partie la vallée qui s'étend du Clausen au Findel, via l'implantation d'un ascenseur rue de Neudorf. De quoi faciliter l'accès aux deux côtés de la vallée via une nouvelle liaison. 

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

En juillet 2016, la  Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ, un groupe dédié à la promotion du vélo à Luxembourg-ville, avait présenté à la ville une pétition de 1.652 signatures. Un an plus tôt, un projet de passerelle couverte avait été présenté par la Ville pour un coût estimé à 12 millions d'euros, mais il avait été rejeté par les habitants qui estimaient avoir été tenus à l'écart. 


Une passerelle pour l'avenir du Limpertsberg
Lundi soir, le «Lampertsbierger Syndicat» a dévoilé une idée destinée à relier le quartier au Bambësch et qui favoriserait la mobilité douce. Un projet dont la réalisation coûterait 6,1 millions d'euros.

Pour rappel, une passerelle similaire est à l'étude pour relier le quartier du Limpertsberg au Bambësch et désenclaver en partie le Rollingergrund. au moment de sa présentation en mai 2019, ce pont réservé exclusivement aux piétons et cyclistes était estimé à 6,1 millions d'euros.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une passerelle pour l'avenir du Limpertsberg
Lundi soir, le «Lampertsbierger Syndicat» a dévoilé une idée destinée à relier le quartier au Bambësch et qui favoriserait la mobilité douce. Un projet dont la réalisation coûterait 6,1 millions d'euros.