Changer d'édition

Une nouvelle piste piétonne et cyclable pour le Kirchberg
Luxembourg 4 2 min. 18.12.2018

Une nouvelle piste piétonne et cyclable pour le Kirchberg

Une nouvelle piste piétonne et cyclable pour le Kirchberg

Luxembourg 4 2 min. 18.12.2018

Une nouvelle piste piétonne et cyclable pour le Kirchberg

Le quartier du Kirchberg se dote d'une nouvelle piste piétonne et cyclable. Si tout se déroule comme prévu, la passerelle menant de l'avenue J. F. Kennedy à Mudam en passant par le parc Dräi Eechelen pourrait être terminée à l'été 2021.

Suzanne Cotter, directrice de Mudam, n'est pas la seule à s'en réjouir. Le lauréat du concours d'architectes et d'ingénieurs a été annoncé lundi. "Tous les ingrédients sont là, il a donc été facile de créer un projet", a déclaré l'architecte français, Marc Mimram, qui a remporté le concours en collaboration avec Fabeck Architectes du Luxembourg. 

Le nouvel itinéraire bidirectionnel, qui devrait satisfaire les habitants et les touristes, ainsi que les responsables du Musée d'Art Moderne Grand-Duc Jean (Mudam) et du Musée Dräi Eechelen, s'étendra du quai de transfert Pont Rouge-Pafendall au Parvis du Mudam. 

Verdict unanime du jury

32 personnes s'étaient inscrites au concours organisé par le Fonds Kirchberg. Lors de la présentation, Michel Desvigne, architecte paysagiste et président du jury, a souligné que tous les projets étaient de grande qualité et que le verdict avait été unanime. Il a également souligné le caractère sculptural du projet lauréat. La "belle" passerelle s'intégrerait parfaitement dans le parc du musée contemporain, mais correspondrait aussi à l'image qui caractérise le plateau du Kirchberg.

Selon Patrick Gillen, président du Fonds Kirchberg, il n'y avait aucune restriction sur ce projet. Il n'y a pas eu d'objections, ni du point de vue du plan général de développement de la ville de Luxembourg, ni du point de vue de l'administration de la nature. 

Caractérisé par la légèreté

Le défi pour les participants était de créer un concept qui impliquerait le moins d'arbres possible. Le projet lauréat se caractérise par sa légèreté et son adaptation à l'environnement. M. Gillen a également fait référence à un projet de l'architecte paysagiste Peter Latz en 2008, qui n'avait pas été réalisé en raison de la crise financière.

Calendrier et coûts

Les études débuteront immédiatement, avec le début des travaux, qui devraient durer 18 mois, soit début 2020. Hors frais et taxe sur la valeur ajoutée, les coûts devraient s'élever à trois millions d'euros.

"Je suis heureux face à un tel projet parce que la passerelle raccourcira mon trajet à vélo pour me rendre au travail et je traverserai un paysage magnifique", a commenté François Bausch, ministre de la Mobilité et des Travaux publics, à propos de la construction prévue. Il a rappelé que le quartier avait été autrefois divisé en deux moitiés par une autoroute. Aujourd'hui, le quartier est bien organisé et peut même être décrit comme un projet vitrine. 

Une porte d'accès pour le Mudam

Comme l'ont montré les sondages, l'accessibilité au Mudam n'est pas optimale, a déclaré Suzanne Cotter, directrice du musée. Elle a félicité les initiateurs du concours et les lauréats et a considéré la passerelle comme "un élément clé de l'institution culturelle", ouverte en 2006.

Par Rita Ruppert, traduction Sophie Wiessler

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.