Changer d'édition

Une journaliste irakienne au Luxembourg: Vision sur l'Orient et l'Occident depuis l'Europe
Luxembourg 6 min. 11.07.2016 Cet article est archivé

Une journaliste irakienne au Luxembourg: Vision sur l'Orient et l'Occident depuis l'Europe

Beaucoup de gens en Occident ne réalisent pas qu'il existe tant de différences culturelles avec les Orientaux et parmi les Orientaux entre eux.

Une journaliste irakienne au Luxembourg: Vision sur l'Orient et l'Occident depuis l'Europe

Beaucoup de gens en Occident ne réalisent pas qu'il existe tant de différences culturelles avec les Orientaux et parmi les Orientaux entre eux.
Ali Sahib
Luxembourg 6 min. 11.07.2016 Cet article est archivé

Une journaliste irakienne au Luxembourg: Vision sur l'Orient et l'Occident depuis l'Europe

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Les Arabes musulmans du Moyen Orient qui arrivent au Luxembourg rencontrent pas mal d'obstacles à leur arrivée ici. Une Irakienne expose son point de vue sur les différences majeures qu'elle constate entre les deux cultures.

Par Ennas Al Sharifi

Les Arabes musulmans du Moyen Orient qui arrivent au Luxembourg rencontrent pas mal d'obstacles à leur arrivée ici.

Ces différences sont plus ou moins importantes selon la nationalité du réfugié, qu'il soit syrien, irakien ou afghan.

La journaliste irakienne Ennas Al Sharifi expose son point de vue sur les différences majeures qu'elle constate entre les deux cultures. Elle vit au Grand-Duché depuis neuf mois.

Des leaders au-dessus de tout en Orient

Dans les cultures orientales, le chef endosse un rôle suprême. Il a une grande influence sur le peuple. Cela vient du fait que les leaders en Orient ont presque un statut divin. Alors que dans les cultures occidentales, le concept d'égalité fait qu'un leader est une personne parmi d'autres. Il a un rôle à jouer et une responsabilité, mais ne jouit pas d'une suprématie comme en Orient.

Les relations de couple

La famille est au cœur des relations dans les cultures orientales. Un couple a besoin de l'approbation familiale pour évoluer vers une décision pourtant très personnelle qu'est le mariage. C'est pour cela que les mariages arrangés restent chose courante là-bas. En Occident, l'individu prime sur la famille et les décisions concernant les relations sont prises individuellement.

L'amitié

Au Moyen Orient, les gens tiennent aux relations avec lesquelles ils ont partagé quelque chose pendant une période donnée, que ce soit la nourriture, un lit, de la peine ou la route. Ils disent "Allez, ça va, il y a du pain et du sel entre nous", et c'est une raison suffisante pour tout oublier et faire une faveur à son ami. Manquer de respect à cette amitié est considéré comme une sévère trahison et une honte.

Le contact physique

S'embrasser n'est pas l'apanage des Européens. Lorsque deux amis hommes se rencontrent et que l'un d'eux est arabe, ils se serrent la main, se font une accolade ou s'embrassent sur la joue (selon les habitudes du pays d'origine). D'autres se frottent le nez ou se tapent amicalement l'épaule.

C'est autre chose pour les femmes qui ne peuvent pas serrer la main d'un homme ou l'embrasser pour le saluer. Lors des réceptions, les femmes s'assoient généralement dans un endroit séparé des hommes. Pour les femmes, il est important que les hommes occidentaux respectent cette règle.

Ali Sahib

La cuisine, un pilier de la culture

La cuisine dans la culture arabe est fondamentale. Elle transmet l'amour de l'hospitalité et une sorte d'émulation pour recevoir encore mieux que son voisin. La cuisine occidentale contient en général moins d'herbes et d'épices. Elle peut facilement sembler fade pour un palais habitué aux saveurs du Moyen Orient.

