Changer d'édition

Une date, des vaccins et des larmes

  • C'est reparti pour un mois
  • Changement de phase
  • D'autres centres vaccinaux ouverts
  • Des aides au menu
  • C'est reparti pour un mois 1/4
  • Changement de phase 2/4
  • D'autres centres vaccinaux ouverts 3/4
  • Des aides au menu 4/4

Une date, des vaccins et des larmes

Une date, des vaccins et des larmes

Une date, des vaccins et des larmes


par Patrick JACQUEMOT/ 12.02.2021

Le début des vaccinations pour les plus de 75 ans vivant en dehors des structures devrait débuter avant la fin du mois. Photo : AFP

14 mars, voilà la nouvelle date fixée pour une éventuelle levée des restrictions sanitaires. La campagne vaccinale devrait, quant à elle, connaître un nouvel élan dès la semaine prochaine. Quant aux bars et restaurants, des aides viennent les consoler.

Au vu des aléas de cette crise, il faut savoir se satisfaire de ce que l'on a. Ainsi va donc le Luxembourg pour les quatre semaines à venir : prudemment. Vendredi en fin d'après-midi, Premier ministre et ministre de la Santé ont expliqué cette vigilance maintenue: «D'un côté, la tendance est positive du côté des hospitalisations covid en soins intensifs notamment. De l'autre des indicateurs nous préoccupent car présentant une tendance à une légère hausse». Paulette Lenert et Xavier Bettel évoquant pêle-mêle la montée des infections quotidiennes ou la charge virale encore importante repérée dans les eaux usées.

1

C'est reparti pour un mois
Copier le lien

De janvier à février, il avait déjà été décidé de ne pas trop toucher aux mesures sanitaires en place. Le gouvernement se propose la même option pour les quatre semaines à venir. Ainsi, jusqu'au 14 mars, le couvre-feu (23h-6h), la limitation des visites à deux invités, l'interdiction de consommer de l'alcool sur la voie publique et autres jauges dans les commerces ou limitations des rassemblements publics restent en vigueur. 


08.02.2021, Niederlande, Den Haag: Ein Kind kommt in eine Grundschule. Eigentlich sollte dies nach dem Lockdown für alle Grundschüler der erste Schultag sein. Doch viele Grundschulen mussten aufgrund des Wintereinbruchs geschlossen bleiben. Foto: Bart Maat/ANP/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
«Ouvrir l'école le plus longtemps possible»
Tous les établissements scolaires rouvriront le 22 février. Mais le ministère de l'Education a déjà planifié les règles à suivre si le virus venait à se renforcer, avec comme priorité d'assurer les cours en présentiel.

En fait, le plus gros changement concernera la réouverture de toutes les écoles, le 22 février prochain, et la volonté du ministre de l'Education de prolonger au maximum les cours en présentiel. Car pour le reste, pas question de toucher aux curseurs. 

Le pays dispose maintenant des trois vaccins validés dans l'UE.
2

Changement de phase
Copier le lien

Le pays dispose maintenant des trois vaccins validés dans l'UE.
Photo : AFP

«Nous arrivons lentement au terme de la phase 1 de la campagne vaccinale.» Xavier Bettel l'a dit, lentement... Avec ''seulement'' 1.468 résidents ayant effectivement reçu les deux injections préconisées dans le cadre de la protection face au virus, le pays est encore bien loin de l'immunisation collective. Mais les choses se mettent en place et au total, depuis le 28 décembre, ce sont 21.390 doses qui ont pu être administrées.

Un engourdissement dont la cause est à rechercher du côté des laboratoires qui peinent à fournir les doses attendues. «Mais si nous réceptionnons les doses promises, d'ici deux semaines nous pourrions lancer aussi la phase 2», a lancé le Premier ministre. Une bonne nouvelle pour les + de 75 ans n'étant pas pris en charge en maisons de soin ou de retraite. «Les invitations pourraient partir en milieu de semaine prochaine, et les vaccinations débuter dès le 22 février», croise les doigts le gouvernement.

D'ailleurs, après les recommandations du Conseil national des maladies infectieuses, l'arrivée dans les stocks médicaux luxembourgeois du vaccin AstraZeneca devrait permettre aux autorités d'étendre encore un peu plus le champ des personnes contactées. La formule étant à privilégier pour les moins de 65 ans, ceux-ci pourraient voir leur tour arriver plus vite que prévu.

