Changer d'édition

Une nouvelle brigade canine pour l'administration pénitentiaire
Luxembourg 4 01.07.2022
Deux maîtres-chiens

Une nouvelle brigade canine pour l'administration pénitentiaire

Les chiens détecteurs de drogues sont en mesure de détecter des quantités minimales de substances prohibées de manière passive qui implique que l’animal va s’asseoir en cas de détection de stupéfiants.
Deux maîtres-chiens

Une nouvelle brigade canine pour l'administration pénitentiaire

Les chiens détecteurs de drogues sont en mesure de détecter des quantités minimales de substances prohibées de manière passive qui implique que l’animal va s’asseoir en cas de détection de stupéfiants.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 4 01.07.2022
Deux maîtres-chiens

Une nouvelle brigade canine pour l'administration pénitentiaire

Le service canin de l'administration pénitentiaire est affecté au département inspection interne et surveillance et sera hébergé sur le site du centre pénitentiaire de Givenich.

Ce jeudi, le nouveau service canin de l'administration pénitentiaire a été présenté à la presse par le directeur de l'administration pénitentiaire, Serge Legil, en présence de la ministre de la Justice, Sam Tanson (déi Gréng), de la ministre des Finances, Yuriko Backes (DP), et du directeur de l'administration des douanes et accises, Alain Bellot.


Des saisies de stupéfiants en hausse pour les douaniers
Le dernier rapport annuel de l'Administration des Douanes et des Accises (ADA) note une évolution assez importante des saisies concernant certains stupéfiants.

Le directeur de l'administration pénitentiaire a présenté les maîtres-chiens en soulignant l'importance de leur travail et la nécessité de l'intervention régulière d'un service canin en prison. Les deux maîtres-chiens, actuellement en formation auprès de l'administration des douanes et accises, ont été sélectionnés parmi les agents pénitentiaires disposant d'une expérience professionnelle en milieu pénitentiaire.

Les experts de l'inspection anti-drogues et produits sensibles (IADPS) de la douane et les futurs maîtres-chiens de l'administration pénitentiaire ont fait une démonstration de plusieurs exercices d'entraînement. Les formateurs de l'IDAPS ont renseigné sur le parcours de formation des maîtres-chiens.

Le directeur de l'administration pénitentiaire a profité de cette occasion pour adresser ses sincères remerciements à l'administration des douanes et accises pour la prise en charge de cette formation et l'excellente collaboration entre les deux administrations qui a permis d’implémenter la formation et la mise en service du service canin.

Lutter contre les trafics

Jusqu'en septembre 2022, les maîtres-chiens du service canin continueront à suivre leur formation auprès de l'IADPS. À l'issue de cette formation, leur présence en milieu pénitentiaire sera renforcée au moyen de contrôles réguliers qui sont indispensables dans le cadre de la lutte contre le trafic de stupéfiants. Les chiens détecteurs de drogues sont en mesure de détecter des quantités minimales de substances prohibées de manière passive qui implique que l'animal va s'asseoir en cas de détection de stupéfiants.

Le service canin de l'administration pénitentiaire est affecté au département inspection interne et surveillance et sera hébergé sur le site du centre pénitentiaire de Givenich. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les deux nouvelles recrues de l'administration pénitentiaire ont du flair. Et pour cause, il s'agit de malinois destinés à renifler toute présence de stupéfiants dans l'enceinte des prisons du pays.
Les chiens Haze et Vic lors d’une session d’entraînement