Voyages et vacances

En Occident, les vacances et le voyage font partie intégrante de la vie des gens. Les vacances sont aussi attendues avec impatience au Moyen Orient. Mais c'est parfois un luxe qui dépend de son lieu de travail, de la nature de chacun et de la mentalité de la société. Il faut souvent attendre plusieurs années avant d'y avoir droit. Peut-être est-ce lié à la mentalité orientale très orientée vers le travail.

Les Orientaux doivent souvent attendre plusieurs années pour avoir droit à des vacances.
Les Orientaux doivent souvent attendre plusieurs années pour avoir droit à des vacances.
Ali Sahib

L'individu d'abord

La société occidentale accorde une large place à l'individu, alors que les Orientaux privilégient la communauté et la famille. Toutes deux ont leurs aspects favorables et défavorables. L'importance de la famille apporte un soutien indéfectible en toutes circonstances, ce qui n'est pas toujours le cas en Occident. Mais les décisions essentielles dans la vie d'une personne sont toujours soumises à l'approbation de la famille ou de la communauté au  Moyen Orient.


Indépendance

L'idée d'indépendance n'existe que dans la culture occidentale. Au Moyen Orient, elle s’accompagne de "si" et de "mais" ou d'autres conditions diverses. Personne ne peut vraiment être indépendant au Moyen Orient puisque la famille prime sur l'individu. Quitter la maison de ses parents lorsqu'on est un jeune adulte est une situation totalement banale en Occident. Elle est considérée comme un blasphème en Orient!

Spiritualité

La religion occupe certainement une place plus importante dans la culture orientale que dans la culture occidentale. Ce poids de la religion peut se jauger aussi au vu des dissensions qui persistent parmi les populations orientales. Des gens sont tués au nom de la foi. Bien que la religion soit présente en Occident, elle n'atteint pas ce degré d'intolérance comme en Orient ou au Moyen Orient.

Ali Sahib

Le statut des femmes

En Orient, on attend encore des femmes qu'elles sacrifient leur vie professionnelle pour s'occuper des enfants et de la famille. Une femme en Occident est généralement plus libre de déterminer ses propres priorités et de décider elle-même si elle veut se marier ou avoir des enfants. Ce même droit, ou luxe, reste un combat en Orient qui est encore loin d'être acquis.

Études et travail

Si un Arabe travaille dans l'IT par exemple (Informations et Technologies), il doit absolument tout connaître dans ce domaine. Nous commençons par un apprentissage général avant de nous spécialiser au lieu de nous spécialiser dès le départ dans une branche d'un domaine. Ce qui nous permet d'avoir une compréhension globale. Souvent en Occident, les jeunes sont spécialisés très tôt dans leurs études et travaillent ensuite dans le même secteur que celui qu'ils ont étudié.

L'ouverture d'esprit

L'Occident est connu pour son ouverture et la facilité avec laquelle les différentes générations peuvent discuter de différents sujets. Parler de choses aussi élémentaires et importantes que la naissance d'un enfant ou de sexe reste tabou en Orient alors que c'est abordé de façon presque naturelle en Occident.

Approche

L'Occident porte un regard souvent plus analytique et détaillé sur les choses. L'attention que l'on porte à un problème comporte des débats de pour et de contre. L'Orient a, lui, une vision holistique des choses, une vue d'ensemble. Pour un problème, il préférera apporter une solution globale.

Ces croyances qui ont la vie dure

Souvent les gens croient les Orientaux rigides dans leurs idéologies et leurs croyances. Pour eux la vérité est celle qui existe depuis des milliers d'années et il ne faut pas la remettre en question. Cependant, les choses sont observées avec un regard très rationnel depuis l'Occident et les décisions et actions ne sont pas guidées par les émotions.


Ennas Al Sharifi est l'une des deux journalistes irakiennes qui travaillent avec le photographe irakien Ali Sahib, afin de partager leur expérience et celle de ceux qui, comme eux, sont demandeurs d'asile au Luxembourg.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.