Changer d'édition

Une aide de deux millions d'euros pour les clubs
Luxembourg 3 min. 04.06.2020

Une aide de deux millions d'euros pour les clubs

Pour le ministre Dan Kersch, l'heure n'est pas encore à la reprise des compétitions.

Une aide de deux millions d'euros pour les clubs

Pour le ministre Dan Kersch, l'heure n'est pas encore à la reprise des compétitions.
Photo: SIP
Luxembourg 3 min. 04.06.2020

Une aide de deux millions d'euros pour les clubs

Le gouvernement va de nouveau délier les cordons de sa bourse et cette fois c'est le monde sportif qui va en bénéficier. 1.600 associations sportives vont en effet profiter de 40% d'une enveloppe globale de cinq millions d'euros accordée par le ministère des Sports.

(DH) - Ce n'est pas la panacée mais c'est un geste que le monde sportif va apprécier à sa juste valeur. Le gouvernement va mettre la main à la poche et distribuer cinq millions d'euros aux fédérations, clubs et entités qui gravitent autour du sport. Une enveloppe similaire à celle attribuée au monde culturel.

Concrètement, Dan Kersch (LSAP), vice-Premier ministre et ministre des Sports, a égrainé ce jeudi les dix mesures qu'il a choisies pour épauler le monde sportif. Et il en est une, en particulier, qui va redonner le sourire aux trésoriers des 1.600 clubs affiliés aux 54 fédérations sportives. L'Etat s'est en effet engagé à verser pour chaque licence étiquetée «compétition» la somme de 20 euros. Ce qui, au total, représente environ deux millions d'euros sur la base des chiffres du ministère des Sports qui indiquait 95.000 licenciés en 2019.


A youth plays basketball in a park on May 4, 2020 in Rome as Italy starts to ease its lockdown, during the country's lockdown aimed at curbing the spread of the COVID-19 infection, caused by the novel coronavirus. - Stir-crazy Italians will be free to stroll and visit relatives for the first time in nine weeks on May 4, 2020 as Europe's hardest-hit country eases back the world's longest nationwide coronavirus lockdown. (Photo by Filippo MONTEFORTE / AFP)
Trente-deux sports (et pas un de plus) à pratiquer
Pas de contact, pas en équipe, sans vestiaire, pas dans une piscine. Mais pour quelle discipline sportive est-il encore possible de chausser les baskets. Le ministre des Sports, Dan Kersch, a livré ses arbitrages.

Cette subvention est destinée à combler les pertes subies par les clubs depuis la crise sanitaire après l'annulation de manifestations sportives. A ce propos, et à la question de savoir si les compétitions allaient reprendre après le 24 juin, date du terme de l'état de crise, le ministre des Sports a répondu par la négative. Selon lui, «il n'est pas encore possible de fixer un calendrier» étant donné que les mesures barrières, dont l'interdiction des contacts, ne sont pas levées. 

Pour ce qui est des modalités pratiques de cette subvention, le minimum attribué par club sera de 250 euros et cette aide sera versée sur demande au ministère des Sports jusqu'au 31 décembre 2020 au plus tard via un formulaire spécifique disponible sur guichet.lu.

Toujours au rayon des aides financières, le ministère participera aux frais de construction, de modernisation et de rénovation d’infrastructures sportives, spécialement en plein air et accessibles à tous. En l'occurrence, il s'agit de skatepark, bikepark, outdoor fitness ou city stade. Le subventionnement du ministère des Sports aux communes et aux syndicats de communes passera ainsi de 20 à 35% et la participation de l'Etat est plafonnée à 50.000 euros. Toujours au niveau des équipements, le ministère participera aussi à l'acquisition de matériel à hauteur de 5.000 euros pour chaque dossier de club ou d'association retenu.


dg
A partir de vendredi, il va y avoir du sport
La panoplie des lieux ouverts aux sportifs se muscle à compter du 29 mai. Mais clubs, patrons de salles de fitness ou communes en charge des infrastructures sportives devront faire l'effort d'assurer la sécurité sanitaire des pratiquants ou du public.

En outre, le ministère des Sports participera également au projet initié par la LUNEX International University of Health, Exercise and Sports. Cette étude vise à identifier l'impact du confinement sur le sport luxembourgeois, plus particulièrement sur les fédérations sportives et leurs clubs. Dan Kersch a par ailleurs évoqué plusieurs autres axes de travail notamment en faveur des plus jeunes. Une campagne de sensibilisation «Lëtzebuerg lieft Sport» verra le jour cet automne alors que des «heures de rattrapage» de sport pourront être dispensées par les communes ou les associations jusqu'au 15 septembre, date de la rentrée. 

Par ailleurs, le ministre invite les communes à recourir aux services d’un «coordinateur sportif» qui fera le lien entre les parents, éducateurs, dirigeants, entraîneurs et enseignants. 50% des frais salariaux, plafonnés à 150% du salaire social minimum pour salariés qualifiés, seront pris en charge par le ministère pendant trois ans. Enfin, pour résoudre le problème récurrent du manque de bénévoles, le ministre a promis de davantage les mettre en valeur pour encourager les vocations. Mais le procédé demeure encore vague.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Minella et Molinaro retrouvent les joies du court
Les deux meilleures joueuses de tennis luxembourgeoises se sont (enfin) retrouvées mercredi sur un terrain, pour la première fois en deux mois. L'échange de balles a eu lieu au Tennis Club Arquebusiers.
Sport,  Mandy Minella und Eléonora Molinaro spielen wieder Tennis nach Corona-Verbot, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Du sport, oui mais en plein air et sans contact
Si le gouvernement desserre à partir de lundi son étreinte concernant la pratique sportive, toutes les mesures de distanciation restent de rigueur et tous les contacts prohibés. Le ministre des Sports a par ailleurs réaffirmé, vendredi, que toutes les infrastructures indoor resteraient fermées.
Tennis players playing a match on the court on a sunny day
Le gouvernement muscle sa politique sportive
Affichant une hausse de 15% par rapport à 2019, le budget 2020 du ministère dirigé par Dan Kersch (LSAP) a été présenté mardi devant la commission de la Santé et des Sports à la Chambre.
Le programme gouvernemental prévoit que les moyens financiers dédiés au sport seront «augmentés progressivement et de manière conséquente»
Dan Kersch en pointe dans la lutte contre le dopage
Le ministre des Sports a été désigné candidat européen au comité exécutif de l’Agence mondiale antidopage pour la période 2020-2021. Il veut axer son action future sur l'éducation et la prévention des jeunes sportifs.
«Le plus grand défi c'est le toit du vélodrome»
D'un coût de 65 millions d'euros, la future enceinte sportive de Mondorf-les-Bains sera le plus grand bâtiment couvert du pays pouvant accueillir jusqu'à 2.500 personnes. Mais sa charpente ovale donne du fil à retordre aux ingénieurs.