Changer d'édition

Une nouvelle structure d'accueil de 1.200 places pour les réfugiés
Luxembourg 3 min. 13.05.2022
Au Kirchberg

Une nouvelle structure d'accueil de 1.200 places pour les réfugiés

Le Luxembourg continue de jouer son rôle dans la prise en charge des réfugiés ukrainiens.
Au Kirchberg

Une nouvelle structure d'accueil de 1.200 places pour les réfugiés

Le Luxembourg continue de jouer son rôle dans la prise en charge des réfugiés ukrainiens.
Photo: AFP
Luxembourg 3 min. 13.05.2022
Au Kirchberg

Une nouvelle structure d'accueil de 1.200 places pour les réfugiés

Simon Laurent MARTIN
Simon Laurent MARTIN
Le ministre de l'Asile et de l'Immigration Jean Asselborn (LSAP) a levé le voile sur ce nouveau centre qui verra le jour dans l'ancien bâtiment de la Cour de justice de l’Union européenne.

Bien que les arrivées de réfugiés ukrainiens se soient drastiquement réduites depuis plusieurs semaines, il reste toujours primordial pour le Grand-Duché d'offrir des structures d'accueil décentes pour les personnes fuyant la guerre. Le Luxembourg continue d'ailleurs de jouer son rôle dans la prise en charge des réfugiés avec la réquisition puis le réaménagement de plusieurs bâtiments en centre d'accueil. 


IPO,PK Asselborn structures primo-accueil pour réfugiés d'Ukraine.Zelte fèr ukrainische Flüchtlinge auf dem Site Tony Rollman.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Face à la polémique des réfugiés ukrainiens, Luxexpo réagit
La polémique enfle au sujet des réfugiés ukrainiens ayant dû quitter le hall 7 de Luxexpo.

C'est notamment le cas de cette toute nouvelle structure d'accueil qui a été présentée ce jeudi par le ministre de l'Immigration et de l'Asile Jean Asselborn (LSAP) lors d'une séance d'information publique. Ce nouveau centre d'hébergement de protection temporaire pour les personnes fuyant la guerre en Ukraine verra le jour au sein du «Bâtiment T» situé au Kirchberg, dans la capitale.

Ancien bâtiment de la Cour de justice de l'Union européenne, le «Bâtiment T» aura une capacité d’accueil maximale de 1.200 places. Les bénéficiaires de protection temporaire (BPT) pourront y être hébergés après leur séjour dans une structure de primo-accueil. La structure ouvrira ses portes à partir de la mi-mai et accueillera une population mixte, à savoir des familles et des hommes ainsi que des femmes seules. «Les résidents de la structure bénéficieront d'un encadrement socio-éducatif assuré par des agents de Caritas et de la Croix-Rouge», assure le ministère dans un communiqué.

Une ouverture en plusieurs étapes

Le Bâtiment T étant divisé en trois blocs (A, B et C), l'ouverture de la structure d'hébergement se fera en plusieurs étapes. Dans une première phase, le premier étage du bloc A du Bâtiment T a été aménagé avec une capacité maximale de 151 lits. Chaque bloc sera aménagé en trois phases (par étage), chaque phase d'aménagement durant environ quatre à huit semaines.


Ukrainische Familien in einer Notunterkunft in einer Grundschule in Tiszabecs (Ungarn).
«Cette guerre, ce n'est pas un sprint mais un marathon»
La Croix-Rouge luxembourgeoise n'apporte pas que sa précieuse aide au Grand-Duché. Elle est également présente en Ukraine, dans le Donbass, là où la guerre fait rage.

Rappelons que l'Office national de l'accueil (ONA) gère actuellement un réseau de 19 structures d’hébergement pour les personnes ayant fui la guerre en Ukraine avec une capacité d'accueil de 2.369 lits. En date du 10 mai 2022, 1.520 personnes provenant d’Ukraine vivent dans les structures de l’ONA, dont 924 bénéficiaires de protection temporaire. Au total, 3.014 personnes ont obtenu le statut de la protection temporaire au Luxembourg.

1.000 nouvelles places d'ici la fin de l'année

On notera également qu'un hall dédié à la prise en charge des réfugiés devait voir le jour à Contern. Toutefois, cette proposition avait été rejetée par les pompiers luxembourgeois, entre autres pour des raisons de sécurité et un manque de sanitaires. La structure de 1.000 places ne pourra donc ouvrir que d'ici la fin de l'année.


Wi , Chancen Ukrainer Arbeitsmarkt Luxemburg / ADEM , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Hautement qualifiés et fuyant la guerre
Les premiers chiffres de l'ADEM montrent que 70% des réfugiés enregistrés en provenance d'Ukraine sont diplômés. Mais pour trouver un travail, cela reste compliqué.

Outre le réseau d’hébergement pour les personnes fuyant la guerre en Ukraine, l’ONA accueille également les demandeurs de protection internationale (DPI) dans 55 structures d’hébergement pour demandeurs de protection internationale. Ces 55 structures d’hébergement pour DPI ont une capacité maximale de 3.628 lits et le taux net d'occupation est actuellement de 95,5%. Il était donc urgent de trouver des solutions à court terme.

Des remerciements du ministre

Dans le cadre de cette réunion publique, les riverains ont eu l'opportunité de poser leurs questions au ministre, aux responsables et au personnel encadrant sur place.

Le ministre Asselborn a quant à lui tenu à saluer la solidarité dont les résidents de Luxembourg ont fait preuve lors de cet échange de vues et il a saisi l’occasion pour remercier les autorités communales de la Ville de Luxembourg, l’Office national de l’accueil ainsi que tous les ministères et organismes concernés pour leur contribution aux efforts collectifs visant à garantir un accueil digne des personnes ayant fui la guerre en Ukraine.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alimentation, augmentation des factures d'énergie, et même organisation de sorties avec les nouveaux membres du foyer, l'accueil de réfugiés ukrainiens entraîne inévitablement une augmentation des dépenses des ménages concernés.
Anna Kuts, 3, sleeps on a suitcase after arriving with her family at the Tijuana airport where they are met by volunteers to help them on their journey to the US after fleeing the war in Ukraine, in Tijuana, Baja California, Mexico, April 8, 2022. - In Tijuana, a massive operation of volunteers works 24 hours a day to shuttle Ukrainian refugees arriving at the Tijuana airport through a network of camps - providing them with food, clothing, shelter, and processing with immigration authorities before they are bussed to border crossings from Mexico to the United States. (Photo by Patrick T. FALLON / AFP)
Cette semaine, près de 600 élèves ukrainiens retrouvent le chemin de l'école au Luxembourg, notamment dans les écoles internationales. Pour la bourgmestre Lydie Polfer, il faut leur donner rapidement un sentiment de normalité.
18.04.2022, Ukraine, Charkiw: Der kleine Junge Pascha steht in der Küche, nachdem seine Wohnung durch russischen Beschuss beschädigt wurde. Foto: Laurel Chor/SOPA Images via ZUMA Press Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++