Changer d'édition

Une amende pour des enregistrements illégaux
Les conversations sont considérées comme privées, si les participants supposent qu'ils sont entre eux et que personne n'est susceptible de les enregistrer.

Une amende pour des enregistrements illégaux

Photo: Lex Kleren
Les conversations sont considérées comme privées, si les participants supposent qu'ils sont entre eux et que personne n'est susceptible de les enregistrer.
Luxembourg 15.03.2019

Une amende pour des enregistrements illégaux

L'employé d'un organisme public qui avait enregistré des conversations avec ses collègues et supérieurs, sans qu'ils en soient informés, a écopé d'une amende de 600 euros.

(str/SH/AF) - Un informaticien de 54 ans a dû s'expliquer devant le tribunal jeudi pour avoir enregistré 26 conversations dans son entreprise avec son téléphone mobile. Il a été condamné en première instance à une amende de 600 euros.

Le juge a été plus clément que la réquisition du procureur qui réclamait une peine de six mois de prison. Le prévenu avait été trahi par son smartphone sur lequel l'image du micro propre à l'application de dictaphone était apparue.

Les plaignants comme le contrevenant ont 40 jours pour faire appel de cette condamnation.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet