Changer d'édition

Une commune luxembourgeoise de moins en 2023
Luxembourg 28.06.2021
Fusion

Une commune luxembourgeoise de moins en 2023

Paul Engel et Christiane Thommes-Bach ont encore deux ans de mandat à gérer séparément.
Fusion

Une commune luxembourgeoise de moins en 2023

Paul Engel et Christiane Thommes-Bach ont encore deux ans de mandat à gérer séparément.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 28.06.2021
Fusion

Une commune luxembourgeoise de moins en 2023

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
D'ici les prochaines élections, Wahl et Grosbous ne formeront plus qu'une seule et même unité. Le projet de fusion a été largement approuvé par les électeurs dimanche, aux députés de se prononcer maintenant.

Ces 17 dernières années, douze fusions de communes ont eu lieu au Grand-Duché. Et l'on sait déjà que trois doivent suivre, à commencer par la réunion des deux villages du nord du pays, Wahl et Grosbous. Ce 27 juin, les habitants des deux entités ont fait un grand pas vers cette union. Ainsi, la proposition a recueilli le soutien de 70,42 % des 621 votants côté Grosbous et de 62,25% des 565 suffrages à Wahl. 

La future entité formée suite au rapprochement compterait environ 2.200 habitants répartis sur environ 40 kilomètres carrés. Tant en termes de population que de superficie, les deux municipalités étant très proches l'une de l'autre, le prochain conseil communal serait équitablement réparti entre représentants des deux localités actuelles. A savoir : six élus par village dont le nom serait déterminé par les prochaines élections en 2023. Ensuite, à compter de 2029, un scrutin commun et sans étiquette de localisation, serait mis en oeuvre pour désigner l'exécutif communal. 

Ainsi unies,  Wahl et Grosbous formeraient la quatrième commune par importance du canton de Redange. Les actuels bourgmestres, Paul Engel et Christiane Thommes-Bach, envisagent de maintenir en place leurs écoles respectives ainsi que les ateliers communaux. Sachant que les deux élus ont pu aussi motiver les électeurs en rappelant que l'Etat n'hésiterait pas à mettre la main au portefeuille pour soutenir la nouvelle commune.

En effet, le ministère de l'Intérieur compte faire désormais passer ses aides de 2.000 à 2.200 euros par citoyen pour les localités fusionnées. Un choix qui, dans le cas présent, permet d'abonder les finances publiques d'un demi-million d'euros.

Maintenant que les citoyens se sont prononcés, reste à travailler sur un projet de loi. Ce texte validant ce mariage sera alors soumis pour approbation aux parlementaires luxembourgeois qui, ainsi, feront passer le nombre de communes du pays à 101. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quatrième par la population, le canton d'Esch-sur-Alzette a été et reste le secteur du Luxembourg le plus concerné par l'épidémie. Au mieux, l'intensification des mesures préventives aura permis d'éviter des flambées de contamination.
A medical worker poses with a negative test at the laboratory and testing centre for Covid-19 antigen testing of hauliers bound for France via Dublin Port, at Dublin Airport, Ireland on January 29, 2021. (Photo by Paul Faith / AFP)
A partir du 1er juillet, le sac poubelle bleu sera employé dans l'ensemble des 102 communes du Luxembourg. De quoi possiblement améliorer le tri sélectif des emballages du quotidien.
Le Luxembourg compte faire du territoire de Diekirch son troisième pôle de développement d'ici 14 ans. Mais avant même d'y rassembler activités économiques, services et (plus de) population, il convient d'en prévoir les dessertes.
B7 Ausbau A7 bei Ettelbruck
A compter de janvier 2022, les municipalités devront mettre en place leurs propres lignes de bus pour desservir les écoles du pays. Mais ce détachement du réseau RGTR risque de leur coûter cher, déplore le président du Syvicol.