3

D'autres centres vaccinaux ouverts
Copier le lien

Photo : Gerry Huberty

Signe que la campagne vaccinale pourrait passer au cran supérieur, la ministre de la Santé n'hésite plus à parler de l'ouverture de l'un ou l'autre des sites de vaccinations retenus sur le pays. Depuis le 28 décembre, seul le Hall Victor-Hugo dans la capitale, effectuait les injections. Mais si les dosettes Pfizer, Moderna ou AstraZeneca sont fournies en temps et en heure, il est fort probable qu'il faudra ajouter des points d'accueil. En priorité, ce sera celui d'Esch-sur-Alzette (à la Maison des matériaux, à Belval). Ettelbrück, Mondorf-les-Bains et le hangar de Luxembourg Air Rescue à Sandweiler étant eux aussi mobilisables.


08.02.2021, Großbritannien, Leeds: Eine Person wird im Impfzentrum Elland Road mit dem Astrazeneca-Impfstoff gegen das Coronavirus geimpft. Foto: Danny Lawson/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
La vaccination n'empêchera pas le testing
Les personnes qui auront reçu les injections anti-covid recevront encore des invitations à participer au dépistage massif. Une façon de s'assurer de la réussite de la campagne vaccinale.

Afin de faciliter les choses et ne freiner aucun volontaire, le choix du centre restera libre pour les particuliers volontaires pour une vaccination. Paulette Lenert l'a confirmé. Tout comme les personnes handicapées pourront faire appel au service Adapto pour se rendre sur l'un ou l'autre des sites proposés. 

«Nous nous attendons à être en mesure de vacciner 3.500 personnes par jour», estime la ministre en place depuis un an maintenant.

4

Des aides au menu
Copier le lien

S'il est une profession à consoler par l'annonce du jour, cela restera l'HORECA. Cafetiers et restaurateurs voient à nouveau s'éloigner leur rêve de réouverture. Pas de quoi calmer la colère des uns, même si le gouvernement a fait montre à leur égard de nouvelles intentions. Des soutiens financiers dont le Premier ministre résume l'état d'esprit ainsi : «Nous voulons honorer les cafés et les restaurants qui seront créatifs». Incitant les uns et les autres à retourner derrière leur comptoir ou leurs fourneaux pour proposer des formules à emporter.

Lundi 15 février, Lex Delles viendra détailler à nouveau le package destiné à soutenir ces professionnels. Un ministre des Classes moyennes qui devrait, peut-être évoquer, le dossier du revenu de remplacement destiné aux indépendants en difficulté. Un dossier brûlant qu'a pris bien soin de ne pas mentionner, avant le weekend, un Premier ministre. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ce choix ne devrait toutefois pas se concrétiser immédiatement par l'envoi d'invitations aux adolescents. Ces derniers devront certainement patienter jusqu'à la mi-juillet avant de recevoir leur première injection.
Les 30-54 ans qui se sont signalés pour recevoir leur vaccination anti-covid AstraZeneca commencent à être invités. Le ministère de la Santé vient de décider de fixer à huit semaines le délai d'attente avant la deuxième injection.
ARCHIV - 26.02.2021, Niedersachsen, Hannover: Ein Schild mit einer Spritze hängt an der Zufahrt zum Impfzentrum auf dem Messegelände. Dort sind in Einzelfällen Impfstoffe verwechselt worden.    (zu dpa «Panne im Impfzentrum: Mittel von Biontech und Astrazeneca verwechselt») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Pas question pour le Luxembourg de se priver du vaccin AstraZeneca. Xavier Bettel estime toujours que la balance bénéfice/risques plaide en faveur du sérum. A compter de la semaine prochaine, ce vaccin sera d'ailleurs proposé aux 30-54 ans qui en feront la demande.
15.04.2021, Rheinland-Pfalz, Ludwigshafen: Zwei Mitarbeiter sind im BASF-Impfzentrum mit der Aufbereitung des Corona-Impfstoffs beschäftigt. Foto: Uwe Anspach/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Au 2 avril, le Luxembourg pourrait connaître des assouplissements des restrictions sanitaires covid. Xavier Bettel s'y engage. Mais pas question d'un retour à la normalité en toute liberté. La prudence s'imposera encore.
IPO,Pressebriefing Ministerrat Paulette Lenert & Xavier Bettel.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Pour l'instant, les dosettes arrivent plus vite qu'elles ne sont distribuées. Mais les autorités doivent gérer le stock pour assurer le rappel de vaccination trois semaines après la première injection.
A nurse prepares a dose of Pfizer/BioNTech Comirnaty Covid-19 vaccine before injection on January 8, 2021 in the vaccination centre the Haut-Leveque hospital in Pessac, near Bordeaux. (Photo by MEHDI FEDOUACH / AFP)
Le Premier ministre a promis de faire un point, vendredi 11 décembre, sur la possible levée des mesures de confinement en vigueur. Une prise de parole qui devrait aussi donner la ligne à suivre pour les fêtes de fin d'année.
IPO,Conseil de Gouvernement. Xavier Bettel & Paulette Lenert.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort